D’outre-tombe de Jeaniene Frost


Chasseuse de la Nuit, Tome 6


Résumé : Heinrich Kramer était chasseur de sorcières à l’époque de l’Inquisition. Chaque année, la veille d’Halloween, il reprend forme humaine pour torturer des femmes innocentes avant de les brûler vives. Mais cette année, Cat est prête à tout pour le renvoyer dans l’au-delà. Sauf que le don de la reine vaudou de La Nouvelle-Orléans va se tarir au moment le plus inopportun, laissant Cat face à une énigme : comment tuer ce qui est déjà mort ?

Notre avis : Après avoir vu de nombreux avis assez mitigés pour ce livre, j’ai mis pas mal de temps à vraiment le commencer. Mais le voilà, il fallait bien tenter un jour où l’autre pour m’en faire une réelle idée. Je dois dire que je comprends les soucis que certains ont eus. L’histoire est intéressante mais elle traîne en longueur, chose que je n’avais pas encore perçue dans les autres tomes de la série. Il y a peu d’action et je pense que le livre n’est pas rythmé comme on en a l’habitude. C’était cependant un grand plaisir que de retrouver Cat et Bones dans cette histoire.

On retrouve notre couple en plein dilemme avec un nouveau protagoniste, Madigan, qui prend la tête de l’unité dont Don avait la charge. Chose que peu de personnes apprécient. Mais en plus de cela, un fantôme terrifie et torture des jeunes femmes chaque année et quand l’une de ses anciennes victimes vient demander de l’aide, Cat n’hésite pas une seconde et accepte, faisant de cette quête, quelque chose de très personnel. Entre médium, chasseurs de fantômes, tout y passe.
Je pensais que le tome se focaliserait sur Madigan et ce qu’il cherchait à faire, surtout par rapport à Cat. Il faut dire que ce personnage nous intrigue dès le départ et on aimerait comprendre ses motivations, surtout que Don semble en savoir plus qu’il ne veut bien le dire. Mais je pense finalement que ce tome n’est qu’une amorce pour le prochain par rapport à ce sujet, car on n’en aborde que les contours. Je suis cependant très curieuse d’en apprendre plus à présent.
L’histoire ici se concentre sur la traque Kramer, cet horrible fantôme. J’ai beaucoup apprécié cette enquête, surtout avec l’aide de Tyler.  Il reste un peu cliché mais il apporte une touche de fraîcheur indéniable à l’histoire. Comme je le disais on a quelques longueurs par rapport à cette recherche mais j’étais curieuse de voir comment il pouvait être possible de tuer un fantôme. Puis les joutes entre notre chère vampire et l’esprit étaient toujours très intéressantes à suivre. Il faut dire que notre Cat a un sacré caractère, même face à des fantômes totalement sadiques.
Pour conclure c’était un roman agréable à lire et j’ai beaucoup apprécié les idées bien que je le trouve peut-être un peu en dessous des autres. J’ai en tout cas hâte de lire le suivant.

Ce sixième opus reprend exactement là où le tome 5 s’était arrêté ce qui est assez inhabituel car Jeaniene Frost nous avait habitués à ce qu’un certain délai s’écoule entre chaque aventure. Cette fois, on retrouve Cat et son mari Bones aux prises avec le fantôme d’un ancien chasseur de sorcières. A chaque Halloween, le fantôme quitte sa forme vaporeuse pour redevenir un être de chair et de sang et assassine des pauvres femmes innocentes. Notre couple vedette est bien décidé à mettre un terme à ses agissements. Mais la tâche s’avère être plus compliquée que prévue. Parallèlement, Madigan, le remplaçant de Don, débarque au QG. Ce dernier semble avoir une dent contre Cat et est bien décidé à lui pourrir l’existence. 
J’étais impatiente de lire ce sixième tome de la série mais en même temps, j’avais quelques appréhensions. En effet, j’avais été déçue par le tome 5 qui ne m’avait pas autant fait vibrer que les précédents livres de Jeaniene Frost, sans parler du fait que les divers avis mitigés sur la toile concernant ce tome 6 n’avaient rien de rassurant ! J’avoue que je m’attendais à ce qu’il soit pire que le tome 5 mais au final je n’ai pas trouvé de grande différence. Certes il est moins bien que les tomes 1 à 4 mais il reste dans la même veine que Réunis dans la tombe. Je crois même que je l’ai trouvé un peu mieux. 
J’ai été assez surprise par la tournure qu’ont prise les événements dans ce tome. Ici il n’est question ni de vampires ni de goules mais de chasse aux fantômes. En effet, tout au long de ce roman, notre couple fétiche tente de traquer un fantôme psychopathe et il n’est pratiquement pas fait mention des affaires vampiriques. Elles ont purement et simplement été reléguées au second plan. Vous l’aurez donc compris, ici l’histoire se focalise essentiellement sur les fantômes. Il est clair que cette aventure est moins palpitante que les précédentes. Cette chasse au fantôme m’a semblé bien longue. C’était déstabilisant de voir à quel point Cat et Bones étaient démunis en présence d’un fantôme alors que d’habitude ils sont si redoutables face à leurs ennemis. Il y a des passages où il ne se passe pas grand-chose et comme pour le tome précédent, j’ai eu du mal à en venir à bout. Néanmoins ce tome 6 reste agréable à lire et constitue une sorte d’interlude aux futurs problèmes que Cat et Bones devront résoudre. Car il y en aura, c’est une certitude et ce tome en est l’annonciateur. 
En ce qui concerne l’évolution de nos deux personnages principaux, ce sixième volet continue sur la lancée de ce qui avait déjà été amorcé dans le tome 5, à savoir : une héroïne qui fait davantage confiance à son mari. Désormais, Cat et Bones forment un couple très solide et prennent les décisions ensemble. Ça fait plaisir de voir que Cat est enfin devenue raisonnable. Entre eux, tout va bien dans le meilleur des mondes, c’est super mais du coup, on s’ennuie un peu. En revanche j’ai été ravie de retrouver Ian, qu’on n’avait pratiquement pas vu dans le tome précédent ! Son sens de l’humour plus que douteux fait toujours autant grincer des dents notre héroïne mais quel bonheur ça a été de le revoir ici ! Il m’avait tellement manqué… Il y a Denise et Spade qui sont là également et cette fois, les absents sont Mencheres et Vlad. Comme d’habitude, de nouveaux personnages font leur entrée tels que Tyler le médium ou encore Elisabeth, l’amie de Fabian. Mais ce qui m’a le plus intrigué est sans nul doute l’arrivée de Madigan. C’est un personnage malfaisant, calculateur mais aussi difficile à cerner. On n’apprend pas grand-chose sur lui dans ce tome. On se demande ce qu’il cache. Quoi que ce soit, le mystère est bien entretenu. 
En conclusion je dirais donc que ce n’est pas le meilleur roman de Jeaniene Frost mais que cela reste tout de même assez sympathique. Espérons que le prochain tome saura donner un nouveau souffle à la série.

3 thoughts on “D’outre-tombe de Jeaniene Frost

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.