Make Me Lose de Ember Leigh (VO)

Bayshore Book, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Grayson Daly et moi ne sommes pas seulement rivaux. Nous sommes ennemis.

Nés à quelques minutes d’intervalle, le même jour dans le même hôpital, nos parents pensaient que cela signifiait que nous étions en quelque sorte destinés à être ensemble. Nous savions que nous étions destinés à nous battre l’un l’autre.

La concurrence a débordé jusqu’en première année, lorsque la guerre froide s’est transformée en une offre de paix inattendue. Peut-être que mes hormones m’ont permis de remarquer ses épaules larges, ses yeux gris-bleu orageux et sa carrure ciselée de star du football. Mais après que je suis tombée amoureuse de lui, il m’a piétiné le cœur.

Dix ans plus tard, je suis au sommet de l’immobilier à Bayshore et Grayson n’est plus qu’un lointain souvenir. Jusqu’à ce qu’il arrive de New York, son ego plus grand qu’un gratte-ciel, et me demande de vendre la maison dont il a récemment hérité.

C’est facile de dire non. Même si je veux l’escalader comme les cordes dans le gymnase où on se balançait pour voir qui allait gagner.

Mais j’ai oublié que Gray n’accepte pas un non comme réponse. Et qu’il n’est content que s’il me bat.

Il s’incruste dans mes soirées sur le bateau. Il m’entraîne dans des batailles de ski nautique. Il se pointe même au bar et crée une scène quand je cherche un rendez-vous pour le prochain bal du bicentenaire.

C’est presque comme s’il voulait me gagner.

Mais s’il gagne, ça veut dire que je perds.

Et je ne suis pas encore prête à céder la victoire.

Avis : Après avoir lu le résumé, j’étais curieuse de découvrir l’histoire. Comment résister à une histoire où deux personnes s’affrontent depuis qu’ils sont petits  jusqu’au jour où ils ont des sentiments pour l’autre ?

Hazel et Grayson ont toujours essayé de gagner par rapport à l’autre. Toujours ! Mais voilà, ils se sont aussi brisés mutuellement le cœur. Les années ont passé et Hazel est devenue la Reine de l’immobilier de la ville et Grayson est parti à New York depuis longtemps. Le voilà de retour pour un mois, après le décès de sa grand-mère. Il veut vendre la maison, et Hazel est la seule personne qui peut le faire et elle est bien décidée à dire non. Pourtant, elle est devenue très belle et lui ? Il fait battre encore plus son cœur. Mais sa vie est ici, dans la petite ville, tandis que celle de Grayson est à NY.

J’ai passé un bon moment avec l’histoire et c’était touchant de voir nos deux personnages se retrouver après tant d’années, de voir Grayson essayer de faire face à sa famille, mais surtout de les voir essayer comprendre ce qu’il se passe entre eux. C’était une lecture sympathique, et je dois bien avouer que je suis curieuse de retrouver la famille de Grayson pour découvrir l’histoire de ses frères.

Un roman parfait pour passer un moment léger.

Stealing Home by Harlow Cole

St. Michaels Duet, Book 2

Synopsis: Ashley:
I’ve given up. On my childish dreams.
On getting out of this town. On love. On him.
On everything.

I’m barely treading water.

Brayden:
I’m the man with it all.

The pinstriped jersey covering my back garners easy cash, flashy cars and fast women. My gilded name drapes over the city in neon. I have everything. Everything, except the thing I crave most. Ashley Foster.

There’s one addiction I never tried to beat.

They say you can never go home again. I’m out to prove them wrong. But what if returning requires facing all the things you destroyed? To what lengths would you go to earn forgiveness?

Would you beg? Would you borrow? Would you steal?

Stealing home is the riskiest move in baseball. But the reward… If it works? Winning her back is a chance I’m finally ready to take.

My pockets are filled with stars.
It’s time to follow them home.

This time, I don’t want to steal her firsts,
I want to lay claim on all her lasts.

Review: I had a good time with the first volume, even if I was very surprised to have something more YA. Of course, there was also a lot of drama that allowed us to understand how our characters got there. How they came to this first chapter of Volume One. And I admit that at the end, I was really curious to find out what was going to happen, what Ashley and Brayden were going to do because things are far from simple.

As I was saying, Brayden is back and the feelings that Ashley had tried to repress are coming back as well. She is trying to fight them, it is a fierce battle and yet lost in advance. But there’s her life and she can’t forget what he did. And then there is her brother, her brother whom she wants to protect more than anything, whom she wants to protect from Brayden and reconnect with him really doesn’t go in that direction. But here we are, despite what Ashley wants, Brayden is there for her, he is there to make it up to her and above all to make her understand that it’s just her, she is the only one for him.

