The Trouble with Fate de Leigh Evans (VO)

Mystwalker, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Mon nom est Hedi Peacock et j’ai un secret. Je ne suis pas humaine, j’ai les oreilles pointues des Faes et un tempérament de garou pour le prouver. Comme les contes de fées, mon enfance était sacrément proche de la perfection, tout en fourrure et pleine de magie jusqu’à ce qu’un loup-garou tue mon père et qu’un Fae exécute ma mère. Je n’ai jamais pardonné chacune des deux espèces. Surtout Robson Trowbridge. Il était un loup-garou à temps partiel, un bâtard à temps plein, le premier et le seul garçon que je n’ai jamais aimé. Cela, jusqu’à ce qu’il devienne le principal suspect dans la mort de mon père …

Aujourd’hui, je suis une métis barista qui travaille dans un café chic, vivant avec ma tante loufoque Lou et une amulette avec un sacré tempérament appelée Merry, et je me demandais quel était le sens de ma vie. Une existence à peu près normale, compte tenu des circonstances. Mais quand une meute de loups-garous décide de kidnapper ma tante et me force à voler une autre amulette, le seul qui peut m’aider est la dernière personne à laquelle je n’aurais jamais pensé me tourner : Robson Trowbridge. Et il est aussi fâcheusement beau que dans mon souvenir. C’est le problème avec le destin : Parfois, il aboie. D’autres fois, il mord. Et le reste du temps, il brise le cœur. Encore une fois …

Avis : J’étais assez intriguée par ce livre en lisant le résumé. J’aime beaucoup les livres sur les Faes, et le mélange Fae/loup-garou semblait intéressant. Mais ce livre est loin de ce que je m’attendais au départ. J’ai tout de suite eu du mal à rentrer dans l’histoire… Je ne sais pas trop pourquoi mais on tombe directement dans le roman sans vraiment comprendre ce qu’il se passe et j’ai eu l’impression d’être un peu perdue. Il m’a fallu un petit moment avant de comprendre ce qu’il se passait et de quoi il s’agissait.
Hedi Peacock est une jeune femme assez intéressante de par ses origines. En effet à moitié Fae et à moitié garou, on se demande tout de suite ce qui la différencie des autres. Elle vit cependant une vie assez normale avec sa tante et une amulette assez étrange jusqu’à ce que des loups garous arrivent et tentent de lui voler son collier tout en kidnappant sa tante. Il faut dire que notre héroïne est complètement chamboulée par cet événement, et la seule manière de récupérer le membre de sa famille est de voler une autre amulette. Problème ? Oui parce qu’il en faut bien un, c’est que cette amulette appartient à Trowbridge, le loup garou qu’elle tient responsable pour le meurtre de ses parents. Mais il faut dire que récupérer ce bijou est beaucoup plus compliqué que ce qu’elle avait prévu et elle va être embarquée dans une histoire invraisemblable. Qui aurait pu prédire au départ une alliance entre ces deux personnages si hauts en couleur ? C’était assez drôle de les suivre tous les deux.
  
J’ai tout de suite apprécié Trowbridge, il a tout du personnage bourru, solitaire qui se fait déranger par la petite Hedi. Il faut dire qu’elle est pas mal chiante quand elle le veut aussi ! Notre héroïne est assez déterminée dans ses actions et on se demande de quoi elle est capable. Mais elle ne réfléchit cependant pas aux conséquences de ses actes ce qui semble parfois préjudiciable. Sa nature est aussi fascinante à découvrir. Sa nature Fae a quelque chose de différent et j’étais curieuse d’en apprendre plus. Elle a un joli don dont on ne comprend pas toutes les ramifications et je suis curieuse de voir ce que ça donnerait.
Pour ce qui est de l’histoire, j’ai trouvé que c’était assez intéressant mais j’ai eu quelques soucis aussi. Il y a des longueurs dans certains passages et c’est vrai que j’ai plusieurs fois décroché ou sauté quelques paragraphes. Il y a aussi de nombreux points que je n’ai pas bien saisi ce qui m’a un peu perturbé dans ma lecture. Je ne sais pas trop si ce fait m’est personnel et je me demandais si j’étais la seule avec ce sentiment. Passé la moitié du livre je suis cependant beaucoup plus rentrée dans l’histoire et j’ai apprécié l’évolution de leur relation, de même que la fin que l’auteure nous présente. On découvre de nombreuses informations dont on ne se doutait pas et c’est agréable d’être surpris dans l’histoire.
Ce livre est donc un début sympathique et je suis assez curieuse de voir ce que donnera la suite. De grands événements se passent en fin d’histoire, nous annonçant quelque chose d’intéressant pour la suite.

 

7 thoughts on “The Trouble with Fate de Leigh Evans (VO)

  1. Ça à l’air sympa effectivement. Une héroïne barrista de plus. J’ai l’impression qu’on tombe souvent sur ça ou détective dans la bit-lit. Faudrait faire un recensement ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *