A Study in Scarlet Women de Sherry Thomas (VO)

Lady Sherlock, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Avec son esprit curieux, Charlotte Holmes ne s’est jamais sentie à l’aise avec la démesure attendue par le beau sexe dans la société de classe supérieure. Mais même si elle n’a jamais pensé qu’elle deviendrait une paria, une paria peut se débrouiller par elle-même sur les rues de Londres.

Quand la ville est frappée par un trio de décès inattendus et que les soupçons tombent sur sa sœur et son père, Charlotte désespère de trouver les vrais coupables et d’innocenter le nom de sa famille. Elle aura l’aide de nouveaux amis et d’anciens – une veuve au bon cœur, un inspecteur de police, et un homme qui l’a longtemps aimée. Mais à la fin, ce sera à Charlotte, sous le nom d’emprunt de Sherlock Holmes, de contester les attentes de la société et de tenir tête à un cerveau invisible.

Avis : Je suis toujours attirée par les reprises de Sherlock Holmes et quand en plus elles mettent en scène des femmes fortes et pleines d’intelligence, j’avoue que je n’attends pas beaucoup plus pour me jeter sur le roman. Aussi j’étais impatiente de découvrir les idées de l’auteure cette fois-ci !

Ce n’était pas exactement l’histoire à laquelle je m’attendais, je l’avoue, notamment au niveau de Sherlock Holmes mais on retrouve des idées très différentes de ce que l’on a habituellement. On découvre ainsi Charlotte, une jeune fille en avance sur son temps qui est bien déterminée à devenir quelqu’un et non la femme d’un homme. Pourtant, malgré l’accord de son père après lui avoir promis d’essayer, rien ne se concrétise et ses parents continuent à insister pour qu’elle se marie. Pour éviter cela, elle ruine sa réputation et s’enfuie pour essayer de vivre par elle-même, pourtant ce ne sera pas aussi simple que prévu. En plus de cela, Charlotte, sous le pseudonyme de Sherlock Holmes, aide à résoudre des affaires et la dernière en date la touche de très près. En effet, sa sœur est soupçonnée d’avoir assassiné une femme et notre héroïne est bien déterminée à prouver qu’il n’en est rien.

J’ai bien aimé la vie de Charlotte, voir comment elle allait s’en sortir entre tout ce qu’il se passait dans sa vie. C’était intéressant de voir dans cette époque ce qui allait advenir pour elle après tous ces évènements. Pourtant, j’avoue que j’ai été moins emportée par l’aspect Sherlock Holmes à domicile, par lettre et j’ai eu du coup plus de mal à adhérer à l’enquête, c’est vrai que c’est un peu plus dommage. Ce n’est que vers la fin, quand Charlotte est plus sur le terrain que j’ai réussi à m’y intéresser un peu plus.

C’était donc un roman intéressant et différent, et je suis curieuse de voir ce que la suite donnera.

3-5 

mellianefini

9 thoughts on “A Study in Scarlet Women de Sherry Thomas (VO)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.