The Falconer d’Elizabeth May (VO)

The Falconer, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Héritière. Débutante. Meurtrière. Une nouvelle génération d’héroïnes est arrivée.

Édimbourg, en Écosse, 1844

Lady Aileana Kameron, seule fille du marquis de Douglas, était destinée à une vie soigneusement planifiée autour d’événements sociaux d’Edimbourg – jusqu’à ce qu’un fae tue sa mère.

Maintenant, c’est la saison d’hiver 1844 et Aileana tue les faes en secret, le tout entre les soirées sans fins, le thé et les bals. Armée de pistolets et d’explosifs à percussion modifiées, elle met sa façade aristocratique chaque nuit de côté pour aller chasser. Elle est déterminée à traquer le fae qui a assassiné sa mère, et à détruire tous ceux qui s’attaquent aux humains dans de nombreuses ruelles sombres de la ville.

Mais l’équilibre entre la haute société et sa guerre privée est une question délicate, et lorsque les faes infiltrent la salle de bal et que le père d’Aileana retourne chez eux, elle doit faire des choix. Combien est-elle prête à perdre – et jusqu’où va aller Aileana afin de se venger?

Avis : J’ai une grosse faiblesse envers les Faes et la période victorienne et c’est vrai j’ai donc été très attirée par le roman. Aussi après avoir vu un avis de The Falconer, j’étais très curieuse de pouvoir le découvrir et voir par moi-même ce qu’il en était. Et je dois dire que j’ai passé un très bon moment.

Aileana est une jeune femme qui a traversé un grand nombre d’épreuves. Sa mère est morte assassinée et tout le monde est persuadé qu’elle est le coupable. Pourtant ce n’est pas le cas, et il existe des circonstances bien mystérieuses et bien compliquées dans cette affaire. Mais depuis cet événement, le nouveau passetemps de Kam est de tuer les faes et se venger à chaque fois un peu plus de la personne qu’on lui a privée. Cependant, sa condition de jeune débutante, lui limite ses mouvements et plus elle s’épanouit dans sa nouvelle vie, plus les rumeurs se propagent à son sujet. Et alors qu’elle espérait de pas avoir à penser au mariage avant un moment, il semble que son père en ait décidé autrement. Un mauvais moment quand on sait que Aileana doit retrouver le portail entre les deux mondes et éviter ainsi une invasion.

Comme je le disais j’ai passé un très bon moment avec le roman et c’est vrai que c’est toujours intéressant de voir les idées de l’auteure au sujet des faes. Aileana est une jeune fille poussée par la vengeance qui l’aide à continuer sa vie, et pourtant elle met sa vie en jeu, ainsi que sa réputation à chaque fois qu’elle décide de sauver une vie de ces créatures. Sous une apparence très forte et indépendante, on voit parfaitement les failles de notre héroïne qui a envie qu’on s’occupe d’elle, qu’on l’aime et qu’on la croit. Mais elle espère aussi plus que tout pouvoir se confier à quelqu’un sur ce qu’elle est devenue. Mais très vite, d’autres personnes seront au courant de son secret et il faudra qu’elle choisisse si elle accepte de les faire entrer dans son monde ou pas. On rencontre deux hommes Gavin et Karian, deux personnages complètement différents. Gavin est un seer et semble capable de voir des choses que d’autres sont incapables. Et alors qu’il était l’amour de jeunesse de la jeune fille, il semble que le temps passant ait changé ses sentiments. Pourtant, il semblerait que quelque chose les lie ensemble quoi qu’il se passe. Quant à Kiaran, c’est assez difficile de vraiment statuer à son sujet. Il y a des moments dans l’histoire où on l’apprécie, et d’autres où on le déteste, où on voit qu’il cherche à obtenir quelque chose de la jeune fille même s’il nous est difficile de déterminer quoi. C’est un personnage sombre et complexe que l’on apprendra à découvrir tout au long de l’histoire. Vous vous demandez sûrement si nous avons ici un triangle amoureux n’est-ce pas ? Et c’est vrai que c’est assez difficile à dire, mais il est possible que ça soit le cas. Je pense que ce sera à voir dans le prochain volume.

Un grand nombre de choses sont amorcées ici. On découvre la vie d’Aileana ainsi que le mode de fonctionnement de son monde. Une guerre se rapproche et on reste curieux quant à la finalité de tout cela. L’histoire a été pour moi une jolie découverte et je suis vraiment curieuse de pouvoir maintenant en apprendre plus et découvrir le second roman de la trilogie.

4-5

mellianefini

16 thoughts on “The Falconer d’Elizabeth May (VO)

  1. Sympa ! Je l’avais vu passer en recommandation sur un blog d’auteur (Jennifer Armentrout peut être ?) mais sans y prêter plus attention que ça. Mais là tu éveilles bien mon intérêt. Et en plus Edimbourg quoi ! Allez zou, dans la wishlist ^^

  2. Très intéressant. J’aime beaucoup l’idée d’une sorte de buffy de l’ère victorienne. On remplace la vie au lycée par les salles de bal, les vampires par des faes, et c’est un univers tout nouveau qui s’offre à nous.
    Le seul truc qui me gêne c’est l’imprécision de la romance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.