Wild Card de Jamie Wyman (VO)

Résumé (traduction personnelle) : C’était assez terrible que les dieux jouent avec les âmes humaines, mais l’âme de Catherine Sharp a été gagnée par la déesse grecque de la discorde, Eris. Comme si travailler avec un emploi sans issue comme support technique ne la fatiguait déjà pas assez. Maintenant, Cat se retrouve à effectuer des tâches aléatoires pour la déesse durant son temps libre.

Mais quand le coyote, le filou amérindien, lui affirme avoir remporté son âme dans le jeu de poker hebdomadaire de Mayhem, Cat veut faire quelque chose. Avec cinq dieux sournois surenchérant, Cat a besoin de trouver un moyen de collecter les jetons gagnants qui pourraient sauver son âme.
Marius, un satyre beau quoi qu’irritant a lui-même une dette envers Eris, et pourrait finalement être utile à quelque chose. S’ils jouent bien leurs cartes et travaillent ensemble, Cat et Marius pourraient bien regagner leur liberté. S’ils ne s’entretuent pas – ou ne tombent pas amoureux – d’abord.

Avis : J’ai complètement été intriguée par le résumé et la couverture. De l’urban fantasy ? Check. Des dieux ? Check. Une histoire originale avec une héroïne du tonnerre ? Double Check ! Oui vous l’aurez compris, ce livre est une réelle surprise pour moi et j’ai pris énormément de plaisir à lire quelque chose d’original.

Cat est une jeune femme comme les autres si ce n’est un détail, elle ne possède plus son âme. Par un malencontreux événement, son âme lui a été destituée, puis jouée, pour qu’elle devienne à présent un pion au service de la Déesse de la Discorde, Eris. Ce n’est pas quelque chose qu’elle accepte avec beaucoup de facilité, et je dois dire que je la comprends. Elle doit rester en toutes circonstances disponible pour la jeune femme et assouvir toutes ses demandes, quoi qu’elles puissent être, même si sous mauvaise grâce. De ce fait, elle ne peut quitter la ville, ni même avoir un emploi digne de ce nom. Car bien sûr, appartenir à quelqu’un ne paye pas les factures. Mais un événement va complètement changer sa vie quand Eris, qui se retrouve ruinée joue son âme sans la prévenir dans un jeu de poker avec d’autres dieux. Mais Cat veut regagner son âme, et elle est prête à tout pour cela ! Alors quand Eris lui propose de récupérer les jetons de chaque joueur pour avoir une chance d’être libre, Cat n’hésite pas une seule seconde. Pourtant elle ne sait pas qui sont les participants, ni ce qu’ils veulent d’elle.

J’ai été complètement emportée par l’histoire ! J’ai adoré l’idée des dieux. Ils sont tous présents au sein des humains bien que ceux-ci n’en soient pas vraiment conscients, essayant de vivre leur vie même si celle-ci est bien différente du commun des mortels. On en découvre d’ailleurs de vraiment connus, tel que Loki ou encore Puck. Oui comme vous le voyez, on a tout autant des dieux de la mythologue grecque, mais aussi des Faes connus. J’ai adoré voir comment l’auteure les avaient imaginé. Ils n’ont pas vraiment le caractère auquel on pourrait s’attendre et j’ai été plus d’une fois surprise, mais c’est aussi tellement bien. Bon bien sûr, ils veulent tous quelque chose d’elle sans qu’elle n’en comprenne la raison. Et quoi de mieux pour la tester que de lui envoyer les pires créatures pour voir de quelle façon elle serait capable de se défendre ? Je dois dire que j’ai pris énormément de plaisir à découvrir Cat. C’est une jeune femme qui n’a vraiment pas eu de chance au cours de sa vie et elle paie maintenant le prix. Pourtant, elle est très courageuse et essaie d’agir au mieux. On va pouvoir la comprendre tout au long du roman, la voyant faire face à ses doutes, ses plus grandes peurs, et l’observant réagir aux grande conséquences qui s’ouvrent ici quant à son futur.

Elle ne sera cependant pas seule dans cette aventure et on découvre aussi deux hommes plus différents l’un que l’autre. Un technomage, ami de toujours de notre héroïne, qui n’hésite pas à l’aider quand elle est dans le besoin et Marius un Satyre dont elle n’aurait jamais soupçonné les subtilités. C’est très difficile de vraiment cerner Marius. Il semble parfois déterminé à l’aider et tout faire pour qu’elle s’en sorte et il semble d’autres fois jouer un double jeu. Et je dois dire que je me suis posée de nombreuses questions à son sujet tout au long du roman sans que je puisse toutefois vraiment statuer définitivement sur lui et j’ai hâte de le retrouver par la suite. Bien sûr j’étais aussi vraiment curieuse de découvrir quels dieux participaient à ce jeu et ce qu’ils voulaient en retirer et on découvre le tout, tout au long des chapitres.

Pour conclure je dois dire que ce roman est une réelle, et très bonne surprise. Il y a de nombreuses révélations auxquelles je ne m’attendais pas et je suis vraiment contente d’avoir pu découvrir ce premier roman, et j’espère qu’il y en aura encore de nombreux autres car je suis impatiente d’en savoir plus. Un nouvel auteur à découvrir !

4

mellianefini

3 thoughts on “Wild Card de Jamie Wyman (VO)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.