Mission Nocturne de Lilith Saintcrow

Jill Kismet, Tome 1

Résumé : Mon nom est Jill Kismet. Spécialiste en trucs surnaturels. Exterminatrice d’esprits malfaisants. Tueuse de démons. Les villes ont besoin de personnes comme nous, qui font des choses que même les flics refusent de faire quand la nuit est tombée…  
Bienvenue dans mon univers.

Notre avis :  Vous connaissez tous mon goût pour la fantaisie urbaine, alors comment ne pas succomber à cette nouvelle série de Lilith Saintcrow ? Il faut dire qu’il y a tout, une héroïne comme on les aime, des démons, des garous et bien d’autres choses encore.

Jill Kismet est une jeune femme hors du commun. En effet depuis la mort de son professeur et seule personne qu’elle aimait, elle est devenue la chasseuse attitrée de la ville. Essayant de s’endurcir comme elle le peut, elle se lance à cœur perdu dans le travail sans s’arrêter. Sa mission est quelque chose qu’elle prend vraiment au sérieux et personne ne peut empiéter sur son territoire impunément. Mais plus que ça notre héroïne est un personnage brisé. On la découvre tout au long du roman, comprenant par quoi elle a dû passer pour en arriver là. C’est assez triste de comprendre ses sentiments et sa peine. La difficulté d’être seule, d’avoir perdu la seule personne qui comptait pour elle, la bataille qu’elle mène sans cesse contre le démon avec qui elle est sous contrat. Beaucoup de choses qui rendent la vie de Kismet des plus compliquées. J’ai beaucoup apprécié les idées de Lilith Saintcrow dans ce premier roman. Elle crée un monde particulier, où se rencontrent des créatures que je n’avais pas encore eu l’occasion de rencontrer et qui m’ont tout de suite vraiment intriguées. Bien sûr, on arrive à récolter quelques informations à leur sujet mais il reste de nombreuses questions sans réponses. Notamment au sujet de Perry, la créature avec qui Kiss a forgé un pacte. On essaie de comprendre ce qu’il veut vraiment d’elle, chose assez difficile car il brouille bien les pistes. Mais quoi qu’il en soit notre héroïne est bien décidée à ne pas lui laisser ce plaisir et à l’éviter le plus possible. Problème ? L’éviter semble plus compliqué que prévu.
Dans ce roman, Jill sera confrontée à une créature tuant de nombreuses personnes dans sa ville. Chose habituelle pour elle, sauf que cette affaire se trouve finalement beaucoup plus difficile que prévue. Et quand arrive en ville les garous à la recherche d’un des leurs qui s’est échappé, elle se retrouve avec de nombreuses personnes concernées par les événements. On découvre ainsi Saul, un garou qui vient habiter chez Kiss le temps de son enquête. Cet homme est un amour, et on espère dès le début qu’il arrivera à combler ce qu’il manque à notre chasseuse. Il est compréhensif, attentionné et semble prêt à l’aider comme il le peut. On tombe très vite sous son charme et on essaie de le comprendre au mieux possible. Il agit aussi étrangement et bien qu’on essaie de savoir ce qu’il se passe vraiment, on reste avec de multiples questions qu’on espère seront résolues dans le prochain roman.
C’était donc un nouveau premier volume très agréable à découvrir et je vous le conseille avec plaisir.

