No Job for a Lady de Carol McCleary (VO)

Nellie Bly, Tome 4

Résumé (traduction personnelle) : Histoire, mystère et meurtres sont les compagnons de voyage de Nellie Bly, première femme journaliste d’investigation du monde. Dans No Job for a Lady de Carol McCleary, Nellie défie la fureur de son éditeur et des anciens dieux vengeurs tout en essayant de prouver qu’une femme a tout ce qu’il faut pour être un correspondant à l’étranger à l’époque victorienne.

Pyramides, magie noire, et cadavres sont ce que rencontre l’intrépide Nellie quand elle s’envole pour le Mexique après que son éditeur ait refusé de lui laisser travailler en tant que correspondante à l’étranger parce que «ce n’est pas un travail pour une femme. »

Nous sommes en 1886 et le Mexique n’a pas oublié tout son passé aztèque sanguinaire. Parmi les pyramides imposantes de la ville fantôme de Teotihuacán, Nellie est traquée par des tueurs impitoyables qui cherchent le trésor légendaire de Montezuma et par un culte antique qui est prêt à tuer à la façon aztèque pour le protéger.

Nellie se déplace avec Gertrude Bell, qui sera appelée la Reine du Désert pour ses exploits plus tard en Egypte, ainsi que la femme la plus glamour et belle de l’époque, Lily Langtry, consort du prince de Galles. Se rajoute un jeune bandit appelé le Sundance Kid. Et il y a le mystérieux Roger Watkins, qui conteste romantiquement et physiquement la détermination de Nellie à être une femme indépendante dans un monde d’hommes.

Avis : Dès que j’ai lu le résumé de l’histoire j’ai pensé à une série de livres que j’adore : Amelia Peabody d’Elizabeth Peters. En prenant le livre, j’étais persuadée que c’était un tome 1 et quand j’ai découvert que nous avions finalement ici un tome 4, j’ai commencé à m’inquiéter un peu. Pourtant si l’on regarde les résumés des autres volumes, on peut voir que ce tome se passe bien antérieurement aux autres, ce qui ne pose donc pas de problèmes. Je me demande d’ailleurs s’il n’est pas mieux de commencer avec celui-ci, mais je ne le saurai qu’après avoir lu le reste de la série. C’est d’ailleurs quelque chose que je suis vraiment très impatiente de faire car j’ai passé un excellent moment avec cette histoire et j’ai hâte de redécouvrir Nellie dans de nouvelles aventures.

Nellie rêve depuis toujours d’être une femme indépendante et de poursuivre la carrière qu’elle a choisie. Pourtant c’est difficile de s’affirmer dans un monde d’hommes, dans un monde qui dénigre le travail des femmes mais Nellie est bien déterminée à réaliser son rêve. Après avoir été embauchée par un journal et en y ayant travaillé un peu, elle décide qu’elle désire plus et propose de partir pour le Mexique afin d’écrire des papiers. Malheureusement, son patron est très loin d’accepter cet état de fait qui n’est pas fait pour une femme selon lui. Nellie part donc sans son accord mais persuadée qu’il publiera ses articles tant qu’ils sont bons. Partant seule à l’aventure, son monde va être complètement chamboulé. Entre des situations loufoques, des dieux vengeurs, des gens qui disparaissent et un trésor que tout le monde recherche, Nellie va vraiment avoir de quoi faire. C’est ainsi qu’elle va découvrir et rencontrer un grand nombre de protagonistes qui vont avoir un grand impact sur sa vie. On trouve ainsi Gertrude, une jeune femme elle aussi en quête d’indépendance mais voyageant avec son oncle un consul au Mexique. Roger, un soit disant historien qui se retrouve dans des situations complètement loquaces tout au long du roman. Sundance, ce cowboy qui semble étrangement intéressé par la jeune femme et Lily et son compagnon deux célébrités dont tout le monde essaie de percer les secrets.

J’ai eu un gros coup de cœur pour ce roman et pour Nellie. On comprend parfaitement son envie de liberté, son envie d’indépendance, de prouver qu’elle vaut autant que n’importe quel homme. Pourtant son voyage ne sera pas simple, entre les rumeurs qui circulent à son sujet, les nombreux personnages qui sont étrangement intéressés par elle alors qu’elle n’en comprend pas la raison. Il lui sera très difficile de savoir envers qui elle peut avoir confiance et après tout ce qu’il se passe c’est vrai qu’on la comprend. J’ai douté au moins une fois de chacun des personnages et j’ai trouvé que l’auteur nous avait parfaitement menés par le bout du nez tout au long de l’histoire. Oh oui, parce que certaines révélations m’ont vraiment prise par surprise, notamment sur les réelles identités des personnages. J’avoue que celui pour qui on se pose le plus de questions n’est autre que Roger, cet homme qui exaspère Nellie au plus haut point mais il faut dire qu’elle lui rend bien. Il est énervant au possible mais fait aussi tout pour l’aider quand elle en a besoin. Nous avons dès le début énormément de questions à son sujet pour comprendre qui il est vraiment et ce qu’il veut de notre héroïne mais il faudra attendre la fin de l’histoire pour vraiment comprendre le tout.

J’ai un gros faible pour tout ce qui est archéologie et ancienne cultures. Sachant que l’auteure ici nous présente l’histoire aztèque, j’ai pris énormément de plaisir à découvrir tous les détails qui nous étaient donnés. Il faut dire que le tout prend une grande place dans l’histoire et j’étais très curieuse d’en apprendre plus. Un autre point est à noter au sujet de l’histoire car Carol McCleary nous propose quelque chose de très original ici. En effet, nous avons plusieurs fois des dessins, des extraits d’articles tout au long de l’histoire, le tout entreposé dans des chapitres très courts, nous permettant de lire le roman très rapidement. La fin aussi m’a fasciné quand j’ai découvert que tous les personnages mentionnés avaient existé. Même si le tout est finalement romancé et leur histoire un peu changée (ou en tout cas c’est ce que j’ai compris), il est possible de connaître leur vie en fin de volume de même que certaines de leurs photos. J’ai vraiment adoré ça, cela permet de mettre des visages sur des noms et de pouvoir nous immerger encore plus dans la série.

Comme je le disais au début du roman, je n’ai pas lu les autres tomes mais je suis très impatiente de le faire et de connaître l’histoire de Nellie, de voir si elle rencontrera encore une fois les personnages que nous voyons ici, notamment Roger ou encore Gertrude car comme je le disais, le premier roman se passe 3 ans plus tard. Dans tous les cas j’ai été complètement conquise ici et j’espère en lire plus très vite. Les fans d’Elizabeth Peters seront ravis de découvrir cette histoire !

4-5

mellianefini

6 thoughts on “No Job for a Lady de Carol McCleary (VO)

  1. Amelia peabody ! j’adore et comme toi j’aime beaucoup l’archéologie et les anciennes civilisations ! Je vais me renseigner mais sais tu si ces romans sont traduits ! Merci de cette découverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *