Seirei Produce #1 de Tooko Miyagi

Seirei Produce, Volume 1

Résumé : Shiina est connue pour démolir tout ce qu’elle touche et est surnommée « divinité destructrice ». Alors qu’elle part pour l’école, un garçon en costume japonais traditionnel apparaît et lui annonce qu’elle est désormais à lui ! Il prétend être un esprit de Mizukagami, descendu sur cette terre pour devenir un dieu…

Une vie commune démarre alors entre un esprit particulièrement égoïste et la divinité destructrice !

Avis : Ce titre des éditions Soleil manga me faisait de l’œil depuis un bon moment déjà. Je ne connaissais pas du tout la mangaka Tooko Miyagi. J’avais entendu parler d’elle à travers son autre série Comme un chat sur le sol mais sans jamais l’avoir lu. Du coup du coup j’étais assez curieuse de découvrir Seirei Produce, d’autant plus que c’est une série très courte, composée de deux volumes seulement, ce qui est une bonne chose en soi car au moins on est sûr de ne pas se ruiner ! 😀

Au final je dois dire que Seirei produce s’avère être une agréable surprise. J’ai pris énormément de plaisir à lire ce premier volume qui est absolument hilarant du début jusqu’à la fin.

En apparence, Shiina est une lycéenne tout ce qu’il y a de plus ordinaire sauf que ça n’est pas le cas. En effet, la jeune fille a la fâcheuse tendance de détruire tout ce qu’elle touche ! Téléphones portables, sèche-cheveux, meubles… aucun objet ne lui résiste, au point que cela lui a valu un surnom : « divinité destructrice ». Un jour, en se rendant au lycée, elle tombe sur un jeune homme bien étrange. Ce dernier prétend être un esprit venu du ciel pour devenir un dieu. Mais pour cela, il lui faut des adorateurs et il compte bien faire de Shiina sa première fidèle, ce qui n’est pas du tout du goût de notre héroïne au caractère bien trempé.

Shiina se retrouve donc embarquée dans des situations toutes plus cocasses les unes que les autres. L’humour est omniprésent. Il faut dire que Shiina et Amane y sont pour beaucoup. Le moins qu’on puisse dire est que rien qu’à eux deux, ils font des étincelles. Amane est prétentieux et égocentrique. Il croit que tout lui appartient, qu’il peut tout contrôler et que tout lui est dû, ce qui a le don d’irriter Shiina au plus haut point. J’ai adoré les voir se chamailler pour un oui ou pour un non, ils étaient vraiment très drôles. Mais les autres personnages ne sont pas en reste. Ainsi on a Gojô, le serviteur de Amane, ou encore Fûta, le premier envoyé de l’Ujigami et même Chisa. Tous apportent un petit quelque chose à l’histoire et je les ai tous trouvé très attachants. C’était vraiment amusant de voir Amane et Gojô découvrir toutes ces choses qu’ils ne connaissent pas ainsi que les habitudes humaines.

Le graphisme est plutôt agréable, riche en détails, avec des trames et des décors bien travaillés. Les personnages aussi sont plutôt réussis et font assez adulte. Au niveau de l’édition, là non plus rien de spécial à signaler, la qualité du papier est tout à fait correcte et la couverture rose pastel est sobre mais non moins élégante.

Bref, vous l’aurez compris, c’est une belle découverte. J’ai vraiment beaucoup aimé Seirei Produce et il me tarde maintenant de lire le tome 2 pour connaître le dénouement de cette petite histoire.

4Titre VF : Seirei Produce
Titre VO : 精霊プロデュース (Seirei Produce)
Auteur : MIYAGI Tôko
Type : Shojo
Genre : Romance, Fantastique, Comédie
Éditeur VF : Soleil
Collection : Soleil – Shojo
Prix : 6.99 €
Nombre des volume(s) VF : 2 (Terminé)
Nombre de volume(s) VO : 2 (Terminé)

mon pseudo

2 thoughts on “Seirei Produce #1 de Tooko Miyagi

    • Oui il est vraiment sympa !! Ce titre est un peu passé inaperçu parmi toutes les sorties de chez Soleil mais pour le coup, c’est une pioche ! Je te le conseille, en plus il n’y a que 2 tomes hi hi hi 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.