Pretty Little Savage by Lucy Smoke

Sick Boys, Book 1

Synopsis: Rule No. 1: Don’t piss off the Sick Boys

They’re cruel. Reckless. Impossibly fucked up.

The Sick Boys feed on the order they create. They rule Eastpoint University just as their families have for decades. But their power doesn’t stop there. The three of them are heirs to some of the largest fortunes in the world, and behind that kind of wealth lies an underworld of corruption.

On the surface, they’re perfect princes and he is their King. But underneath it all, they’re filled with blood, lies, and secrets. With all of their connections, they have the power to crush anyone who gets in their way. But just because they’re as warped as I am doesn’t mean I’m going to give them a free pass.

Because I, Avalon Manning, bow to no one, and I live to break the fucking rules.

Review: I came across this novel while doing a search on goodreads. I wasn’t expecting much, I didn’t know the author or the book, but I have to say that I’m glad I got into the story, because I really loved it! Like a lot!

Avalon has not had an easy life. Her mother is a drug addict and stripper and to pay for her drugs, she has repeatedly tried to sell her daughter’s body. Easy money. But our heroine managed to avoid it and never let it happen. It has forged her character, she is indomitable, fights and above all, she does not follow the rules. So when she is kicked out of her school and offered a scholarship to an elite institution, she has no choice. But this place is ruled by the Sick Boys, three boys who come from the richest families and who rule everything. Well, they’ve ruled until now, because Avalon doesn’t care who they are. She won’t bend, no matter what the threats are. But they can’t let someone rebel, and if they can’t get her fired, there’s only one solution: to watch her.

This was a great book. I was swept away from beginning to end and I am more than eager to dive into the sequel. Avalon is a determined young woman with a strong character, she is impressive. She is not like the others, she is strong, she had no choice. The boys are very intriguing, and I enjoyed learning more about them. There are still many secrets and I am very curious to find out.

I wonder how our heroine will cope with what happened at the end of the novel. It won’t be easy, but it promises!

 

Pretty Little Savage de Lucy Smoke (VO)

Sick Boys, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Règle n° 1 : ne pas énerver les Sick Boys.

Ils sont cruels. Insouciants. Et dérangés.

Les Sick Boys se nourrissent de l’ordre qu’ils créent. Ils dirigent l’université d’Eastpoint comme leurs familles le font depuis des décennies. Mais leur pouvoir ne s’arrête pas là. Tous trois sont les héritiers de quelques-unes des plus grandes fortunes du monde, et derrière cette richesse, se cache un monde de corruption.

En apparence, ce sont des princes et il est leur roi. Mais si on creuse, il y a du sang, des mensonges et des secrets. Avec toutes leurs relations, ils ont le pouvoir d’écraser quiconque se met sur leur chemin. Mais ce n’est pas parce qu’ils sont aussi tordus que moi que je vais leur donner un laissez-passer.

Parce que moi, Avalon Manning, je ne m’incline devant personne, et je vis pour briser les putains de règles.

Avis : J’étais tombée sur ce roman en faisant une recherche sur goodreads. Je ne m’attendais pas à grand-chose, je ne connaissais ni l’auteure ni le livre, mais je dois dire que je suis ravie de m’être plongée dans l’histoire, parce que j’ai vraiment adoré ! Beaucoup, beaucoup !

Avalon n’a pas eu une vie facile. Sa mère est une droguée et une stripteaseuse et pour payer sa drogue, elle a tenté à plusieurs reprises de vendre le corps de sa fille. De l’argent facile. Mais notre héroïne a réussi à l’éviter et ne s’est jamais laissée faire. Ça a forgé son caractère, elle est indomptable, se bat et surtout, elle ne suit pas les règles. Alors quand elle est virée de son université et qu’on lui propose une bourse pour un établissement d’élite, elle n’a pas le choix. Mais cet endroit est gouverné par les Sick Boys, trois garçons qui viennent des familles les plus riches et qui font la loi. Enfin, ils faisaient la loi jusqu’à présent, parce qu’Avalon se fiche bien de qui ils sont. Elle ne pliera pas, peu importe les menaces. Mais ils ne peuvent pas laisser quelqu’un se rebeller et s’ils ne peuvent pas la faire virer, il ne reste qu’une seule solution : la surveiller.

C’était un livre génial. J’ai été emportée du début à la fin et je suis plus qu’impatiente de me plonger dans la suite. Avalon est une jeune femme déterminée, au caractère bien trempé, elle est impressionnante. Elle n’est pas comme les autres, elle est forte, elle n’a pas eu choix. Les garçons sont très intrigants, et j’ai apprécié d’en apprendre plus sur eux. Il existe encore de nombreux secrets et je suis très curieuse de les découvrir.

Je me demande comment notre héroïne va faire face à ce qui s’est passé à la fin du roman. Ca ne sera pas facile, mais ça promet !

