The Night Circus de Erin Morgenstern (VO)

Résumé (traduction personnelle) : Le cirque arrive sans préavis. Aucune annonce ne le précède. Il est simplement là, alors qu’hier il n’y était pas. Avec de grande tentes de noir et blanc, on ne peut que recevoir une expérience unique dont de nombreux évènements qui nous coupent le souffle. Il est appelé Le cirque de Rêves, et il est ouvert uniquement la nuit.

Mais derrière les scènes, une dure compétition se cache, un duel entre deux jeunes magiciens, Célia et Marco, qui ont été entrainés depuis leur enfance dans ce seul et unique but par leur propre instructeur. Ce jeu, dont ils ne connaissent rien, ne peut se terminer que quand un seul demeurera, et le cirque en est la scène pour une remarquable bataille d’imagination et de volonté. Malgré eux, pourtant, Célia et Marco tombent profondément amoureux – un amour profond et magique qui électrise un endroit et qui réchauffe une pièce avec seulement un effleurement de la main.

Véritable amour ou non, le jeu doit s’arrêter; et le destin de chacun est en péril, des petits employés du cirque au patron. Ils sont tous dans la balance, suspendus aussi précairement qu’un acrobate au dessus du vide.


Avis :
J’avoue que j’ai du mal à savoir quoi dire maintenant que j’ai fini ce livre… C’est un livre très différent des autres que j’ai pu lire auparavant. Il a un style personnel, une histoire dont je n’ai aucune équivalence.

On rentre dans une histoire où les notions de passé et présent se mélangent, ce qui a été assez difficile parfois pour moi à suivre. Un fait qui nous permet de comprendre petit à petit ce qu’il se passe, de replacer des évènements ou de comprendre certaines rencontres.
Le cirque de rêves, l’endroit où se passe presque toute l’action du livre est lui même un cirque très atypique. Il arrive dans une ville sans être annoncé et n’accueille les visiteurs que la nuit. Ceux qui trépassent sont menacés de devenir exsangues. Les rêveurs et les personnes en quête de magie se bousculent pour aller assister à leurs spectacles splendides.
On rencontre des personnages secondaires qui ont des aspects très intéressants, chacun à leur propre manière. Tous ont des rôles très importants à jouer, mais pour certains cela n’arrive qu’a la fin du livre. C’est alors assez curieux de suivre des personnages dont nous ne savons rien et dont nous ne comprenons pas leur apparition dans l’histoire.
Dans ce monde évolue un jeu, un jeu dont nous ne connaissons que très peu. Quelque chose qui d’ailleurs sera assez frustrant par la suite. On commence l’histoire en espérant découvrir vite nos réponses, mais ce ne sera pas le cas. On tombe en plein milieu d’une histoire qui continuera à se dérouler devant nos yeux.
Célia et Marco sont éduqués depuis leur tendre enfance à surpasser leurs pouvoirs afin d’entrer en compétition l’un contre l’autre. Mais eux mêmes ne savent rien du jeu, des règles, ou de l’enjeu, de la finalité ou encore de leur adversaire. Ils vont donc continuer leur vie en essayant de comprendre ce qu’il se passe, à essayer de reprendre en main leur futur. Mais c’est finalement une chose très difficile à faire. J’ai beaucoup aimé Célia, c’est une jeune fille extraordinaire, pleine de bonté et de détermination, prête à tout pour se libérer de ses chaines.
C’était une jolie histoire mais je dois dire qu’elle a été pour moi aussi compliquée… Elle possède un style très particulier. On découvre un nouveau monde où l’on est partagé entre l’enchantement et la difficulté de la vie. On ne sait pas où donner de la tête, mais l’on aimerait connaître la suite des évènements de chaque personnage.

2 thoughts on “The Night Circus de Erin Morgenstern (VO)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.