Celebromancy de Michael R. Underwood (VO)

Ree Reyes, Tome 2

Résumé (traduction personnelle) : Fame a une magie qui lui est propre dans le non-gossip-barré suivant Geekomancy. Ree Reyes obtient son gros scénario, seulement pour découvrir à quel point Hollywood est mauvais.

Les choses s’améliorent pour Ree Reyes. Elle utilise son amour de la culture pop pour combattre des monstres et protéger sa ville natale en tant que Geekomancer, et maintenant une société de production de real tourne son pilote pour la télévision.

Mais rien n’est facile dans le show business. Quand un personnage invisible s’attaque à la principale star du spectacle, ancienne enfant star ayant mal tourné, Jane Konrad, Ree commence son éducation pour comprendre la Celebromancy.

En tentant d’aider Jane dans le style Geekomancy avec des astuces de jedi et des techniques X-Men d’infiltration, Ree apprend davantage sur la magie du cinéma qu’elle ne le voudrait. Elle apprend aussi que la vraie vie possède de véritables intrigues : non seulement elle doit lever une malédiction Hollywoodienne, mais elle a besoin pour sauver son pilote, de négocier un amour bizarre, et combattre des monstres tout droit sorti de l’écran d’argent. Tout cela sans que personne ne soit tué ou, pire encore, relégué à la D-List.

Avis : J’avais beaucoup apprécié le premier tome que j’avais trouvé très original surtout avec toutes les références qu’on peut y retrouver. Aussi j’étais curieuse de voir comment l’auteur allait être capable de mener son second tome. Mais c’est vrai que je m’attendais peut-être à quelque chose de différent et j’ai eu un peu de mal à accrocher aux personnages et à l’histoire cette fois ci.

Ree est en phase de devenir reconnue et son pilote sera bientôt lancé à sa plus grande joie. Mais les lois d’Hollywood sont loin d’être aussi simples qu’elle ne le pensait. Jonglant entre plusieurs travails et son hésitation envers Drake, voilà notre jeune héroïne en train de tisser une relation assez étrange avec Jane, l’actrice de son film. J’avoue que j’ai eu un peu de mal à comprendre son attrait au départ, mais Jane est en fait quelqu’un de cassé par la vie et qui essaie de s’en sortir comme elle peut. Elle voit en Ree une personne sur qui elle peut compter et qui peut la sortir de la vie qu’elle possédait jusqu’alors. Il faut dire qu’elle est elle-même assez différente, et loin d’être une geekomancienne, elle est une celebromancienne, quelque chose que nous découvrirons tout au long du livre. Mais en plus de cela, une malédiction repose sur elle, menaçant sa vie à chaque instant. Un lien fort unissant nos deux personnages, Ree est bien décidée à l’aider et à la sauver.

J’ai beaucoup aimé en apprendre plus sur Jane mais j’ai aussi trouvé que l’histoire n’était pas vraiment assez complexe ou excitante pour moi. J’ai plutôt eu l’impression qu’une même idée se développait tout au long du livre en restant concentré sur la même chose. C’est peut-être un peu compliqué à dire, mais je ne m’attendais pas du tout à cela et c’est vrai que j’ai été un peu déçue. Pas que le livre ne soit pas bon, non, c’est toujours rempli de très belles idées et de références que l’on adore, mais c’est vrai qu’il me fallait quelque chose en plus pour pimenter l’histoire.

Je me demande maintenant comment l’histoire va se continuer et je suis assez curieuse de voir où l’auteur va nous mener dans un prochain tome, aussi je le lirai avec plaisir. J’ai cependant une nette préférence pour le premier roman avec toutes ses idées complètement uniques.

2-5

mellianefini

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.