No More ! de Céline Jeanne

Résumé : Jaume est un espoir du football espagnol, un surdoué promis à un brillant avenir sous les projecteurs, mais il a déconné. Une succession de mauvais choix l’a conduit à être mis à l’amende : centre de désintoxication, mauvaise presse et interdiction de jouer pendant quelques mois. Et alors qu’il estime pouvoir enfin retourner sur le terrain, on le laisse moisir sur le banc de touche à regarder les autres vivre la vie dont il rêve. Alors il est décidé : un faux pas ? Plus jamais. On ne l’appellera plus « L’enfant terrible du Barça », il a trop merdé pour trébucher encore.

Silvia a tracé sa voie : ses études supérieures et des hommes triés sur le volet. Ses critères sont très stricts : elle ne sort qu’avec des hommes sérieux, gentils, qui n’ont aucune addiction, et ont un plan de carrière. Le physique ? Aucune importance. Elle ne déroge jamais à cette ligne de conduite. Sauf une fois. Une nuit, une erreur : Jaume. Retomber dans les bras de ce bad boy sexy, arrogant et colérique, qui attire les ennuis comme un aimant ? Jamais ! Ou plutôt, plus jamais…

Sauf qu’ils devraient le savoir, il ne faut jamais dire « Plus jamais »…

Avis : J’avais passé un bon moment avec le premier tome et j’étais curieuse de découvrir l’histoire de Jaume et Sil. Si j’ai adoré cette dernière dans le tome précédent, j’avais eu un peu plus de mal avec Jaume, mais j’étais curieuse de voir si Céline Jeanne allait parvenir à me faire l’aimer cette fois ci. Et miracle… c’est le cas !

Sil n’a pas une vie facile, sa mère est… pfiou, compliquée. On comprend qu’elle ne veuille pas la voir, mais je dois dire que j’étais impatiente de les voir en contact l’une avec l’autre. Jaume… eh bien, Jaume essaie de remonter la pente. Ce n’est pas si facile, surtout quand tout le monde le pousse à bout.

C’était une très bonne lecture et je dois dire que j’ai même préféré cette histoire à celle de Dante et Teo. Ce sont deux personnages fracassés, mais qui vont s’unir malgré eux pour progresser et affronter leur présent.

Comme toujours, les romans de Céline Jeanne sont géniaux et j’étais ravie de découvrir celui-ci.

The Anti-Boyfriend by Penelope Ward

Synopsis: At first, my neighbor Deacon frustrated me.

Sure, he was great-looking and friendly.

But our walls were thin, and on occasion, he’d bring women to his place and keep me awake while he “entertained” them.

As a single mother to an infant, I didn’t appreciate it.

So, finally it was my turn.

When my daughter wouldn’t stop wailing one night, Mr. Manwhore came knocking on my door.

Miraculously, at the sound of his voice, Sunny stopped crying. And when he held her…she eventually fell asleep in his arms.

Deacon was rough on the exterior, but apparently on the inside? Mr. Single-and-Ready-to-Mingle was a baby whisperer.

After that night, we became friends.

He’d go for coffee runs. Come over to chat. Normal friend stuff.

But over time, our conversations ran deeper. We got closer.

Until one night we crossed the line.

Our friendship turned into a complicated mess.

I’d gone and fallen for a guy who’d sworn off commitment and kids.

I knew Deacon was starting to care for me too, even though Sunny and I didn’t fit into any plan he’d ever imagined for himself.

He was wrong for me—so wrong that I’d dubbed him the “anti-boyfriend.”

Then why did I wish more than anything that I could be the one woman to change him?

Review: I had read a few of Penelope Ward’s novels and I was delighted to see that another of her books was translated into French. So I jumped in with great pleasure.

Carys didn’t have an easy life. Single mother, she takes care of her Down’s syndrome baby all alone and realizes that she has no other life. So when her neighbor keeps her awake every night because his activities are a little too lively, Carys gives up! But Deacon turns out to be much more than what she expected. This man is perfect, but he has no desire to commit. He has even less desire to be responsible for a child.

This was a nice novel, even if the pace is quite slow. It’s too bad, because I expected a little more. The author offers us a fairly classic romance with two characters who are trying to rebuild themselves and who will have to accept each other to move forward.

 

Mon voisin idéal … ou pas de Penelope Ward

Résumé : Entre mon cher voisin et moi, on ne peut pas dire que ça ait été le coup de foudre au premier regard. Deacon est certes très séduisant et sympathique, mais les murs de notre immeuble sont fins, et ses nuits endiablées m’ont longtemps empêchée de fermer l’oeil. Jusqu’à ce que les rôles soient inversés. Alors que ma fille ne cessait de pleurer, mon Casanova de voisin m’a proposé son aide. Qui aurait pu imaginer que ce tombeur se retrouverait chez moi, avec ma fille endormie dans ses bras ? Au fil du temps, Deacon est devenu un ami proche, toujours présent pour nous. Jusqu’à cette nuit… Une nuit où nous avons franchi les limites de notre amitié. Et cela pourrait bien mettre en péril notre relation. Deacon ne veut pas s’attacher à une femme. Des enfants ? Encore moins. Il n’est pas fait pour moi. Alors pourquoi est-ce que j’espère être celle qui le fera changer d’avis ?

