Effacée de Teri Terry

Slated, Tome 1

Résumé : Condamnée à avoir la mémoire effacée pour un crime dont elle ignore tout, Kyla part en quête de son passé.

2054. Les criminels de moins de 16 ans sont hospitalisés, leur mémoire effacée, leur agressivité gommée et leur béatitude renforcée. Ils doivent repartir de zéro, contrôlés par un appareil greffé sur leur bras.

Kyla, 16 ans, a ainsi été «réinitialisée» et doit tout réapprendre sous le contrôle sévère de ses nouveaux parents adoptifs. Malgré son effacement, elle fait d’étranges cauchemars et se découvre des aptitudes qu’elle ne devrait plus avoir. Comme si son passé s’obstinait à remonter à la surface…
Contrairement à la plupart des Effacés, Kyla est moins encline à l’obéissance, semble être capable de supporter des situations violentes et lorsque des lycéens commencent à disparaître, elle s’interroge…
Avec l’aide de Ben, effacé, lui aussi, elle décide de tenter de comprendre mais cela s’avère plus difficile que prévu. Et Kyla n’est pas certaine de vouloir assumer ce passé qu’elle sent progressivement revenir à elle…

Avis : Ça fait longtemps que j’ai ce roman dans ma PAL mais je me suis dit qu’il était temps de le ressortir pour découvrir l’histoire de Teri Terry. J’avais vu des avis assez différents sur le roman, aussi je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre.

Dès le début de l’histoire on découvre Kyla, cette jeune fille de 16 ans qui vient d’être effacée. Oui parce que dans ce monde, tout criminel n’ayant pas encore 17 ans a le droit à une seconde chance. On efface leur mémoire et on leur redonne une nouvelle famille pour qu’il puisse essayer de reprendre une vie normale. Pourtant ils sont loin d’être comme tous les autres enfants et portent un bracelet qui contrôle leurs émotions en permanence. Ces personnes doivent contrôler en permanence ce qui est affiché, par exemple en descendant trop bas, ils risquent leur propre vie (le bracelet les neutralisant). Mais en plus de cela, ils sont aussi dans l’incapacité de se battre ou de répliquer quel que soit la circonstance. Oui, Kyla se retrouve dans cet environnement,  avec une nouvelle famille. Pourtant, notre héroïne est elle-même très différente des autres… Elle fait des cauchemars, elle se rappelle de choses qu’elle ne devrait pas, elle pose des questions qu’il ne faut pas et malgré son envie de s’intégrer, il semble que ce soit plus fort qu’elle. Essayant quand même de garder un profil bas, elle va découvrir en très peu de temps qu’il y a des failles dans le système dans lequel elle vit, et même sa famille lui semble assez étrange.

J’ai vraiment beaucoup apprécié l’histoire et c’est vrai que je me demandais tout au long du roman ce que l’on allait découvrir au sujet du passé de la jeune femme. J’étais vraiment curieuse de savoir ce qu’elle avait bien pu faire pour se retrouver dans une telle situation. Au final même si c’est vrai que nous n’en apprenons pas beaucoup, je suis impatiente de pouvoir découvrir le tome 2 pour en connaître plus. Beaucoup d’événements sont amorcés ici, nous permettant alors de comprendre les détails de l’univers de l’auteur et même de nombreux points restent encore assez flous, qu’on ne sait pas à qui faire confiance, on sait que les réponses arriveront par la suite. Kyla est une jeune fille assez fragile, et en même temps elle présente une force assez incroyable. Elle ne comprend pas qui elle est et comment agir. Elle aimerait se confier mais c’est si difficile pour elle de savoir qui est vraiment là pour elle. Pourtant, il se pourrait bien qu’elle trouve un allié chez la dernière personne qu’elle pensait. On rencontrera par son biais un grand nombre de personnages par la même occasion et j’avoue que je suis assez curieuse de pouvoir en apprendre plus au sujet de chacun d’entre eux.

Pour conclure je peux dire que c’était un bon début d’histoire qui nous introduit un tout nouveau monde. Il reste encore beaucoup à découvrir et j’aimerais savoir ce que l’auteure réserve à ses lecteurs pour la suite.

4

mellianefini

27 thoughts on “Effacée de Teri Terry

  1. Celui-ci me branche bien. J’ai l’impression qu’il soit y avoir beaucoup de tension notamment par rapport aux obligations qu’impose le port du bracelet. Merci pour la découverte ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.