Guest Post: Jess Haines ~ Concours

Nous sommes ravies aujourd’hui d’accueuillir Jess Haines, l’auteure de Traquée, le premier tome de la série Waynest. Ce tome sort chez Milady le 22 Février, alors n’hésitez pas car c’est un très bon tome. Nous remercions l’auteure pour ce joli post qui vous donnera un avant gout des personnages.

—————-

Guest Post: Le Gang H&W discute au sujet de ce que cela représente d’être un héros.


Par Jess Haines


Hello tout le monde!  Ici Jess Haines.  Je suis l’auteur de la série de fantaisie urbaine Waynest (HUNTED BY THE OTHERS, TAKEN BY THE OTHERS, DECEIVED BY THE OTHERS, et STALKING THE OTHERS). 

Grâce aux Editions Bragelonne, Traquée sera bientôt là en Français ! Regardez le concours à la fin du post pour en gagner un exemplaire.
Maintenant, pour ce qui est du post, Shiarra est là avec quelques-uns de ses amis (et autres) pour vous dire ce que signifie sauver la journée. A toi de jouer, Shia !
____________________
Shiarra:Attends, quoi? Je ne suis pas une héroïne.
Sara: Bien sûr que tu l’es. Tu as sauvé une poignée de personnes, n’est-ce pas ?
Royce: Je pense que vos actions peuvent être qualifiées d’héroïques.
Shiarra: Oh non. J’étais terrifiée la moitié du temps, et je ne savais pas ce que je faisais l’autre moitié.
Arnold: Et alors ? Tu as quand même sauvé la journée.
Chaz: Si tu n’avais pas été là, la moitié des Autres dans la ville seraient morts ou sous le contrôle d’un plus gros monstre que… bien, que celui que nous avons.
Shiarra: Les gars, j’ai peur des vampires et des loups-garous. Je crie si je vois des araignées dans ma chambre ou des cafards dans la cuisine, de plus je suis régulièrement en retard pour mon loyer. Je ne suis pas vraiment la Super-fille là.
Royce: Ce qui vous terrifie n’a rien à voir ici. C’est la manière dont vous réagissez lors de situations critiques. Vous m’avez fait face dans une bataille avec seulement un pieu et un pistolet.
Shiarra: Ouais, et vous avez vu comment ça a tourné.
Arnold: Je ne me plaindrais  pas à ce sujet. Tu as survécu. C’est bien plus que ce que dirait beaucoup de ses ennemis.
Chaz: Laisses-moi cinq minutes avec lui.
Royce: Essaies, chien.
Sara: Est-ce que vous devez faire ça à chaque fois ? Je veux dire, vraiment?
Shiarra: Oui. Sérieusement.
Arnold:Vampires et loups-garous. Chats et chiens. Tu sais comment c’est.
Chaz: Les loups ne sont pas des chiens, tu sais. Je suis vraiment fatigué que vous m’appeliez comme ça les gars.
Royce: Alors je devrais prendre note d’utiliser le terme plus souvent.
Shiarra: Oh, allez. Vous n’aimez pas quand je vous appelle sangsue n’est-ce pas ? Alors arrêtez.
Royce: On m’a déjà appelé bien pire que cela.
Sara: Je dois admettre,  je suis curieuse de savoir les autres.
Arnold: Pareil, ici.
Shiarra: Haleine de sang ?
Chaz: Attrape vers ?
Arnold: Corps ambulant ?
Royce: Très drôle.
Shiarra:Okay, désolée. Ce n’était pas juste.
Chaz: Mais satisfaisant. Très satisfaisant.
Arnold: Oublions les jeux, peut-être ne devrions pas chercher le très vieux, et très puissant vampire.  
Royce: Sages mots, mage.
Arnold: Merci. J’essaie.
Sara: Je pense qu’il est temps de revenir au sujet.
Shiarra: Cela ne ressemble pas vraiment à un sujet. Je vous le dis les gars, je n’ai rien d’une héroïne.
Chaz: Beaucoup d’Autres seraient en désaccord avec toi. Moi, inclus.
Shiarra: C’est ça. Avoir peur est vraiment admirable.
Sara: Tu dois admettre, c’était assez drôle de te voir comprendre que la ceinture magique de chasseur te parlait.
Shiarra: Oui, parce que comme tant d’autres New-Yorkais, j’ai l’air d’une idiote à parler à une voix imaginaire dans ma tête.
Arnold: Ouais, mais cette voix dans ta tête t’explique comment survivre à une attaque de vampires, loups- garous et mages.
Royce: Estimez-vous chanceuse. Si vous n’aviez pas eu l’aide du mage, vous n’auriez jamais survécu.
Shiarra: Bien sûr. Je suis Presque morte, j’ai fini par signer un contrat avec vous, et j’ai passé des semaines dans une unité de soins intensifs. Juste ce que je voulais.   
Chaz: Je souhaiterais pouvoir déchirer ce contrat.
Shiarra: Toi et moi.
Royce: Vous savez que je ne vous forcerai pas à suivre ses dispositions.
Sara: Oui. Parce que vous savez qu’elle vous enfoncera un pieu dans les fesses si vous le faites.
Shiarra: Pas vraiment. Je sais que nous avons établi un contrat pour qu’il marche dans les deux sens – il peut me blesser, je peux le blesser yadda yadda – mais j’en ai fini avec ça. Je ne veux plus rien avoir à faire avec les Autres.
Royce: Peut-être bien – mais cela ne veut pas dire que j’en ai fini avec vous.
____________________
Vous pouvez en apprendre plus sur Shiarra et le reste de ses amis dans Traquée. Soyez sûr de garder un œil ouvert pour SILENT CRAVINGS (Février 2013) et le prochain  livre H&W, FORSAKEN BY THE OTHERS (Juillet 2013)!  
Vous pouvez aussi vous rendre sur mes sites: www.JessHaines.com
Merci encore Melliane, de m’avoir eu avec le gang ici !

