Thornlost de Melanie Rawn (VO)

Glass Thorns, Tome 3

Résumé (traduction personnelle) : Le troisième tome de la série fantasy de Melanie Rawn, qui mêle les mondes de la magie, le théâtre, l’art et la politique !

Melanie Rawn retourne à son riche monde fantastique dans cette suite de Touchstone et Elsewhens.

Cayden est à la fois Elf, Fae, Sorcier humais – mais complètement rebelle. Sa mère aristocratique aurait voulu qu’il suive les pas de son père à la cour royale, afin de gagner sa vie dans la haute société en vivant des restes des rois. Mais Cade vit et respire pour le théâtre, et il est bon, très bon. C’est un tregetour – un sorcier qui est à la fois dramaturge et magicwielder. C’est la puissance de Cade qui crée la magie, mais un tregetour est inutile sans un glisker – un elfe qui peut amener la magie sur scène, pour enchanter le public. Et le glisker de Cade, Mieka, est spécial aussi. Il en va de leur ébarbeur, Rafe, qui contrôle la magie et les maintient eux et le public en toute sécurité. Et leur masqueur, Jeska, qui dit toutes les lignes, est le rêve de toute jeune fille.

Ils atteignent les plus hautes sphères de la société et du pouvoir, mais pas de la manière comme la mère de Cade le voudrait. Ils vont changer leur monde, ou mourir en essayant.

Avis : Tout d’abord je dois vous dire que je ne connaissais pas du tout la série et c’est parce que j’évite habituellement de lire les derniers tomes des séries fantasy sans en connaître l’histoire, mais me voilà ! C’est aussi une des raisons pour lesquelles je ne vais cette fois ci pas noter le roman étant donné que j’étais un peu perdue. J’avoue aussi que j’ai eu un peu peur en voyant la couverture, car j’ai tout de suite pensé à des batailles et autres mais j’ai été très surprise de voir que ce n’était pas du tout le cas.

On découvre dans le roman une troupe de théâtre hors du commun et qui présente au public des spectacles hors du commun ! On suit alors Cade, et ses acolytes au cours de leurs aventures. Et alors que chacun possède un don particulier, ce premier personnage a la possibilité d’entrevoir certains moments du futur et ainsi de le changer quand il le faut. Mais une autre personne est très importante pour l’histoire, et ce n’est nul autre que Mieka, le cœur de la troupe et qui aide à mettre en scène chacune de leurs prestations.

J’avoue que j’ai été assez curieuse par la relation Cade/Mieka. Les deux hommes semblent très proches et en même temps quelque chose se met toujours entre eux. Ils peuvent passer facilement de l’amour à la haine sans que nous n’en comprenions vraiment la raison. Mais c’était vraiment intéressant de voir comment ils évoluaient ensemble. L’histoire quant à elle est très bien écrite et j’ai beaucoup apprécié la plume de Mélanie Rawn. Je pense cependant que j’aurais pris beaucoup plus de plaisir si j’avais eu connaissance du début de l’histoire. J’ai mis un moment à comprendre au départ qui était des hommes et des femmes et c’est vrai qu’il manque beaucoup de données pour vraiment comprendre l’histoire entière. J’ai cependant pris plaisir à découvrir chaque personnage et à comprendre les relations qu’il pouvait exister entre eux. Je ne vous conseille pas de commencer par ce roman mais si voulez une fantasy un peu différente, je vous conseille de commencer la série. Si j’en ai un jour l’occasion, je testerais les autres romans de la série pour mieux comprendre tout ce qu’il se passe ici.

mellianefini

2 thoughts on “Thornlost de Melanie Rawn (VO)

  1. Je sais que tu l’as déjà dit en introduction, mais je le dis quand même, c’est bizarre de commencer par un tome 3…
    En tout cas, tu as l’air d’avoir aimé, c’est le principal 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.