It was a really touching story. Brayden and Ashley are meant to be together, but things never go their way. There are too many things between them, too many things that cannot be forgotten, things that are there to constantly remind them of that. But Brayden wants to get over it, he wants to be there for her, he wants to help her, even if she doesn’t want to.

I had a good time, I was curious to see how our heroes would manage, how they would move forward and forgive each other. It will be a long way, but they will be there for each other. We learn more about each of them as well and I found that the ideas were well exploited.

It was a really very nice duology and I’m happy with the finale.

Stealing Home de Harlow Cole (VO)

St. Michaels Duet, Tome 2

Résumé (traduction personnelle) :

Ashley :

J’ai tout abandonné. Tous mes rêves d’enfant.

Ma volonté de quitter cette ville. L’amour. Lui.

Tout.

Je parviens à peine à garder la tête hors de l’eau.

Brayden :

J’ai tout.

Le maillot rayé qui couvre mon dos me permet d’obtenir de l’argent facile, des voitures tape-à-l’œil et des femmes d’un soir. Mon nom doré recouvre la ville de néons. J’ai tout ce qu’il faut. Tout, sauf ce dont j’ai le plus envie. Ashley Foster.

Il y a une dépendance que je n’ai jamais essayé de vaincre.

Ils disent que je ne pourrais jamais rentrer chez moi. Je suis là pour leur prouver qu’ils ont tort. Mais que se passerait-il si le retour exigeait de faire face à tout ce que vous avez détruit ? Jusqu’où iriez-vous pour obtenir le pardon ?

Vous supplieriez ? Vous emprunteriez des choses? Vous voleriez ?

Il y a un mouvement très risqué au baseball. Mais la récompense…. Si ça fonctionne ? La reconquérir est un risque que je suis enfin prêt à prendre.

Mes poches sont remplies d’étoiles.

Il est temps de les suivre jusqu’à la maison.

Cette fois, je ne veux pas lui voler ses premières fois,

Je veux revendiquer toutes ses dernières.

Avis : J’avais passé un bon moment avec le premier tome, même si j’avais été très surprise d’avoir quelque chose de plutôt YA. Bien sûr, il y avait aussi beaucoup de drama qui nous permettent de comprendre comment nos personnages en sont arrivés là. Comment ils en sont arrivés à ce premier chapitre du premier tome. Et j’admets qu’à la fin, j’étais vraiment curieuse de découvrir ce qui allait se passer à présent, ce que Ashley et Brayden allaient faire parce les choses sont loin d’être simples.

Comme je le disais, Brayden est de retour et les sentiments qu’Ashley avaient essayés de refouler refont surface. Elle essaie de se battre contre eux, c’est une bataille acharnée et pourtant perdue d’avance. Mais il y a sa vie et elle ne peut pas oublier ce qu’il a fait. Et puis, il y a son frère, son frère qu’elle veut protéger plus que tout, qu’elle veut protéger de Brayden et renouer avec lui ne va vraiment pas dans ce sens. Mais voilà, malgré ce que Ashley veut, il est là pour elle, il est là pour se faire pardonner et surtout lui faire comprendre qu’il n’y a jamais eu qu’elle.

C’était une histoire vraiment touchante. Brayden et Ashley sont faits pour être ensemble, mais les choses ne vont jamais dans leur sens. Il y a trop d’histoires entre eux, trop de choses qui ne peuvent pas être oubliées, des choses qui sont là pour le leur rappeler constamment. Mais Brayden veut passer outre, il veut être là pour elle, il veut l’aider, même si elle ne le veut pas.

J’ai passé un bon moment, j’étais curieuse de voir comment nos héros allaient s’en sortir, comment ils allaient avancer et se pardonner. Le chemin sera long, mais ils seront là l’un pour l’autre. On en apprend plus sur chacun d’entre eux aussi d’ailleurs et j’ai trouvé que les idées étaient bien exploitées.

C’était une duologie vraiment très sympa et je suis contente du final.

The Foxe & the Hound by R.S. Grey

Book 2

Synopsis: When your life is a hot mess at twenty, it’s cute. At twenty-seven… well, not so much.

It’s just that my lofty dreams—making it as a real estate agent, paying rent on time, showering daily—have stayed just that: dreams. Oh, and love? I’ve decided love might be a little ambitious for me at the moment. Instead, I’ve settled for the two guys who will never leave me: Ben & Jerry.

That is until Dr. Adam Foxe takes up residence as the town’s new vet.

With his strong jaw, easy confidence, and form-fitting scrubs, it’s not long before every housewife in Hamilton is dragging neglected tomcats in for weekly checkups.

Like everyone else, I’m intrigued. Even after I spoil my chance at a good first impression, he still offers me a proposition I can’t refuse: play his girlfriend at a family function and he’ll hire me as his real estate agent. Welcome to love in the 21st century.