————— 

Guest Post: The H&W Gang Discuss What It’s Like to be a Hero
By Jess Haines
Hello there!  Jess Haines here.  I’m the author of the urban fantasy H&W Investigations series (HUNTEDBY THE OTHERS, TAKEN BY THE OTHERS, DECEIVED BY THE OTHERS, and STALKING THE OTHERS). 
Thanks to Bragelonne publishing, HUNTED BY THE OTHERS will soon be available in French! 
Now, on to the post. Shiarra is here with a few of her friends (and otherwise) to tell you what it’s like to save the day. Over to you, Shia!
____________________
Shiarra: Wait, what? I’m not a hero.
Sara: Sure you are. You saved a bunch of people, didn’t you?
Royce: I do believe that your actions would qualify as heroic.
Shiarra: No way. I was scared witless half the time, and had no clue what I was doing the rest of it.
Arnold: So? You still saved the day.
Chaz: If not for you, half the Others in the city would be dead or under the control of a bigger monster than… well, than we already are.
Shiarra: Guys, I’m afraid of vampires and werewolves. I scream when I see spiders in the bathroom or roaches in the kitchen, and I’m regularly late on my rent. I’m not exactly Super-girl, here.
Royce: What frightens you is irrelevant. It’s how you react in an emergency situation. You faced me in battle with little more than a handgun and a stake.
Shiarra: Yeah, and we see how well that turned out.
Arnold: I wouldn’t be complaining about that. You lived through it. That’s more than a lot of his enemies could say.
Chaz: Give me five minutes alone with him.
Royce: Try me, dog.
Sara: Do you guys have to do this every time? I mean, really.
Shiarra: Yeah. Seriously.
Arnold: Vampires and werewolves. Cats and dogs. You know how it is.
Chaz: Wolves aren’t dogs, you know. I’m getting really tired of you guys calling me that.
Royce: Then I shall make a note to use the term more often.
Shiarra: Oh, come on. You don’t like it when we call you a leech, right? So stop.
Royce: I’ve been called far worse.
Sara: I have to admit, I’m curious what that might entail.
Arnold: Same here.
Shiarra: Blood-breath?
Chaz: Worm-bait?
Arnold: Walking corpse?
Royce: Very funny.
Shiarra: Okay, sorry. That was uncalled for.
Chaz: But satisfying. Very satisfying.
Arnold: Fun and games aside, maybe we shouldn’t be baiting the very old, very powerful vampire.
Royce: Wise words, mage.
Arnold: Thanks. I try.
Sara: I think it’s time we get back on topic.
Shiarra: Doesn’t seem like much of a topic. I’m telling you guys, I’m not hero material.
Chaz: A lot of Others would disagree with you. Including me.
Shiarra: Right. Me freaking out and being a spaz is very admirable.
Sara: You have to admit, it was kind of funny to watch you figure out that magic hunter’s belt was talking to you.
Shiarra: Yes, because like so many other New Yorker’s, I looked like an idiot talking to an imaginary voice in my head.
Arnold: Yeah, but that voice in your head talked you through how to survive a fight against vampires, werewolves, and magi.
Royce: Count yourself lucky. If you had not had the benefit of help from the magi, you would never have survived.
Shiarra: Right. I nearly died, ended up contracted to you, and spent weeks in the intensive care unit. Just how I wanted things to turn out.
Chaz: I wish I could shred that contract.
Shiarra: You and me both.
Royce: You know I won’t force its terms on you.
Sara: Yeah. Because you know she’ll stake your ass if you do.
Shiarra: Not likely. I know we doctored the contract so it swings both ways—he can hurt me, I can hurt him, yadda yadda—but I’m done with this mess. I don’t want anything more to do with Others.
Royce: Perhaps—but that doesn’t mean we are done with you.
____________________
You can learn more about Shiarra and the rest of her friends in HUNTED BY THE OTHERS. Be sure to keep an eye out for SILENT CRAVINGS (coming February 2013) and the next H&W book, FORSAKEN BY THE OTHERS (coming July 2013)!  
You can also visit me on the web: www.JessHaines.com
Thanks again for having me and the gang over, Melliane!
—————- 

