L’Enjeu d’Angela Behelle

Résumé : « — Que diriez-vous d’aller prendre un verre ailleurs ?
L’invitation est directe. M. Stirvin est un homme habitué à obtenir ce qu’il veut. Il ne doute pas de mon accord. Et il a raison. Je suis prête à le suivre pour trois raisons. La première, c’est que je ne demande qu’à fuir cet endroit étouffant. La deuxième, c’est que je me sens flattée d’être ainsi enlevée par cet homme superbe. La troisième, c’est que Marine n’a pas tort. Presque trois ans passés le nez plongé dans le travail, ça mérite bien un peu de distraction. J’ignore jusqu’où cette invitation va me mener, mais une si belle occasion ne se refuse pas. »
Avocate, Emma Loudhéac, 28 ans, se rend à un vernissage dans la galerie de Marine, sa meilleure amie.
Une seule chose est sûre : elle est loin d’imaginer la tournure que vont prendre les événements…

Avis : Bon j’ai peut-être été un peu naïve mais avec cette couverture je ne m’attendais pas vraiment à trouver une romance érotique. Maintenant que je relis le résumé en ayant fini le livre, je me dis que j’ai été naïve. Oui parce que le souci général c’est que ce genre n’est pas forcément pour moi, même si je comprends son attrait.

Nous découvrons Emma, une jeune femme de 28 ans dont le travail l’accapare jours et nuits. Mais voilà, un soir pour faire plaisir à son amie, elle se rend à un vernissage qu’elle organise et là elle rencontre M. Stirvin, un homme d’affaire très riche. Après une soirée très hot et très particulière entre les deux, ils s’attendaient à ce que leur histoire se termine après ce moment… et pourtant !

Alors que Stirvin a 25 ans de plus qu’elle, elle ne s’attendait pas à tomber sous son charme et encore moins à ce que cet homme très convoité s’intéresse à elle. Mais voilà, étrangement, son fils, qui lui a le même âge, semble aussi tout faire pour la faire succomber. Entre le jeu des deux hommes et leurs manipulations, Emma va devoir faire un choix.

J’avoue que n’étant pas forcément le genre de lectrice visée, c’est vrai que je n’ai peut-être pas été très réceptive. Pourtant l’histoire se lit très rapidement et le style est très agréable et fluide. Et c’est vrai que j’ai passé globalement un bon moment, même si c’est vrai qu’on se doute des grandes lignes de l’histoire.

D’ailleurs pour ceux qui ont eu la série Société que je ne connais pas, il y a quelques références au cours du récit ! J’ai trouvé que c’était une bonne idée pour les fans de la série.

3-5 

mellianefini

Ton désir, mon plaisir de Jeffe Kennedy

Sexy Games, Tome 2

Résumé : Pour se trouver, il faut parfois se perdre d’abord…

Se soumettre à un homme qui contrôlerait son corps et son plaisir… Amber sait exactement ce qu’elle attend d’un amant : qu’il la guide sur ce chemin inconnu dont elle pressent qu’il la comblera. Et, dans ses rêves nocturnes, c’est toujours le même homme qui la soumet à son emprise – Alexander Knight, son patron au délicieux accent britannique. Un fantasme stupide. Car non seulement Alexander lui témoigne une réserve glaciale, mais encore elle a trop travaillé pour se faire une place dans le monde très fermé de la finance pour tout gâcher sur un coup de tête. Pourtant, le jour où elle surprend dans le regard d’Alexander une dangereuse étincelle d’intérêt et de désir mêlés, toutes les bonnes résolutions d’Amber s’effondrent…

Avis : J’avais beaucoup apprécié le premier tome qui mettait en avant des thèmes que l’on aborde peu en littérature, notamment la place de la femme dans le secteur des jeux vidéo ainsi que ses conséquences. Le côté érotique était assez bien fait et light ce qui explique que j’étais curieuse de me lancer dans le second roman.

A l’inverse du tome précédent, on retrouve un schéma plutôt classique pour un livre érotique BDSM. En effet, on découvre Amber une jeune fille en quête d’un homme qui satisfera ses fantasmes SM, qu’elle n’a pu pour le moment assouvir. Problème ? L’homme dont elle a envie et qui est plus âgé qu’elle est aussi son patron et il est bien décidé à ne pas mélanger travail et plaisir. Pourtant, quelque chose va se créer entre eux et nos deux héros vont se retrouver emportés par une histoire qui les prendra au dépourvu.

J’ai été un peu moins emportée par ce roman que le précédent je l’avoue. Je vous explique pourquoi… je ne suis pas forcément une grande fan d’érotique ou encore de SM mais le premier tome m’avait amené quelque chose que je n’attendais pas, un contexte très intéressant et une intrigue qui tenait la route. Ici, c’est un peu différent car l’histoire tourne autour d’Amber et de son envie de relations spéciales au point qu’elle ne réalise pas les conséquences de certaines de ses actions. On évolue ainsi sur son couple avec Alexander et son initiation au SM. C’est vrai que j’en voulais plus, une histoire derrière qui me prenne, ajouté à cela l’érotique. C’était une lecture agréable et rapide tout de même mais ça manquait d’une intrigue plus forte pour moi mais je pense que les fans de ce genre seront ravis de l’histoire et passeront un très bon moment.

3-5 

mellianefini

Sexy Games de Jeffe Kennedy

Falling Under, Tome 1

Résumé : Elle est son fantasme le plus absolu. Mais, pour la faire sienne, il va devoir découvrir son secret. « Je réaliserai tous tes fantasmes. Mais, d’abord, tu dois apprendre à me faire confiance. » Confiance ? Emily ne se fie à personne ! C’est la seule façon de garantir sa sécurité, et la raison pour laquelle elle a veillé à garder ses distances avec les habitants de la petite île brumeuse de la côte Est où elle a trouvé refuge sous une fausse identité. Pourtant, face à Fox Mullins, son nouveau – et très séduisant – voisin, elle sent un enivrant mélange de peur et d’excitation la gagner. Cet homme éveille en elle un désir primitif. Quelque chose de puissant, de sombre… et de libérateur. Car, elle le devine, si elle s’abandonne à lui, il lui permettra d’oublier – pour quelques heures du moins – le secret qui ne la quitte jamais… A propos de l’auteur :Il y a bien longtemps que Jeffe Kennedy a trouvé sa vocation : l’écriture sous toutes ses formes. Romans, essais, et même poésie, rien ne lui résiste. Mais, depuis quelques années, c’est la romance qui a sa préférence, et plus particulièrement la romance érotique. La recette de son succès ? Deux héros aux personnalités complexes, un amour impossible et un désir irrésistible – le tout saupoudré d’une pincée de BDSM.

Avis : Je ne suis pas une grande fan de BDSM ou de livres érotiques donc c’est vrai que je tends le plus souvent à rester éloignée d’eux… mais voilà, Carien adore les romans de Jeffe Kennedy et quand elle m’a proposé de lire celui-ci, j’avoue que j’ai été curieuse de voir ce que cela donnait. Oui, je pouvais enfin me lancer dans un roman complet de l’auteure et j’étais impatiente de voir ce que cela donnait et je dois dire que finalement j’ai passé un bon moment, c’était différent de ce que je pensais.

Nous découvrons dans cette histoire Emily, une jeune femme qui a fui sa vie après qu’elle ait tourné à la catastrophe. En effet, notre héroïne est une programmeuse de jeux vidéos, pourtant les femmes sont très peu acceptées dans ce domaine et elle a en payé le prix… Je ne vais pas vous raconter son histoire parce qu’elle vaut vraiment le coup de la découvrir mais depuis, Emily a changé d’identité et travaille maintenant dans l’anonymat alors que tout le monde pense qu’elle est un homme mais c’est comme ça qu’elle établit son succès. Pourtant ce n’est pas simple non plus, elle doit couvrir ses arrières en toutes circonstances, s’est forgé un personnage complètement différent de ce qu’elle est réellement et essaie de vivre sa vie sans que personne ne s’intéresse à elle. Elle y arrive assez bien malgré les conditions jusqu’à ce qu’un journaliste sous couverture se présente sur son île pour découvrir l’identité du légendaire Pheonix qui conçoit tous ces formidables jeux. Mais comme tout le monde il est persuadé que c’est un homme.