It’s too bad I underestimated Adam’s irresistible charm and the undeniable attraction that burns between us. The day he pins me to the wall and silences me with a kiss, the line between reality and ruse begins to blur. Every teasing touch brings me to my knees. Every kiss promises more.

It looks like my hot mess of a life is about to get a little hotter.

Review: I only read a novel “A Place in the Sun” by R.S. Gray, but I really had a good time. Also, I was curious to discover another of her stories. This is how I dive into The Foxe & the Hound and I must say that I really had a good time with this romantic comedy.

Madeleine is really out of luck. Like a lot! When she took a dog, she was told that he would be small, except that he is really far from being small and he is not yet an adult. On top of that, this dog is a terror and she can not seem to be able to educate him. Even treats do not work. So when she runs into a man in a park and that he jumps on him, she is not surprised. On the other hand, she did not expect to find Adam. Everywhere! He’s the new veterinarian in town, he’s at the supermarket, at her brother’s, everywhere! And then it must be said that this Adam, he is very beautiful and as the city is not very large all women are wants to know him better. Yet both are attracted to each other, but the blunders they make do not help and especially while Adam does not want a relationship. He has just finished a long relationship and he is not looking for anyone.

I really had a good time with this story. It is really funny and I was eager to see what was going to happen each time. I enjoyed discovering all the characters wether it is the family of Adam, Adam, Madeleine or this uncontrollable dog. I think R.S Gray is an author to follow and I can not wait to read another of her novels now. I really recommend this one if you want to laugh!

The Foxe & the Hound de R.S. Grey (VO)

Tome 2

Résumé (traduction personnelle) : Quand ta vie est en désordre à vingt ans, c’est mignon. A vingt-sept ans … eh bien, pas tellement.

C’est juste que mes rêves – devenir un vrai agent immobilier, payer le loyer à temps, se doucher tous les jours – sont restés juste ça, des rêves. Oh, et l’amour? J’ai décidé que l’amour pourrait être un peu ambitieux pour moi en ce moment. Au lieu de cela, je me suis contentée des deux gars qui ne me quitteront jamais: Ben et Jerry.

C’est jusqu’à ce que le Dr Adam Foxe s’installe comme nouveau vétérinaire de la ville.

Avec sa mâchoire forte, sa confiance en soi et ses gommages bien ajustés, il ne faut pas longtemps pour que chaque femme au foyer de Hamilton traîne leurs animaux négligés pour des examens hebdomadaires.

Comme tout le monde, je suis intriguée. Même après avoir gâché ma chance d’avoir une bonne première impression, il me propose quand même un deal que je ne peux pas refuser: jouer sa petite amie à une fête de famille et il m’engagera comme agent immobilier. Bienvenue à l’amour au 21ème siècle.

C’est dommage que j’aie sous-estimé le charme irrésistible d’Adam et l’attraction indéniable qui brûle entre nous. Le jour où il me plaque contre le mur et me fait taire avec un baiser, la ligne entre la réalité et la ruse commence à s’estomper. Chaque touche taquine me met à genoux. Chaque baiser promet plus.

Il semble que mon désordre dans la vie est sur le point de devenir un peu plus chaud.

Avis : Je n’avais lu qu’un roman de R.S. Grey avec A Place in the Sun, mais j’avais vraiment passé un bon moment. Aussi, j’étais curieuse de découvrir un autre de ses récits. C’est ainsi que je me suis plongée dans The Foxe & the Hound et je dois dire que j’ai vraiment passé un bon moment avec cette comédie romantique.

Madeleine n’a vraiment pas de chance. Non, pas du tout ! Quand elle a pris un chien, on lui a dit qu’il serait petit, sauf que voilà, il est vraiment très loin d’être petit et il n’est pas encore adulte. En plus de cela, ce chien est une terreur et elle n’arrive pas à l’éduquer. Même les friandises ne marchent pas. Alors quand il fonce sur un homme dans un parc et lui saute dessus en le faisant tomber, elle n’est pas surprise. Par contre, elle ne s’attendait pas à retrouver Adam. Partout ! C’est le nouveau vétérinaire en ville, il est au supermarché, chez son frère, partout ! Et puis il faut dire que cet Adam, il est très beau et comme la ville n’est pas très grandes toutes les femmes sont au garde à vous. Pourtant, les deux sont attirés l’un par l’autre, mais les gaffes qu’ils font n’aident pas et surtout Adam ne veut pas d’une relation. Il vient de terminer une longue relation et il ne cherche personne.

J’ai vraiment passé un bon moment avec cette histoire. Elle est vraiment très drôle et j’étais impatiente de voir à chaque fois ce qu’il allait bien pouvoir se passer. J’ai apprécié découvrir tous les personnages que ce soit la famille d’Adam, Adam, Madeleine ou encore ce chien incontrôlable. Je pense que R.S Grey est une auteure à suivre et je suis impatiente de lire un autre de ses romans à présent. Je vous conseille vraiment celui-ci si vous voulez rire !

