Passager 23 de Sebastian Fitzek

Résumé : Imaginez un lieu isolé.
Un lieu où disparaissent, année après année, des dizaines de personnes…
Sans laisser de trace.Un lieu rêvé pour des crimes parfaits.
Bienvenue à bord. La croisière ne fait que commencer…

Avis : Ce roman est tout aussi époustouflant qu’il est horrible. J’avoue que j’ai vraiment été impressionnée. Ça faisait longtemps que je n’avais pas été autant surprise par un thriller et je dois dire que pour ça, Sebastian Fitzek est vraiment très doué. On ne s’y attend pas, on est surpris et ce, jusqu’aux dernières pages. Quand on pense que l’on parvient enfin à comprendre ce qu’il s’est passé, que l’on a les preuves, on se rend compte qu’il reste des pages et que ces quelques pages peuvent encore changer complètement la donne. Alors oui, Sebastian Fitzek m’a manipulée tout au long de l’histoire alors que j’essayais de comprendre où le récit allait m’emmener et il m’a époustouflée par ses idées.

Bien sûr, maintenant vous vous demandez pourquoi l’histoire est horrible, n’est-ce pas ? Ce sont les thèmes qui sont abordés qui sont… fiou… terribles. Oui, vraiment terribles, malsains, difficiles et oui, horribles. On ne peut que ressentir l’horreur après avoir lu les mots de l’auteur. Je ne peux pas vraiment vous dire de quoi il retourne car c’est aussi ce que le roman nous fait découvrir, l’horreur qu’on ne prononce pas, l’horreur qu’on n’envisage pas, les folies cachées et surtout les choses qu’on essaie surtout de ne pas comprendre ou entendre. Des choses que l’on ne peut même pas croire possible.

Vous ne vous douterez pas non plus des choses qui peuvent se produire sur un bateau de croisières, de l’argent impliqué, des secrets qu’il peut y avoir et surtout de tout ce qu’il peut y avoir derrière la disparition d’une personne ou d’un suicide. J’avoue que je n’avais jamais pensé à ça, aux suicides lors des croisières et c’est assez effroyable.

Ce roman m’a vraiment laissée sur le cul et si vous n’avez pas peur de découvrir les choses horribles qu’un humain peut faire à un autre pour l’argent, par folie, ou pire encore, alors ce livre est pour vous !

14 thoughts on “Passager 23 de Sebastian Fitzek

  1. Je l’ai lu ce week-end, pas mon préféré de l’auteur mais j’ai passé un bon moment. Par contre en ce qui concerne “l’horreur qu’on n’envisage pas” je suis tout à fait d’accord !!
    Et heureusement les croisières ne m’ont jamais fait envie, parce que sinon je pense que ce ne serait plus le cas maintenant ^^

Répondre à Melliane Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.