J’avoue que j’ai complètement été emportée par l’idée. Je n’ai jamais lu beaucoup de livres mettant en scène des geek et c’est vrai que c’était très intéressant de voir ce genre de mise en scène. C’est d’ailleurs aussi ce qui est agréable, d’avoir finalement une bonne intrigue en plus de l’histoire qui lie les deux personnages. Mais cette relation est bien sûr importante aussi et c’était touchant de voir Emily s’ouvrir à un homme après tout ce qu’elle avait traversé et comprendre que ce qu’elle présente ne suffit pas. Sa solitude et routine sont bouleversées mais nos deux héros vont vraiment bien se trouver. Leur romance commence difficilement, par des hésitations, des jeux et bien plus. Le côté BDSM n’est pas désagréable, mais il est écrit d’une façon telle qu’on ne s’arrête pas forcément sur ce qu’il se passe, en se disant que ça part trop loin ou que ça nous fatigue. Non c’était une lecture agréable où l’on voit deux personnes s’ouvrir l’une à l’autre même si c’est difficile, où l’on voit la condition des femmes dans certains milieux et où finalement on se laisse emporter par tous les événements. Oui, c’était une bonne découverte et j’avoue que je suis assez curieuse de voir ce qu’il se passe dans le second roman et qui est mis en avant.

4

mellianefini

Cinquante nuisances d’Earl Grey de Fanny Merkin

Fifty Shames, Tome 1

Résumé : Une parodie désopilante qui vous fera mouiller le sachet.

Comme le hasard fait bien les choses, Anna, étudiante naïve aux mensurations idéales, a rencontré un homme incroyablement riche, divinement mystérieux, et délicieusement plus âgé qu’elle. Depuis, elle passe son temps à soupirer et à se mordre la lèvre inférieure.
Surmonter les cinquante nuisances d’Earl Grey ne sera pas une mince affaire. Entre son admiration sans bornes pour le groupe Nickelback, son insupportable penchant pour le goût de la Bud Light et sa singulière addiction au BDSM (Bardes, Dragons, Sorcellerie et Magie), Anna n’est pas au bout de ses surprises… et vous non plus.

Avis : J’ai lu bien après tout le monde Cinquante Nuances de Grey quand il m’en a été donné l’occasion je l’avoue. Il n’a pas été un gros coup de cœur comme pour certains mais j’ai tout de même passé un bon moment sans réellement avoir l’envie de lire les autres tomes de la série. Pourtant quand j’ai vu la sortie de Cinquante nuisances d’Earl Grey, j’ai été tout de suite intriguée. Il faut dire que le résumé donne pas mal envie et c’est vrai qu’on se dit facilement qu’il y a mesure à faire une bonne parodie du roman original. D’ailleurs, j’avais vu certains très bons avis pour ce livre et j’étais curieuse de voir ce que cela donnait au final. Pourtant, il est vrai que je n’ai pas vraiment accroché au tout et même si on peut lire l’histoire assez rapidement, je pense que c’était un peu trop loufoque pour que je ne puisse vraiment adhérer à l’histoire.

L’histoire entre les deux romans, vous vous doutez, reste basiquement la même. Quelques petites modifications sont faites sans vraiment changer le tout. Anna par exemple ne se mord pas du tout la lèvre, mais elle n’arrête pas de mettre ses doigts dans son nez. Oui une mauvaise habitude ça c’est sûr. C’est drôle, en lisant le résumé, et l’explication de BDSM (Bardes, Dragons, Sorcellerie et Magie), j’ai pensé que l’histoire ne tournerait peut-être pas autour de leurs relations intimes, mais au final c’est quand même le cas aussi et nous n’avons pas vraiment de passages sur les Bardes, Dragons, Sorcellerie et Magie. Mais c’est peut-être moi qui me faisait une fausse idée sur ce que l’histoire allait donner.