Le Caméléon d’Angela Behelle

Résumé : Et si les hommes étaient d’extraordinaires caméléons du sentiment? Les garçons croient-ils aux contes de fées? Drôle de question! Surtout quand ils approchent la trentaine, ressemblent à des anges au corps sublime, gagnent bien leur vie grâce à un travail qui les éclate, conduisent des voitures de luxe, ont un appartement de rêve, des copains à la pelle et une petite amie qui recueille les suffrages de leur famille tout en flattant leur orgueil. Franchement, à quoi ça servirait de verser dans des fariboles de ce genre? Un train entre Lille et Paris n’a rien d’un carrosse, un appartement parisien, rien d’un palais, et une clé USB, rien d’une baguette magique. Chaque femme vit plusieurs existences à la fois. Tour à tour fille, amie, sœur, mère, compagne… amante. Derrière la façade lisse d’un quotidien presque banal se cache bien souvent l’autre femme, celle de l’ombre, de la nuit, celle qui rêve, celle qui fantasme, celle qui aime.

Avis : Voilà le deuxième roman que je lis d’Angela Behelle et après avoir vu de très bons avis, j’étais vraiment curieuse de découvrir l’histoire.

Lorsque Mat rencontre Alex dans un train, il croit au coup de foudre. Mais voilà, elle est partie, il ne connait pas son nom, il a une petite amie… Mais il a aussi la clé USB qu’elle a oublié derrière elle. Grâce aux documents qu’il y trouve, il découvre que la jeune femme, Alex, est en recherche d’un colocataire. Il y voit là un signe du destin et il ne peut s’empêcher de se rendre sur place pour se proposer. Démarre alors une drôle de relation et de situation entre ces deux personnages qui cachent à l’autre une grosse part de leur vie. Apprenant à se connaitre doucement, Mat va essayer de comprendre ce qu’il veut faire de sa vie amoureuse tout en tombant sous le charme de cette jeune journaliste qui a un charme fou.

J’ai passé un bon moment avec l’histoire. C’était très agréable d’apprendre à découvrir les deux personnages même si je trouve que certaines coïncidences sont peut-être un peu grosses pour moi, notamment par rapport au secret qu’ils cachent tous les deux. C’est une romance légère et sympathique si vous voulez passer un bon moment sans prise de tête.

 

Falter by Carrie Aarons

The Nash Brothers, Book 4

Synopsis: Ryan Shea has sworn off men.

After her last relationship imploded in front of her eyes, she decides to take a break from swimming in the dating pool … possibly forever. The brilliant computer whiz loses her brain when it comes to love, and jumping feet first burns her every time.

Without a home, or much of a clue where life is headed, taking a trip back to the small town of Fawn Hill to stay with her best friend seems like the only option.

Except it puts Ryan directly in the path of the one man she can’t fall for. Fletcher Nash reminds her too much of the dark past she’s always run from; his demons are the things of her nightmares. And it’s no help that, when he looks at her, she feels as if Fletcher is the one person who truly understands.

Fletcher Nash vowed not to fall in lust.

Five years of sobriety, and he hasn’t broken the chastity promise yet. Not that it had to keep for this long … he’s well over the normal year addicts are told not to get involved.

But, aside from a busy schedule and trying to chase his dream of becoming a full-time artist, he has no intentions of committing to a woman until she is the one.

Why is it, then, that sassy, city girl Ryan Shea comes dangerously close to resembling the exact woman he could break that promise for? Like sand through his fingers, there is no way she’ll stay put … but his heart just won’t listen.

They pledged not to love anyone until it was the real thing.
So what happens when two people terrified of falling head-over-heels, actually do?

Review: Having just finished Forrest’s story, I could not wait to discover the story of his twin, Fletcher. Moreover, our hero is trying to overcome his years of addiction, something that is really not simple.

A few years have passed since the last volume and all the characters have evolved a little, especially Fletcher who does everything he can to get his life back on track. However, it is far from being simple and it is even worse when all his relatives are watching him, everything he is doing, not really trusting him. Five years have passed, and he has never wavered. But when Ryan comes back to town after a difficult breakup, he doesn’t know how to handle it. They’re both attracted to each other, but he swore he wouldn’t sleep with someone if it didn’t mean anything more and she doesn’t want to date anyone anymore. But when attraction strikes, they may not have a choice about their feelings.

I really had a good time again with this novel. Ryan and Fletcher are two broken characters and they will try to rebuild themselves together, even if it is far from simple. While I confess that I would have liked a little more information about Ryan and about her mother’s, I really enjoyed learning more about the last Nash brother. And then, how can we resist the pleasure of seeing all the other characters again? It was really nice too.

A very nice novel as I was saying.