Guest Reviewer : Rayon de Lune de Frédérique de Keyser

Résumé : Le petit accident dont Sélène est victime alors qu’elle sillonne la région du Morvan pour son travail aurait pu s’avérer sans conséquence. Ce contretemps va pourtant la conduire à faire la connaissance de Tristan, loup-garou, lié à un démon par un pacte ancestral.

Pour valider cette alliance qui fait de lui un Meneur de Loups, Tristan a dû consentir un sacrifice : la vie de son frère aîné. Hanté par cette perte et persuadé que tous les malheurs ayant frappé sa famille trouvent leur racine dans ce sentiment honni qu’est l’amour, Tristan a formulé le vœu de ne jamais y succomber. Mais la meute a désespérément besoin de nouvelles naissances. Aucune des femelles n’étant en mesure de fournir ce sang neuf, c’est à Sélène que Tristan impose ce rôle, au risque de tomber dans son propre piège.

Avis : J’avais déjà entendu parler Frédérique de Keyser il y a quelques temps avec une chronique sur le premier tome de sa saga Siana, vampire alchimique, qui m’avait donné envie de découvrir l’auteure. Comme les vampires et moi ça ne passe pas toujours, quand l’occasion s’est présentée, c’est sur un livre de loups garous que mon choix s’est porté. Très rapidement le ton est donné grâce à une atmosphère étrange et un peu sombre.L’auteure reprend un mythe balisé, mais y apporte sa petite touche d’originalité en y mêlant pacte démoniaque et meneur de loup, personnage légendaire bien de chez nous. J’aurais aimé plus de détails sur la vie de la meute, mais ce n’est pas un élément qui a gêné ma lecture.

Les personnages sont assez bien exploités, tout du moins les principaux car les autres restent très nettement en retrait. J’ai aimé passer du temps en leur compagnie, mais les deux héros et leurs déboires me laissent un sentiment d’amertume.
 
Tristan, en mâle alpha par excellence, aurait pu remporter mon adhésion, mais son comportement est tel que je ne peux m’empêcher de grincer de dents. Il est guidé son devoir envers sa meute et est prêt à toutes les transgressions pour elle, même à séquestrer une jeune femme pour la mettre enceinte sans lui manifester le moindre signe d’affection en retour. Car voilà, hanté par les blessures du passé, il s’est promis de ne jamais aimer et fera tout pour aller à l’encontre de l’attirance qu’il éprouve pour Sélène. Le problème est ici clairement dans la forme. A osciller entre aveuglement et cruauté, Tristan m’aura plus d’une fois fait hurler. J’ai beau comprendre ses obligations et ses souffrances, ce n’est pas pour autant que je trouve son comportement acceptable. Humiliations, insultes, trahison … rien n’est épargné à Sélène, jusqu’à un premier rapport sexuel un brin forcé. Elle a beau être une personne douce et aimante, il y a un moment où trop c’est trop. Optimiste certes, mais il ne faudrait pas que cela vire à la bêtise. Je ne pense pas que tout soit excusable au nom de l’amour. Cela ne m’a pas empêché de fortement m’attacher à elle et d’être révoltée à sa place. Encore heureux que Rogan était là pour lui apporter du baume au cœur. Ce familier lié à Tristan par un pacte démoniaque m’a tout de suite été sympathique. Un brin vaniteux, il n’en est pas moins adorable. L’attachement qui va se développer entre Sélène et lui apporte de la douceur à une histoire souvent cruelle.


Une chose est sûre, elle ne m’aura pas laissée insensible. Dans les pas de Sélène, je suis passée par toute une gamme d’émotions, du désir à la colère en passant par la jalousie, la tristesse et le bonheur … J’ai été happée par cette histoire qui m’a souvent prise aux tripes. Petit à petit, les personnages se rapprochent, puis s’échappent avant de se retrouver à nouveau, en une danse très prenante ou les sentiments sont parfaitement retranscrits. Elle tire peut être un peu en longueur, avec un dernier drame pour moi superflu, mais elle a été efficace sur ma personne.

Une lecture en demi-teinte donc. Les personnages pris individuellement m’ont filé des envies de meurtre mais leur relation est envoûtante, même si son traitement m’a parfois laissé un gout d’amertume. Ceci dit, ce n’est pas ça qui m’empêchera de faire une autre tentative avec un titre différent de l’auteur.

3-5

gilwen 2

2 thoughts on “Guest Reviewer : Rayon de Lune de Frédérique de Keyser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.