Résumé (traduction personnelle): Il y a les autres – Les vampires, les mages et les loup-garous qui, il y a longtemps ne vivaient que dans notre imagination. Maintenant ils sont en train de sortir de l’ombre, et rien dans notre monde ne sera plus jamais pareil…
Dans une ville telle que celle là, être un détective privé peut être du suicide.

le travail de détective de Shiarra Waynest est déjà bien assez dangereux quand son client de base est un simple mortel. Mais quand ses finances sont en difficultés, elle est forcée d’accepter un travail bien rémunéré qui pourrait sauver son entreprise – S’il ne la tue pas en premier.

Shiarra signe donc un contrat pour un grand mage afin de retrouver un ancien artefact détenu par l’un des plus puissants vampires de New-York.

Aussitôt que Shiarra rencontre le sexy, hypnotisant vampire Alec Royce, elle sait que sa mission est beaucoup plus compliquée qu’elle ne l’avait pensé au départ. Avec un groupe clandestin Anti-Autres qui essaie de la recruter, et des mages se faisant tués, Shiarra a besoin d’aide et cela comprend son ex petit-ami – un loup-garou qui sans sa forme animale est vraiment attirant – et un « geek » de magie avec des talents surprenants. Mais cela pourrait ne pas être assez. Dans une ville où les morts errent, la magie gouverne et où même les Autres ne semblent pas être ce qu’ils sont, Shiarra est devenue une arme secrète dans une bataille entre le bien et le mal – Qu’elle le veuille ou non…

Merci beaucoup à Jess Haines pour ce petit article. Pour fêter cette très jolie sortie, Between Dreams and Reality et les Editions Milady vous offrent la possibilité de gagner trois exemplaires du roman. Le concours est ouvert à la France et à la Belgique uniquement. Pour participer, vous devez remplir la forme rafflecopter. Il vous suffit de vous connecter par facebook ou en entrant un pseudo et une adresse email (que nous utiliserons pour vous contacter si vous gagnez) et de cliquer sur chaque chance et remplir quand demandé. Le concours se termine le 17 Février, bonne chance ! 

a Rafflecopter giveaway

63 thoughts on “Guest Post: Jess Haines ~ Concours

  1. Merci pour ce super concours! Cette série a vraiment l’air géniale (j’avais déjà lorgné dessus en VO mais j’avais pas osé me lancer…).

  2. Allez ! Je tente ma chance pour ce concours aussi, j’aurais peut être plus de chance que pour Sidhe (même si en général moi et la chance on est pas trop copine, à mon grand désespoir)

  3. Okay, the French rafflecopter was very difficult to read for me, it has been over 25 years since I had French lessons at highschool. And, I have no idea what I can win. But I loved the post, I love this series, and I just hope it is a bookmark or something signed 🙂
    Thanks for the post ladies, I enjoyed reading it.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *