Le Prince Exilé de Julie Kagawa

Iron fey, Tome 4

Résumé (traduction personnelle) : Ash, prince de la Court D’Hiver, a tout abandonné. Son titre, sa maison et même ses vœux de loyauté. Tout cela pour une fille… et pour rien.

A moins qu’il gagne une âme.

Pour Ash, jeune homme froid et sans émotions, l’amour n’est qu’une faiblesse pour les mortels et les fous. Son ancienne amante, elle même, est morte dans d’atroces souffrances, tuant les seuls sentiments que le prince pouvait avoir. Ou le pensait-il.
Ensuite Meghan Chase – moitié humaine, moitié fée – a détruit le mur qu’il s’était construit, le liant à elle, de façon irrévocable, en tant que chevalier. Lorsque la Faerie a presque été détruite par les fées de fer, elle a détruit ce lien pour sauver sa vie. Meghan est à présent la reine de Fer, régente d’une terre où fées d’Hiver et d’Été ne peuvent survivre.

Avec comme compagnon, (le non-bienvenue) Puck, farceur de la court d’Eté, et l’exaspérant Grimalkin, Ash commence une journée sans fin – une quête pour découvrir un moyen d’honorer sa parole, pour rester au côté de Meghan.
Pour survivre sur les terres de Fer, Ash doit posséder une âme et un corps mortel. Mais les tests qu’il doit passer sont impossibles. Ou en tout cas, personne n’a survécu pour raconter l’histoire.
Mais ensuite, Ash apprend quelque chose qui pourrait bien tout changer. Une vérité qui le bouleverse totalement, mettant en avant ses plus noirs désirs, et lui montrant, que parfois, il faut plus que du courage pour faire l’ultime sacrifice.

Avis : J’étais vraiment curieuse de pouvoir lire ce dernier tome, connaître enfin la fin de l’histoire. Et je pense que c’était un très joli roman.Iron Knight est partagé en trois parties. Comme pour le tome 3, le début commence assez lentement et j’ai eu du mal à accrocher, mais quand la deuxième commence on est très vite happée par l’histoire. Quant à la troisième, elle est l’apothéose du livre, j’ai vraiment beaucoup aimé suivre les aventures de nos amis.

C’était intéressant d’avoir tout un tome du point de vue d’Ash, et ainsi de pouvoir le comprendre entièrement. On a ainsi sa vision par rapport à sa nouvelle quête, ses sentiments, ses peurs, ses incertitudes, tout ce que nous n’avions pas pu avoir précédemment. Et je dois dire qu’il a été très intéressant de le connaître un peu mieux, que ce soit par rapport à son passé, son futur ou son présent.

Ariella était un personnage que je ne pensais pas rencontrer, mais j’ai été agréablement surprise par sa fragilité et sa force.

La quête de notre petit groupe était longue et pleine de péripéties, nous menant dans un endroit que nous ne connaissions pas, et ce nouvel univers était vraiment bien imaginé. Puck est égal à lui-même : énervant, mais déterminé plus que tout à ramener Ash à Meghan.

C’était une petite série sympathique qui se laisse lire sans trop de mal, et à laquelle on reste attaché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.