Je ne connaissais pas encore cette série et du coup j’étais impatiente de faire connaissance avec cette nouvelle héroïne de fantaisie urbaine, Jill Kismet. L’univers qu’a créé Lilith Saintcrow est à la fois original, riche et très intéressant. Mais il est aussi assez complexe et heureusement d’ailleurs qu’il y a le glossaire en fin d’ouvrage pour nous aider à y voir plus clair. J’ai dû m’y référer à deux ou trois reprises. Je dois avouer qu’au début j’ai eu un peu de mal à accrocher. En effet, les descriptions sont nombreuses ainsi que les informations diverses et par moments, je me suis un peu perdue dans toute cette masse de détails. J’ai eu aussi parfois un peu de mal à visualiser certaines scènes, notamment les scènes de combat. Il faut dire que c’est le premier livre de Lilith Saintcrow que je lis et il m’a donc fallu un certain temps pour me familiariser avec sa plume. Mais une fois arrivée à la deuxième moitié du livre, j’ai été complètement happée par l’histoire. 
L’histoire en question se déroule dans une ville envahie par les infernaux (démons) qui ne font que semer le chaos et la corruption. Jill est une chasseuse de démons. On fait appel à elle pour tout ce qui touche au surnaturel et cela inclue même certains exorcismes. C’est une dure à cuire. Elle est assez impulsive et n’hésite pas à rabrouer tous ceux qui se soucient un tant soit peu d’elle. Aux yeux du lecteur, elle pourrait passer pour une héroïne antipathique mais progressivement, des pans de son passé nous sont dévoilés et l’on finit par comprendre pourquoi elle est si endurcie. Elle s’est forgée une sacrée carapace. C’est une jeune femme meurtrie et tourmentée par un lourd passé. La mort de son professeur, envers qui elle était très attachée a achevé de la briser. Elle se sent coupable de ne pas avoir pu le sauver. Elle travaille seule que depuis six mois et il lui manque terriblement. Mais c’est une femme forte, qui en a beaucoup bavé par le passé et qui est déterminée à faire régner l’ordre dans sa ville. Lorsque l’on retrouve cinq cadavres de policiers mutilés, déchiquetés, il ne lui en faut pas plus pour mener l’enquête. Dans cette affaire, elle fera équipe avec Harp et Dominic, deux garous issus de la Section Martindale (= une division du FBI chargée de traquer les criminels du monde nocturne) et Saul, un garou traqueur. J’ai beaucoup aimé ces trois personnages. Harp et Dominic sont très attachants et le moins qu’on puisse dire est qu’ils connaissent bien notre héroïne et son sale caractère. Saul quant à lui, eh bien je suis déjà sous le charme. Sa rencontre avec Jill est tumultueuse mais il semble vraiment se soucier d’elle et en plus il se révèle être une véritable fée du logis. Elle en a de la chance ! 
On fait également connaissance avec toute une pléiade de personnages allant des policiers, aux médecins légistes, puis il y a Avery l’exorciste officiel de la police, ou encore Galina la gardienne du Sanctuaire… Et il y a Perry, l’infernal avec qui Jill a conclu un pacte un peu plus tôt afin de devenir la chasseuse redoutable qu’elle est aujourd’hui. Perry est un personnage assez malsain et difficile à cerner, on se demande pourquoi il a voulu conclure un tel marché avec notre héroïne. On ne sait pas grand-chose sur lui dans ce tome si ce n’est qu’il est très puissant et que c’est un sadique. 
L’histoire est assez prenante, il y a beaucoup d’action. On regrettera toutefois le manque d’informations sur l’apparition des infernaux dans la ville. Dès les premières pages, on rentre dans le vif du sujet sans la moindre explication, ce qui est un peu dommage. Cela dit c’était une belle découverte et je lirai le tome 2 avec plaisir. 

14 thoughts on “Mission Nocturne de Lilith Saintcrow

  1. C’est intéressant de voir vos avis qui diffèrent l’un à côté de l’autre… Cela fait juste confirme que les impressions fasse à un même livre est bien propre à chacun et personnelle! merci pour cette découverte… xox

  2. c’est bien de pouvoir confronter vos 2 avis surtout qu’ils sont divergents . Comme on dit chaque lecteur vient avec son propre vécu ce qui fait des ressentis différents.
    j’ai envie de lire ce livre malgré l’avis mitigé d’Inessa .lol

    • Oh mince ! 🙁
      J’avoue que j’ai eu du mal aussi durant toute la première moitié. C’est dommage pour le manque d’explications, ça m’a vraiment gênée au début.
      Malgré tout je suis curieuse de savoir ce qu’il va se passer ensuite ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.