Il est vrai que le tout se lit vraiment rapidement, l’écriture est aérée, simple, ce qui est vraiment très agréable mais je crois que pour moi le problème vient de l’histoire. Je n’ai pas vraiment accroché à l’humour de l’auteur ou compris pourquoi elle avait choisi de réaliser certains événements de la sorte. Le tout est vraiment déjanté, peut-être un peu trop pour qu’on arrive à en avoir un brin de réalisme. Je ne pense pas que cela gênera tout le monde mais c’est vrai que c’est la première parodie de roman que je lis et je n’ai peut-être pas assez de sens critique pour vraiment apprécier. Pourtant c’est tout de même intéressant de découvrir le tout mais comme pour l’œuvre originale, je ne pense pas en lire plus.

2 

mellianefini

Nauti Enchantress by Lora Leigh

Nauti Girls, Book 2

Synopsis: When Dawg Mackay made his four half-sisters part of his family, he vowed that he would care for and protect them with everything he had. But what happens now that the girls are all grown up? The Mackay girls are on the loose, and Somerset County will never be the same…

Lyrica Mackay has wanted tall, handsome Marine Graham Brock for as long as she can remember. Unfortunately, Graham only sees her as his friend Dawg Mackay’s “baby sister.” Or so she believes. The truth is, the fiery party girl stirs something in Graham no female ever has. But Graham, like everyone in Somerset County, knows that trouble stalks the Mackays like bears track honey, and when a Mackay runs as hot as Lyrica does, someone’s bound to get burned.

Then Graham discovers that Lyrica’s wild side is just a cover for a frightened and vulnerable woman who needs something true and genuine, something only Graham can offer. But surrendering his heart to Lyrica exposes them both to her shocking past—and a sinister secret that, once exposed, could destroy their only chance at happiness and shake the Mackay family to its core.

Review: I already had the opportunity to read several books by Lora Leigh, but I do not think I’ve ever tried one of her romances. So when I received Nauti Enchantress I was immediately curious as I really liked the cover. Of course, I wonder which book it was in the series and I discovered that there are several different stories related to this series. So if I understand it right, it’s the second book in the Nauti Girls series, but there are several volumes before featuring the Nauti Boys. And I confess that this volume made me want to know more about the stories of each character highlighted here.

We discover Lyrica, a daughter of the Mackay clan who is overprotected by her brothers and uncles. She is now 21 years old but it seems that everyone monitors her actions constantly. Yet since the age of 18, the young woman dreams of a story with the brother of her best friend and while everyone is trying to prevent this at all costs, it seems that the idea is ingrained in her head. Yet there is a big problem … the man she loves, Graham, is known to have a new woman each month and they’re always the perfect bimbos. So yes, even if something would happen, the woman knows that no history will be possible between them. Yet something is actually going on, something that goes farther and farther, but they both know exactly what to expect and the young woman does not want to be heartbroken. But if Graham decides she’s the next one, she is not sure if she’ll be able to refuse. But while she is avoiding him, it seems that someone is after her and wants to kill her. And while the whole Mackay clan decides to overprotect her whether from the killer or Graham by all means, everything seems more difficult than expected … mainly when the history of the two intensifies, and that the killer gets closer and closer, and nobody understands why Lyrica is the target.

I do not read a lot of erotica books, it’s not really a genre that appeals to me particularly, but that does not mean that I can not have a good time with one and this novel is the right proof. I had a great time with this story and discovering Lyrica was very interesting. This young woman is monitored closely by all her family and I confess that I do not know how she does not get mad by this. Oh yes, because she is closely followed! And while her interest in Graham is known by all, every member of her family is determined to prevent it. But Lyrica knows what she’s doing, or at least she thinks she does and she would like to live as she wishes, if only Graham wanted to create a true relationship with her, not to be the next number of months. While Lyrica shows a fairly strong front, rebellious and outgoing, she also has a softer, vulnerable side that is difficult to hide. In contrast, Graham is someone who can seem quite arrogant when we do not know him, but he hides many secrets that could tarnish his life.

