Le baiser de minuit de Lara Adrian

Minuit, Tome 1

Résumé : Lucan Thorne est leur redoutable chef. Il a juré de protéger les siens, mais aussi l’humanité de la menace qui plane sur eux. Une mortelle n’a pas sa place dans cette vie de combat… jusqu’à ce que Lucan rencontre Gabrielle Maxwell, photographe de renom. Témoin d’un crime atroce, la jeune femme est la cible des Renégats.
Pour la sauver, Lucan n’a d’autre choix que de l’entraîner dans les profondeurs où il règne. Gabrielle est soudain confrontée à un destin extraordinaire où se mêlent danger, séduction et les plaisirs les plus sombres…


Mon avis :
Une romance paranormale plutôt sympathique mais qui ne renouvelle pas le genre

A l’insu des humains une guerre fait rage entre les vampires de la Lignée et les Renégats. Les Renégats sont aussi des vampires mais contrairement à leurs congénères de la Lignée, ces derniers ont cédé à la « Soif Sanguinaire » qui a fait d’eux des créatures monstrueuses, cruelles et avides de sang. Lucan Thorne est un guerrier de la Lignée. Il est à la tête d’un petit groupe composé d’autres guerriers vampires et dont le but est de protéger leur espèce (ainsi que les humains) de la menace que représentent les vampires renégats. Lucan méprise les Renégats et a toujours voué son existence à les combattre. Rien d’autre n’importait…jusqu’à ce qu’il rencontre Gabrielle Maxwell, une photographe. Très vite, Lucan comprend que cette femme n’est pas une humaine comme les autres et il ne peut s’empêcher d’être attiré par elle. Sauf que rester avec elle ce serait faillir à son devoir de toujours protéger les siens, sans compter le fait qu’elle serait constamment en danger avec lui car en plus de lutter contre les Renégats, Lucan doit aussi lutter contre lui-même. En effet, la soif sanguinaire est en train de s’emparer de lui, menaçant ainsi de le transformer lui aussi en Renégat.

L’histoire est prenante et ça se laisse lire d’une traite mais ça reste du déjà vu. Ca ressemble beaucoup à La Confrérie de la dague noire (J.R. Ward) ou encore aux Seigneurs de l’Ombre (Gena Showalter) et autres séries du même acabit. C’est de la romance paranormale classique.
Comme dans toutes les romances paranormales, l’histoire d’amour occupe une place centrale mais les personnages secondaires, en l’occurrence les autres guerriers, sont aussi très présents. Ce premier tome vise donc à poser le décor et à présenter les différents personnages que l’on retrouvera dans les prochains tomes.

Cette série ne vaut pas la Confrérie de la dague noire et qui plus est, elle n’apporte rien de nouveau au genre. Toutefois, elle reste très divertissante. Je la recommande donc aux fans de guerriers vampires tout en muscles et à toutes celles qui ne se lassent pas de lire de la romance paranormale.

 

5 thoughts on “Le baiser de minuit de Lara Adrian

  1. J’aime cette serie. Comme tu dis, ces une série classique pour son genre. J’apprécie le fait que les ancêtres des vampires viennent de l’espace. C’est un peu différent. En continuant la série, tu remarqueras que oui, il y a plusieurs éléments qui sont pareil aux autres mais aussi plusieurs éléments qui sont unique à cette série. Belle critique! 🙂

  2. Coucou Julie!

    Oui tu as raison, c’est pas mal du tout bien qu’assez classique. Moi aussi j’ai bien aimé le fait que les vampires soient des extraterrestres, lol. En fait c’est la seule petite originalité que j’ai trouvé! Je suis contente d’apprendre que la série tend à se démarquer des autres au fil des tomes ! J’ai hâte de les lire !!

    Merci d’être passée sur notre blog ! ;D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.