Nuit de Sang de Michelle Rowen



Belladone, Tome 1
Résumé : Pour Jillian Conrad, l’expression « être au mauvais endroit au mauvais moment » prend tout son sens. En effet, kidnappée par un assassin, elle se retrouve au beau milieu d’une guerre sans merci qui oppose les vampires à une organisation gouvernementale tentant de protéger l’humanité de ces monstres sanguinaires. Mais les apparences peuvent être trompeuses et son ravisseur, Declan, pourrait bien être son seul espoir.


Notre avis : Je ne connaissais Michelle Rowen que par sa série Sarah Dearly mais c’est vrai que ce roman est complètement différent de ce que j’ai pu lire d’elle. Il ne faut pas s’attendre à quelque chose tourné vers la chick-lit mais plutôt tourné vers la fantaisie urbaine. Et quel plaisir, l’auteur sait jouer des deux genres sans aucun problème.
Jillian est une jeune femme qui n’a rien demandé à personne et pourtant sa vie va être complètement chamboulée en deux secondes…. Le temps qu’un scientifique la prenne en otage en sortant d’un ascenseur pour lui injecter un produit qui semble intéresser pas mal de personnes mais qui la rend surtout très malade. Elle va tout de suite être emportée dans un monde où les vampires sont monnaie courante et où elle pourrait avoir une place prépondérante à présent. Emmenée dans un endroit secret, kidnappée par un tueur au sang-froid nommé Declan, elle va devoir faire face à une toute nouvelle perspective. Mais tout commence maintenant, et il n’existe aucun retour en arrière. Il se pourrait bien que ce produit qu’on lui a injecté ne la change à tout jamais.
J’ai vraiment beaucoup apprécié ce roman, c’était une réelle surprise. Jillian est une jeune femme que l’on apprend à connaitre tout au long du volume et même si elle est terrifiée par tout ce qu’il se passe, elle reste courageuse en toute circonstance. Elle m’a fait beaucoup sourire au début du roman à vouloir ses réponses et à ne poser que des questions tout au long de son voyage. J’ai pu tout à fait me mettre à sa place et me voir faire la même chose. C’est le genre de chose que je pourrais faire sans problème. J’ai été d’ailleurs très impressionnée par le self contrôle de Declan dans ces moments-là. Oui parce que c’est sûr qu’il faut en avoir ! Mais quoi qu’il se passe, qu’on la kidnappe, qu’on lui fasse peur, qu’on la maltraite, notre jeune héroïne essaie toujours de s’en sortir par n’importe quel moyen. Puis tout y passe ! Declan est aussi un personnage qui m’a tout de suite intrigué. On essaie de savoir ce qu’il a et de comprendre comment il peut supporter cette vie si solitaire. On ne l’aime pas au départ, voire on le déteste mais notre cœur s’attendrit dès qu’on comprend qui il est vraiment et ce qui le pousse à être ce qu’il est.
C’était un très bon roman, et je suis assez triste qu’il n’en existe que deux. Je suis cependant curieuse de pouvoir lire la suite, pour voir ce qu’il adviendra de nos héros car je sens que ça ne sera vraiment pas simple pour eux. On apprend énormément d’informations dans ce premier tome et j’ai hâte d’en découvrir plus.