Each character will have to make concessions in order to understand these attempted murders and who is behind it all. I confess that at the end of the story, even though I suspected the reason, I was very interested in what really happened. It was a very good story that ends on a cliffy and I admit that I am quite curious about the Zoe’s story now that we have a glimps to her own story.

4

mellianefini

Nauti Enchantress de Lora Leigh (VO)

Nauti Girls, Tome 2

Résumé (traduction personnelle) : Lorsque Dawg Mackay fit de ses quatre demi-sœurs des membres de sa famille, il a promis qu’il prendrait soin d’elles et qu’il les protégerait du mieux qu’il le pourrait. Mais que se passe-t-il maintenant que les filles ont toutes grandi ? Les filles Mackay sont en liberté, et le comté de Somerset ne sera plus jamais le même…

Lyrica Mackay veut le grand, beau Marine Graham Brock depuis aussi longtemps qu’elle se souvienne. Malheureusement, Graham la voit seulement comme “la petite sœur” de son ami Dawg Mackay. Ou le croit-elle. La vérité est que la fille au tempérament de feu remue quelque chose chez Graham, ce qu’aucune femme n’a jamais fait. Mais Graham, comme tout le monde dans le comté de Somerset, sait que les problèmes traquent les Mackay comme des ours suivent le miel, et quand une Mackay est aussi chaude que Lyrica, quelqu’un va sûrement se brûler.

Puis Graham découvre que le côté sauvage de Lyrica est juste une couverture pour une femme effrayée et vulnérable qui a besoin de quelque chose de vrai et authentique, quelque chose que Graham peut offrir. Mais abandonner son cœur à Lyrica les expose tous les deux à son passé et un sinistre secret qui, une fois exposé, pourrait détruire leur seule chance de bonheur et secouer la famille Mackay dans son fond intérieur.

Avis : J’ai déjà eu l’occasion de lire plusieurs livres de Lora Leigh, mais je ne crois pas avoir jamais tenté une de ses romances. Aussi quand j’ai reçu Nauti Enchantress j’ai tout de suite été assez curieuse. Puis il faut dire que la couverture m’a tout de suite plu. Je me suis tout de suite demandée quel était le tome de la série et j’ai alors découvert qu’il existe plusieurs histoires différentes se rapportant à cette série. C’est donc si j’ai bien compris le deuxième tome de la série Nauti Girls, mais il existe plusieurs tomes avant mettant en scène les Nauti Boys. Et j’avoue que ce tome m’a donné vraiment envie de connaître les histoires de chacun des personnages mis en avant ici.

Nous découvrons Lyrica, une fille du clan Mackay qui est surprotégée par ses frères et ses oncles. Elle a maintenant 21 ans mais il semblerait que tout le monde surveille ses faits et gestes en permanence. Pourtant depuis ses 18 ans, la jeune femme ne rêve que d’une histoire avec le frère de sa meilleure amie et alors que tout le monde essaie d’empêcher ça à tout prix, il semble que l’idée soit bien ancrée dans la tête de Lyrica. Pourtant, quelque chose pose problème… l’homme qu’elle aime, Graham, est connu pour changer de femme chaque mois, pour trouver des bimbos plus stupides les unes que les autres. Alors oui, même si quelque chose se passait, la jeune femme sait parfaitement qu’aucune histoire ne sera possible entre eux. Pourtant, il se passe bien quelque chose entre eux, quelque chose qui va de plus en plus loin, mais ils savent exactement tous les deux à quoi s’en tenir et la jeune femme ne désire pas se faire briser le cœur. Mais si Graham décide qu’elle est la prochaine, elle n’est pas sûre de pouvoir refuser. Mais alors qu’elle l’évite à présent, il semblerait que quelqu’un soit après elle et essaie de la tuer. Et alors que tout le clan Mackay décide de la surprotéger que ce soit du tueur ou de Graham par tous les moyens, tout semble plus difficile que prévu… Et alors que l’histoire des deux s’intensifie, le tueur se rapproche aussi petit à petit et il semble que personne ne comprenne pourquoi Lyrica en est la cible.

Je ne lis pas énormément d’érotique, ce n’est pas vraiment un genre qui m’attire particulièrement, mais cela ne veut pas dire que je ne peux pas passer un bon moment avec et ce roman en est la preuve. J’ai passé un très bon moment avec cette histoire et découvrir Lyrica était très intéressant. Cette jeune femme est surveillée de près par toute sa famille et j’avoue que je ne sais pas comment elle ne devient pas folle par tout cela. Oh oui, parce qu’elle est suivie de près ! Et alors que son intérêt pour Graham est connu de tous, chaque membre de sa famille est bien décidé à empêcher qu’il se passe quoi que ce soit. Mais Lyrica sait ce qu’elle fait, ou en tout cas elle le croit et elle aimerait pouvoir vivre comme elle le veut, si seulement Graham voulait créer une véritable histoire avec elle, et qu’elle ne soit pas que le prochain numéro du mois. Alors que Lyrica affiche une façade assez forte, rebelle et extravertie, elle a aussi un côté plus doux et vulnérable qu’il lui est difficile de cacher. A l’inverse, Graham est quelqu’un qui peut paraître assez arrogant quand on ne le connait pas, mais il cache un grand nombre de secrets qui planent au-dessus de lui et qui pourraient ternir sa vie.

Chacun des personnages va devoir faire des concessions afin de comprendre ces tentatives de meurtres et savoir qui se cache derrière tout cela. J’avoue qu’en fin d’histoire, même si je me doutais un peu de la raison, j’étais très intéressée par ce qu’il s’était réellement passé. C’était une très bonne histoire qui finit sur un cliffy et j’avoue que je suis assez curieuse de découvrir l’histoire de Zoe maintenant que l’on a entraperçu sa propre histoire.

4

mellianefini

Cinquante nuances de Grey de E.L. James

Fifty Shades, Tome 1

Résumé : Anastasia Steele, étudiante en littérature, a accepté la proposition de son amie journaliste de prendre sa place pour interviewer Christian Grey, un jeune et richissime chef d’entreprise de Seattle. Dès le premier regard, elle est à la fois séduite et intimidée. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier, jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille à mi-temps et lui propose un rendez-vous. Ana est follement attirée par cet homme. Lorsqu’ils entament une liaison passionnée, elle découvre son pouvoir érotique, ainsi que la part obscure qu’il tient à dissimuler… Romantique, libératrice et totalement addictive, la trilogie Fifty Shades, dont Cinquante nuances de Grey est le premier volume, vous obsédera, vous possédera et vous marquera à jamais.

Le roman le plus vendu dans le monde en 2012.

Avis : Ah ce livre, que puis-je en dire ? Quand il est sorti je dois avouer que j’étais la première à dire que je ne le lirais jamais. (oui, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis). Je ne suis pas vraiment attirée par l’érotique en tant que genre dans mes romans, aussi je reste éloignée de tout ça. Puis au vu du buz que le roman a fait lors de sa sortie, avec des avis sublimes, et d’autres très mauvais, je n’avais pas particulièrement envie de rajouter mon grain de sel. Mais voilà, quand j’ai finalement eu la possibilité de lire le livre, je me suis dit qu’il fallait quand même que j’essaie, ne serait-ce que pour voir ce que cela donnait. Je trouve qu’il est intéressant d’essayer des livres différents de ce qu’on lit habituellement et me voilà donc avec ce premier tome. Et avec grande surprise, je peux dire que j’ai passé un excellent moment avec ce roman, j’étais même toujours curieuse de savoir ce que les personnages allaient faire par la suite, me permettant de lire le roman très rapidement.

On découvre donc Ana, une jeune fille qui est en train de finir ses études et qui, pour aider son amie et colocataire, va aller interviewer un riche patron. Elle ne connait rien de l’homme et n’a que ses questions et son magnétophone pour faire le travail. Mais déjà qu’elle n’est pas douée, elle va être très vite déstabilisée par cet homme qui est finalement assez jeune et qui semble se moquer de son peu d’adresse. Et alors que le tout se termine et qu’elle pense qu’elle ne le reverra jamais, il se présente à elle pour lui faire une proposition. Etant très attirée par l’homme, elle reste assez surprise et quand il lui donne un contrat des plus étranges lui expliquant que si elle veut d’une relation avec lui, elle sera obligée de se conformer à de nombreuses choses. Commence alors une relation étrange entre ces deux personnes qui ne savent pas vraiment comment se comporter avec l’autre et qui essaient de changer pour pouvoir avoir un semblant de vie ensemble. Mais tout est toujours plus compliqué car leurs envies sont loin d’être les mêmes…

Je n’avais pas vraiment de connaissances des relations Dominant/Soumis et j’avoue que c’est quelque chose que j’ai un peu de mal à comprendre mais c’était tout de même assez intéressant à voir. Grey et Ana sont vraiment tous les deux différents et alors qu’il espère avoir en elle une nouvelle soumise, cela semble impossible pour la jeune femme. C’est assez difficile de comprendre cet homme de par tout le mystère qui l’entoure. Tout au long du livre on essaie de savoir, tout comme notre héroïne ce qui l’a rendu comme ça, ce qui a fait l’homme qu’il est à présent, et même si des pistes s’ouvrent, la plupart restent encore très floues. Il faut dire que j’ai été aussi très surprise de voir ses fréquents changements d’attitude. C’est un personnage vraiment impossible à cerner complètement. Je pense que la personne que l’on comprend le plus c’est Ana même si elle est souvent un peu stupide. Elle ne veut pas du côté étrange de cette relation et en même temps elle aime beaucoup cet homme. Il est très difficile de choisir, de savoir ce qu’elle doit faire, notamment quand elle ne peut pas en parler à quiconque. Chaque fois qu’elle essaie de prendre du recul, quelque chose la rappelle, un espoir de pouvoir le changer, de pouvoir avoir plus mais avec la peur de n’être finalement rien. Ana et Grey vont donc devoir apprendre à faire des compromis, à essayer d’accepter l’autre, mais ce sera très compliqué, et même peut-être beaucoup plus que prévu.

Je crois que la seule personne que je n’ai pas comprise c’est Kate et j’avoue que ça m’a un peu perturbé. Alors qu’elle pousse Ana à entamer quelque chose avec Grey pendant certaines périodes, elle essaie de tout gâcher pendant d’autres, et tout cela tourne. J’avoue que je n’ai pas compris. Un changement d’opinion oui, mais pas constamment. Pour le reste j’avoue que j’ai pris énormément de plaisir à découvrir l’histoire et à comprendre nos deux personnages, à voir ce qu’ils allaient faire et comment le tout allait finir. Je dois même avouer que j’étais tellement curieuse que j’ai lu la fin une fois que j’ai eu dépassé la moitié du roman.

De nombreuses personnes avaient mis en avant le fait que le style d’écriture était assez simple par rapport à ce que l’on peut lire et en même temps je pense que c’est ça qui nous permet de lire le tout très vite. J’ai vraiment beaucoup accroché avec le personnage d’Ana et c’était passionnant de la suivre et voir ce qui allait lui arriver. Les scènes hots ne m’ont pas dérangé et ce n’était pas non plus aussi terrible que je le pensais mais par contre j’ai eu un peu de mal lors d’une scène où la jeune femme a ses règles… Mais le reste était ok.

Donc vous l’aurez compris, malgré mes aprioris j’ai passé un excellent moment et je suis assez curieuse de découvrir ce que présente l’auteure pour la suite de ses volumes. Je ne pensais pas le lire un jour et je pense que j’aurais raté quelque chose. Je suis aussi assez curieuse de voir ce que le film donnera car je pense que ça sera assez difficile à mettre en scène. Mais c’est en tout cas une jolie surprise et j’aimerais beaucoup avoir les réponses que je me suis posée tout au long de l’histoire. Un roman à découvrir.

4
mellianefini