Avis : J’avais lu quelques romans de Penelope Ward et j’étais ravie de voir qu’un autre de ses livres était traduit en français. Je me suis donc lancée dedans avec grand plaisir.

Carys n’a pas eu une vie très facile. Mère célibataire, elle s’occupe de son bébé trisomique tout seule et se rend compte qu’elle n’a plus de vie à côté. Alors quand en plus son voisin l’empêche de dormir toutes les nuits parce qu’il a des activités un peu trop animées, Carys craque ! Mais voilà, Deacon va s’avérer être bien plus que ce qu’elle s’attendait. Cet homme est parfait, mais il n’a pas envie de s’engager. Il a encore moins envie d’être responsable d’un enfant.

C’était un roman sympa, même si le rythme est assez lent. C’est dommage, parce que j’en attendais un peu plus. L’auteure nous propose une romance assez classique avec deux personnages qui essaient de se reconstruire et qui vont devoir accepter l’autre pour avancer.

Gypsy King by Devney Perry

Tin Gypsy, Book 1

Synopsis: The former Tin Gypsy motorcycle club has everyone in Clifton Forge, Montana convinced they’ve locked their clubhouse doors and ripped off their patches. Everyone but Bryce Ryan. There’s more happening at the club’s garage than muscle car restorations and Harley rebuilds. Her instincts are screaming there’s a story—one she’s going to tell.

As the new owner of the small town’s newspaper, Bryce is hungry for more than birth announcements and obituaries. When a woman is brutally killed and all signs point to the Tin Gypsies, Bryce is determined to expose the club and their leader, Kingston “Dash” Slater, as murderers.

Bryce bests Dash match after match, disappointed her rugged and handsome opponent turns out to be an underwhelming adversary. Secrets are exposed. Truths defeat lies. Bryce is poised to win this battle in a landslide.

Then Dash breaks all the rules and tips the scales.

One kiss, and she’s fighting to save more than just her story. She’s fighting to save her heart from the Gypsy King.

Review: I was curious about this novel. I’m pretty curious about biker stories, even though in this one they are retired, it’s always nice to discover the author’s ideas.

Bryce is a young journalist back in her hometown where she works with her father. However, in this town, there is also a former biker club. They stopped some time ago, but Bryce is determined to find out why, even though no one will help her. But fate is about to have its way with her when a woman is found dead and the club’s founder is accused of murder. Determined to find out the truth, she’ll have to team up with Dash, the club’s former president who is as sexy as he is unbearable!

I had a great time with the novel. Both characters are a pleasure to discover. I would have expected something darker but it’s not, which is very nice too. The murder investigation is also exciting and I was curious to understand what happened. However, I was a little disappointed by the ending which falls flat and lacks explanation, but maybe that’s on purpose and we’ll know more in the next volume.

 

Le roi de Devney Perry

Le Gypsy Club, Tome 1

Résumé : Elle rêve de le faire tomber, mais le roi du Motorclub a d’autres projets en tête !

La ville de Clifton Forge, Montana, est convaincue que le Gypsy Club, le célèbre club de motards, n’existe plus. Tout le monde, à l’exception de Bryce Ryan. Pour elle, le garage du club n’est qu’une façade : derrière la restauration et la réparation de Harley, le groupe cache autre chose. Son instinct de journaliste ne la trompe jamais.

Quand une femme est sauvagement assassinée, tout désigne les membres du Gypsy Club et leur leader, Kingston « Dash » Slater. Et Bryce est bien décidée à le prouver.

Jusqu’à ce que Dash enfreigne les règles.
Un baiser, et tout bascule.
Un baiser, et voilà que Bryce se retrouve à devoir se battre.

Non plus pour la vérité, mais pour protéger son cœur du roi des Gypsy.

Avis : J’étais curieuse de découvrir ce roman. Je suis assez curieuse d’histoire de bikers, même si dans celui-ci, ils sont à la retraite, c’est toujours sympa de découvrir les idées de l’auteure.

Bryce est une jeune journaliste de retour dans sa ville natale où elle travaille avec son père. Pourtant, dans cette ville, vit aussi un ancien club de bikers. Ils ont arrêté voilà quelque temps, mais Bryce est déterminée à découvrir la raison de cet arrêt, même si personne ne veut l’aider. Pourtant le destin va aller dans son sens quand une femme est retrouvée morte et que le fondateur du club est accusé de meurtre. Décidée à découvrir la vérité, elle va devoir s’associer à Dash, l’ancien président du club qui est aussi sexy qu’insupportable !

J’ai passé un bon moment avec le roman. Les deux personnages sont un plaisir à découvrir. Je me serais attendue à quelque chose de plus sombre mais ce n’est pas le cas, ce qui est très sympa aussi. L’enquête sur le meurtre est aussi passionnante et j’étais curieuse de comprendre ce qui s’était passé. Par contre, j’ai été un peu déçue par la fin qui tombe à plat et qui manque d’explications, mais peut-être que c’est fait exprès et que nous en saurons plus dans le tome prochain.