J’adore le style d’écriture de Michelle Rowen ! J’avais beaucoup aimé sa série Sarah Dearly et son nouveau roman YA, Dark Kiss s’est révélé aussi être une agréable surprise. Quand j’ai appris qu’une autre de ses séries allait être publiée chez Milady, je n’avais qu’une hâte : pouvoir la lire. 
En allant chercher la commande de ses collègues de travail dans le Starbucks le plus proche, Jillian (ou Jill) était loin de se douter qu’elle passerait la pire journée de son existence. En effet, à peine de retour de sa pause-café, elle est prise en otage par un scientifique qui la menace avec une seringue et qui finit par lui injecter la mystérieuse substance dans le cou. Aussitôt, une terrible douleur l’envahit. Puis elle enlevée par Declan, un tueur au sang-froid et à l’allure effrayante. 
On suit donc ces deux personnages dans leur road trip infernal. L’univers créé par Michelle Rowen, en plus d’être original, est particulièrement réussi. On découvre un monde où les vampires – qui sont loin d’être des enfants de cœur – s’affrontent entre eux, et où les expériences scientifiques qui font froid dans le dos sont monnaie courante. C’est un livre bourré d’action. Qui plus est on va de surprise en surprise. Les révélations et les retournements de situation sont nombreux et du coup on est complètement happé par l’intrigue. On n’a vraiment pas le temps de s’ennuyer. J’avoue que j’ai été surprise par la tournure qu’ont pris les événements dans le dernier tiers du roman (à partir du chapitre 18). Cela devient carrément déjanté. La malfaisance de certains personnages secondaires tels que le docteur Gray ou encore Carson ne m’a pas vraiment surprise, en revanche j’ai été étonnée par l’attitude de Matthias, qui était censé être le mal incarné ! J’espère qu’on le reverra par la suite car il est vraiment fascinant. 
En ce qui concerne les personnages principaux, j’ai beaucoup aimé Jill. Ce n’est pas une héroïne avec des supers pouvoirs, juste une employée de bureau intérimaire qui se trouvait au mauvais endroit au mauvais moment. Une jeune femme ordinaire en somme mais que les circonstances ont rendue extraordinaire. Elle est très courageuse, compte tenu de tout ce qui lui arrive. J’ai apprécié sa force de caractère. Certes, elle est effrayée, sans parler du fait qu’elle se sent de plus en plus mal à cause du poison qui circule dans ses veines mais elle garde l’espoir de s’en sortir vivante. Puis elle essaie de comprendre ce qui se passe. Elle pose beaucoup de questions à tout le monde et n’hésite pas à pousser Declan à bout pour obtenir des réponses, chose qui n’est pas vraiment aisée car ce dernier est très intimidant. En parlant de Declan, alors là, je dois dire que j’ai été totalement surprise par son apparence physique ! En effet, Declan est borgne, balafré et couvert de cicatrices ! Il est vrai que les héros de séries Urban Fantasy n’ont pas toujours un physique parfait mais à ce point-là c’est rare. A cela il faut ajouter son tempérament froid et blasé qui le rend assez effrayant voire même repoussant. Et pourtant on est sous le charme, surtout lorsqu’on comprend, par la suite, ce qui l’a rendu ainsi. L’auteure a réussi à faire de ce personnage au départ si peu attirant, un homme attachant et beau. On se croirait dans la Belle et la Bête
Bref, vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé ! J’ai cru comprendre que la série ne comportait que deux tomes, c’est dommage, on aurait aimé qu’il y en ait plus ! Quoi qu’il en soit, je suis maintenant impatiente de lire la suite. 

15 thoughts on “Nuit de Sang de Michelle Rowen

  1. Ahhhh vous donnez encore + envie lol, je l’ai reçu ça y est et il sera lu dans le mois yeahhh me tarde !!!
    Par contre je ne savais pas qu’il n’y aurait que 2 tomes, ça fait court quand même lol point positif : enfin un saga qui sera vite commencée et surtout finie lol
    Merci pour vos avis, il me tarde !!!

  2. Moi je suis plutôt contente de savoir qu’il n’y en aura que deux. ENFIN une saga avec peu de tome, c’est carrément en voie de disparition ces temps ci. 😛 En tout cas, c’est encore une série que vous m’avez fait rajoutez à ma wish-list ! J’ai l’impression que ça n’en finira jamais, elle atteint un nombre hallucinant. 😉

  3. Bonjour,

    Je l’ai lu il y a deux semaines environ et je rejoins ce qui est dit dans cet article. Je ne connaissais pas l’auteur et j’ai été agréablement surprise.En plus le coté romance est assez peu présent au profit de l’action. Les personnages sont tous très intéressant même les vilains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *