Chasseurs d’Ombres de Marjorie M. Liu

Démoniaque, Tome 1

Résumé :
Nom : Kiss
Prénom : Maxine
Profession : Chasseuse de démons.
Particularité : Couverte d’une armure de tatouages protecteurs
Point faible : Redevient humaine et vulnérable chaque nuit, quand les tatouages prennent vie.

Avis : C’est toujours terrible d’avoir ce genre de quatrième de couverture. Ça dévoile si peu du livre et de l’histoire et en même temps ça ne fait qu’aiguiser notre curiosité.

Je pense comprendre les avis mitigés au sujet de ce premier tome. J’ai trouvé que l’auteur avait un style très particulier. Peut-être que ça ne marche que pour moi mais j’ai trouvé que c’était plein de philosophie (oui oui c’est possible !). Maxine se pose beaucoup de questions sur elle même, sur ce qu’elle est, ce qu’elle peut devenir, ce qu’il y a en elle. Beaucoup de questions qui n’ont en elle-même pas de réponses mais qui font réfléchir le lecteur. De même il en ressort de grandes vérités, comme par exemple qu’il n’y a pas toujours de réponses, quoi que l’on fasse ou que l’on veuille. On ne peut qu’apprendre de petits bouts de vérité, ou que chaque personne cache en elle des secrets ou encore qu’on ne peut évoluer sans être entouré de personnes qui nous aiment bien que parfois ça serait plus simple. Je pense que ce sont des évidences qui nous sont mises bien en avant dans ce premier opus. Après il est vrai que ça donne un sentiment étrange, on ne peut qu’adhérer ou pas. J’ai trouvé ce concept très intéressant et en même temps j’ai eu aussi un sentiment de détachement par rapport à tout cela. Je ne sais pas si c’est très clair c’est assez difficile à exprimer.
Pour ce qui est de l’histoire on découvre Maxine une héroïne à l’apparence si forte et pourtant si vulnérable. Vulnérable par l’amour qu’elle porte aux gens qui l’entourent, à son besoin d’aider, aux questions qu’elle se pose. C’est intéressant de la voir évoluer tout au long de l’histoire, de comprendre que parfois il faut aussi être intransigeant. J’ai eu un peu de mal à visualiser Grant, je n’arrive pas à le voir physiquement, peut-être est-ce du à la traduction française ? Je ne sais pas vraiment… Tous les autres personnages sont vraiment intéressants, ils apparaissent petit à petit et on apprend à les connaître au fil des pages.

On reste cependant en retrait, et malgré nos questions, celles de Maxine, on en apprend que très peu. C’est une situation assez frustrante. Durant tout le livre on ne se pose que de plus en plus de questions pour finalement n’en avoir que très peu de résolues. Et quand finalement tout s’amorce, la fin arrive nous laissant plein d’interrogations. Je pense qu’on comprend tout en même temps que notre héroïne, le soucis c’est qu’elle ne sait pas grand chose du coup il en va de même pour nous. Je crois que le personnage dont j’espère en apprendre plus est Oturu, il est mystérieux, différent, tout sauf humain de par même son apparence physique si atypique. J’espère connaître plus de choses sur les origines de chacun, sur Jack, les démons… J’ai vraiment beaucoup aimé ces petits démons, il font partie de Maxine et en même temps ont leur propre volonté. L’idée même des tatouage prenant vie était vraiment originale et j’ai beaucoup aimé le concept.

J’ai donc bien aimé ce livre dont j’attends de lire la suite avec grande curiosité. Malgré tout il est vrai que quelque chose m’a un peu dérangé sans savoir quoi exactement. Peut-être toute cette recherche sur elle même qui nous met un petit peu mal à l’aise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.