Her Ladyship’s Curse de Lynn Viehl (VO)

Disenchanted & Co., Tome 1, Part #1

Résumé (traduction personelle) : Dans une version steampunk de l’Amérique qui a perdu la guerre révolutionnaire, Charmian (Kit) Kittredge gagne sa vie en enquêtant sur les crimes magiques et expose les fraudes. Bien que Kit tente d’éviter les aristos de la haute société, en tant que propriétaire du Disenchanted & Co. elle suit les mystères où ils la mènent.

Lady Diana Walsh demande à Kit d’enquêter et dissiper la malédiction qu’elle croit responsable des paroles haineuses ancrées dans sa propre chair, réalisées quand elle dort. Et même si Kit ne croit pas en la magie, elle ne peut pas refuser d’aider une femme soumise chaque soir à ces agressions brutales. Comme Kit enquête sur la famille Walsh, elle est convaincue que les attaques sur Diana font partie d’un plus grand, plus sinistre complot impliquant son odieux mari.

Travailler dans la ville de Rumsen est assez difficile, mais bientôt Kit doit également contourner les attentions indésirables du néfaste deathmage Lucien Dredmore et l’examen importun de la police par l’inspecteur en chef Thomas Doyle. Refusant de céder à la passion des deux hommes, Kit a du mal à rester indépendante alors qu’elle se rapproche du cœur du mystère. Pourtant, quand elle apprend la vérité derrière la malédiction de Sa Seigneurie, Kit découvre également une vaste conspiration qui promet de ruiner sa vie et tourner Rumsen en champ de bataille surnaturel dont personne ne saura en réchapper.

Avis : Je connaissais Lynn Viehl par une de ses séries de romance paranormale mais j’avoue que j’ai tout de suite été intriguée par ce changement de genre. J’aime beaucoup le steampunk et le mélange avec des enquêtes ne pouvait qu’être prometteur. Et en effet, après avoir lu ce premier tome je ne peux que recommander la série et l’auteure. La pire chose qui m’est arrivé c’est d’arriver à la fin de cette première partie et comprendre qu’il allait falloir attendre avant de pouvoir lire la suite. Le roman se termine en effet en plein milieu de l’histoire et je dois dire que j’ai trouvé terrible de ne pas pouvoir en lire plus. Je conseille fortement d’avoir les deux parties avant de commencer à lire le tout. Mais revenons-en à l’histoire…

Kit est une jeune femme qui ne croit nullement en la magie, et de cette croyance elle en a fait un métier, permettant ainsi de louer ses services pour démontrer au monde entier que les mages ne sont que des charlatans, et qu’il n’existe aucune malédiction ou autre chose de ce genre. Cependant notre jeune héroïne va très vite se rendre compte que tout est plus compliqué que cela et alors qu’elle nous emmènera dans une enquête des plus complexes, nous découvrirons certaines vérités sur son passé mais aussi un complot de grande envergure qui ne fait que se dévoiler ici. Une histoire passionnante remplie d’action, de danger, d’enquêtes et de magie. Un très bon mélange qui rend ce roman unique.

J’ai adoré l’histoire et les personnages que l’on y découvre. Kit est une jeune femme indépendante dans un monde qui pourtant n’est pas facile et où les femmes n’ont que très peu de droits. Elle arrive à se dresser face à ceux qui la dénigrent et à affronter le monde accompagnée seulement de ses deux meilleures amies. Ces deux dernières sont aussi fasciantes à découvrir, l’une est une reine de la nuit, l’autre la femme d’un riche homme. Trois personnes au profil complètement atypique et qui pourtant s’apprécient particulièrement. Elles sont là pour se supporter l’une et l’autre quand il le faut et n’hésitent pas à se mettre en danger. Mais assez parlé des femmes, car bien sûr nous avons aussi deux hommes très intrigants ! D’un côté on retrouve Thomas Doyle, le descendant d’un ancien ami à sa mère, policier mais qui est tout aussi intéressé par notre héroïne et de l’autre nous pouvons retrouver un mage des plus puissants Lucien Dredmore qui rêve de la connaître plus en détail depuis la première fois qu’il a posé les yeux sur elle. J’avoue que j’ai un gros penchant pour Lucien, bien que ses manières laissent aussi un peu parfois à désirer. Pourtant même si cela signifie se mettre à dos Kit, il n’hésite pas à faire ce qu’il pense juste pour la protéger ! Et je dois vous dire que ce n’est pas mais alors pas du tout au goût de notre héroïne ! Pourtant il a quelque chose qui nous interpelle et j’ai vraiment hâte d’en savoir plus à son sujet.

C’était un très bon roman, ou en tout cas une très bonne première partie et je suis très impatiente d’en lire plus à présent. Un merveilleux commencement qui je suis sûre continuera dans le prochain roman.

5

mellianefini

10 thoughts on “Her Ladyship’s Curse de Lynn Viehl (VO)

  1. Oh, mais ça fait un moment que je ne suis pas passée par ici ! Ton nouveau design est très chouette 😀 Tu m’interpelle avec cette chronique, je me laisserais bien tenter ! Mais il y a encore et toujours cette barrière de la VO à franchir… Je le ferais, un jour, je le ferais !

  2. Coucou,
    J’aime beaucoup ce livre, ton résumé, ta chronique, ça me tente beaucoup.
    J’ai essayé de lire en VO mais je ne comprends pas du tout, j’ai un très mauvais niveau d’anglais hélas.
    Mais j’essaye encore et encore.
    Merci pour cette découverte.
    Bises

    • j’avoue que depuis que je me suis mise à la VO j’ai du mal à en resortir. J’espere que tu y arriveras, ça prend un peu de temps à s’adapter c’est vrai mais aprés ça passe tout seul. bon courage!

  3. Ça a l’air bien sympathique ! Je ne connaissais pas du tout ! Par contre, j’attendrai qu’il soit traduit pour me lancer car le niveau du résumé me parait assez compliqué et il y a de grandes chances pour que le roman soit écrit d’une façon tout aussi compliqué pour moi, pauvre francophone^^

    • C’est moins compliqué que Kim Harrison et Cassandra Parlmer, mais c’est peut etre plus délicat comme y a pas mal de steampunk dedans. J’avoue que j’ai moins senti le niveau de difficultés que certains autres auteurs.

    • Il sort en 2014 en Livre. Je ne sais pas pourquoi ils ont fait ça mais ils sont séparé en deux parties, une sortie début Aout, une en Octobre et ça ne sort que en ebook pour etre complet ensuite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.