The Bone Maker by Sarah Beth Durst

Synopsis: Twenty-five years ago, five heroes risked their lives to defeat the bone maker Eklor—a corrupt magician who created an inhuman army using animal bones. But victory came at a tragic price. Only four of the heroes survived.

Since then, Kreya, the group’s leader, has exiled herself to a remote tower and devoted herself to one purpose: resurrecting her dead husband. But such a task requires both a cache of human bones and a sacrifice—for each day he lives, she will live one less.

She’d rather live one year with her husband than a hundred without him, but using human bones for magic is illegal in Vos. The dead are burned—as are any bone workers who violate the law. Yet Kreya knows where she can find the bones she needs: the battlefield where her husband and countless others lost their lives.

But defying the laws of the land exposes a terrible possibility. Maybe the dead don’t rest in peace after all.

Five warriors—one broken, one gone soft, one pursuing a simple life, one stuck in the past, and one who should be dead. Their story should have been finished. But evil doesn’t stop just because someone once said, “the end.”

Review: It’s been a while since I’ve found a good fantasy novel, but I must say that I was very surprised by this story.

Twenty-five years ago, Kreya was leading a small troupe that managed to save the world by killing a hateful man: Eklor. But then, during this attack, her husband was killed. Since then, she studies the ancient forbidden texts and she has found a way to resurrect her husband, but it won’t be easy. She has to go against all the laws of her country and find bones. But in a world where people burn their dead, it’s very complicated. There is only one solution: to go to the forbidden zone, this former war zone where the bones of the warriors were left where the warriors died. This visit could well reserve some surprises and Kreya will have to go back up his troop to face a new danger that threatens them all!

It was a very good novel and I was curious to discover this author and to see how it was going to lead her story and her characters. Each protagonist is touching. They were all touched by what they went through, and in 25 years, they all evolved in a different direction. Yet they will do everything they can to save their world.

It was a story full of original ideas and I am curious to discover other novels of the author!

The Bone Maker de Sarah Beth Durst (VO)

Résumé (traduction personnelle) : Il y a vingt-cinq ans, cinq héros ont risqué leur vie pour vaincre le fabricant d’os Eklor, un magicien corrompu qui a créé une armée inhumaine en utilisant des os d’animaux. Mais la victoire a eu un prix tragique. Seuls quatre des héros ont survécu.

Depuis lors, Kreya, la chef du groupe, s’est exilée dans une tour isolée et s’est consacrée à un seul but : ressusciter son mari mort. Mais une telle tâche nécessite à la fois des d’os humains et un sacrifice – car chaque jour qu’il vit, elle en vivra un de moins.

Elle préfère vivre un an avec son mari que cent ans sans lui, mais l’utilisation d’os humains pour la magie est illégale à Vos. Les morts sont brûlés – comme tous les travailleurs de l’industrie des os qui violent la loi. Pourtant, Kreya sait où elle peut trouver les os dont elle a besoin : sur le champ de bataille où son mari et d’innombrables autres personnes ont perdu la vie.

Mais défier les lois du pays l’expose aussi aux conséquences. Peut-être que les morts ne reposent pas en paix après tout.

Cinq guerriers, l’un brisé, l’autre devenu gentil, un autre qui poursuit une vie simple, un autre coincé dans le passé, et un autre qui devrait être mort. Leur histoire aurait dû être terminée. Mais le mal ne s’arrête pas juste parce que quelqu’un a dit un jour que c’était fini.

Avis : Ça faisait un moment que je n’avais pas trouvé un bon roman de fantasy, mais je dois dire que j’ai été très surprise par cette histoire.

Il y a vingt-cinq ans, Kreya menait une petite troupe qui est parvenue à sauver le monde en tuant un homme détestable : Eklor. Mais voilà, lors de cette attaque, son mari est tué. Depuis, elle a eu le temps d’étudier les anciens textes interdits et elle a trouvé un moyen de ressusciter son mari, mais ça ne sera pas facile. Elle doit aller à l’encontre de toutes les lois de son pays et trouver des os. Mais dans un univers où les gens brûlent leurs morts, c’est très compliqué. Une seule solution : se rendre dans la zone interdite, cette ancienne zone de guerre où les os des guerriers ont été abandonnés là où les guerriers sont morts. Cette visite pourrait bien lui réserver des surprises et Kreya va devoir remonter sa troupe pour affronter un nouveau danger qui les menace tous !

C’était vraiment un très bon roman et j’étais curieuse de découvrir cette auteure et de voir comment elle allait mener son histoire et ses personnages. Chaque protagoniste est touchant. Ils ont tous été touchés par ce qu’ils ont traversé, et en 25 ans, ils ont évolué dans une direction différente. Pourtant, ils vont tout mettre en œuvre pour sauver leur monde.

C’était une histoire pleine d’idées originales et je suis curieuse de découvrir d’autres romans de l’auteure !

The Stolen Kingdom by Jillian Boehme

Synopsis: For a hundred years, the once-prosperous kingdom of Perin Faye has suffered under the rule of the greedy and power-hungry Thungrave kings. Maralyth Graylaern, a vintner’s daughter, has no idea her hidden magical power is proof of a secret bloodline and claim to the throne. Alac Thungrave, the king’s second son, has always been uncomfortable with his position as the spare heir—and the dark, stolen magic that comes with ruling.

When Maralyth becomes embroiled in a plot to murder the royal family and seize the throne, a cat-and-mouse chase ensues in an adventure of dark magic, court intrigue, and forbidden love.

Review: I loved the cover of the novel when I saw it and the synopsis also appealed to me right away! So I gladly jumped into this novel.

Maralyth has always wanted to take over her father’s winery. But as a girl, she knows that apart from staying in the kitchen, she has no future. Yet she loves it! However, her life will change overnight when she finds herself kidnapped by one of her father’s employees. Indeed, it seems that she comes from an important family and that she can claim the throne.

In parallel, we also follow Alac, the second son of the king, who has trouble with his position. He dreams of getting away from it all, away from his father and his brother who are unbearable with him. But when he meets Maralyth, his outlook changes.

This was a fun novel and I enjoyed following our two heroes. It was a fairly classic YA fantasy but it was also a really nice one.

The Stolen Kingdom de Jillian Boehme (VO)

Résumé (traduction personnelle) : Pendant cent ans, le royaume de Perin Faye, autrefois prospère, a souffert sous la domination des rois thungraves, avides de pouvoir et de richesses. Maralyth Graylaern, la fille d’un vigneron, ne se doute pas que son pouvoir magique caché est la preuve d’une lignée secrète et qu’elle peut prétendre au trône. Alac Thungrave, le deuxième fils du roi, a toujours été mal à l’aise avec sa position d’héritier de réserve et avec la magie noire usurpée qui accompagne le pouvoir.

Lorsque Maralyth est impliquée dans un complot visant à assassiner la famille royale et à s’emparer du trône, s’engage le jeu du chat et la souris, qui nous plonge dans une aventure de magie noire, d’intrigues de cour et d’amours interdits.

Avis : J’ai adoré la couverture du roman quand je l’ai vue et le résumé m’a aussi tout de suite plu ! Je me suis donc lancée avec plaisir dans cette lecture !

Maralyth a toujours eu envie de reprendre le domaine viticole de son père. Mais voilà, en tant que fille, elle sait qu’à part rester dans la cuisine, elle n’a aucune possibilité de futur. Pourtant, elle adore ça ! Sa vie va changer du jour au lendemain quand elle se retrouve kidnappée par un employé de son père. En effet, il semblerait qu’elle vienne d’une famille importante et qu’elle puisse prétendre au trône.

En parallèle, on suit aussi Alac, le second fils du roi, qui a du mal avec sa position. Il rêve de partir loin de tout ça, loin de son père et de son frère qui sont insupportables avec lui. Mais quand il rencontre Maralyth, sa vision des choses change.

C’était un roman sympa et j’ai bien aimé suivre nos deux héros. C’était un YA fantasy assez classique, mais qui a tout ce qui faut.

Automne de Juliette Pierce

Les échos du temps, Tome 1

Résumé : Il est venu pour la tuer, mais le destin en a décidé autrement !

Il existe deux types de sorcières. Les gentilles qui utilisent leurs pouvoirs pour faire le Bien, et les méchantes. En tant que descendant d’une lignée de chasseurs, l’objectif de Shade est de toutes les exterminer, sans distinction.

Sur les traces de sa première victime, c’est finalement lui qui tombe dans le piège tendu par Rune, la sorcière qu’il a prise en chasse. Lié à elle à cause d’un sort, il est contraint de se lancer à corps perdu dans une quête qui n’est pas la sienne. Rune arrivera-t-elle à dompter l’impatience de son ennemi ? Ses pouvoirs suffiront-ils à les protéger de la mort ?

Avis : Je ne connaissais pas du tout Juliette Pierce, mais je dois dire que le résumé m’a bien intriguée. Je ne sais jamais trop à quoi correspond la collection Onirique, ce qui ne me permet jamais vraiment bien de savoir le genre d’un roman. Finalement, c’est plutôt un roman de fantasy que l’auteure nous propose ici.

Nous découvrons un monde assez complexe où les sorcières vivent. Elles peuvent aussi voyager dans d’autres de ces mondes en fonction de leurs besoins. Mais voilà, quand Rune, une sorcière, se rend dans une version de Paris où il existe des chasseurs – des hommes qui les chassent et les tuent –, elle n’a d’autre choix de lier l’un d’entre eux pour survivre. Mais ce n’est pas tout, parce qu’elle l’emmène aussi dans son monde. Ce nouveau lien a bien des contraintes, mais comment faire quand il lie aussi deux personnes que tout oppose ? Shade va découvrir un monde qu’il ne connaissait pas, des complots qu’il ne soupçonnait pas et surtout une femme à laquelle il ne s’attendait pas.

J’ai passé un bon moment avec ce roman, les personnages et l’univers. C’est parfois un peu trop facile. Shade se laisse très vite faire par Rune alors qu’ils sont censés être des ennemis jurés, ce que j’ai trouvé un peu étrange. Mais ceci mis à part, c’était un bon premier tome et je suis curieuse de voir ce que l’auteure nous proposera dans le tome suivant.

The Golden Gryphon and the Bear Prince by Jeffe Kennedy

Heirs of Magic, Book 1

Synopsis: Follows The Long Night of the Crystalline Moon in the UNDER A WINTER SKY fantasy holiday anthology.

A Legacy of Honor

Crown Prince Astar has only ever wanted to do the right thing: be a credit to his late-father’s legacy, live up to his duties as heir to the High Throne of the Thirteen Kingdoms, and cleave to the principles of honor and integrity that give his life structure—and that contain the ferocious grizzly bear inside. Nowhere in those guiding principles is there room for the fierce-hearted, wildly free-spirited, and dizzyingly beautiful shapeshifter, Zephyr. Still, even though they’ve been friends most of their lives, Astar is able to keep Zephyr safely at arm’s length. He’s already received a list of potential princess brides who will make a suitable queen, and Zephyr is not on it.

A Longtime Obsession

Zeph has wanted the gorgeous, charming, and too-good-for-his-own-good Astar for as long as she can remember. Not that her longing for him—and his perfectly sculpted and muscular body—has stopped her from enjoying any number of lovers. Astar might be honorably (and foolishly) intent on remaining chaste until marriage, but Zeph is Tala and they have no such rules. Still, she loves Astar—as a friend—and she wants him to at least taste life before he chains himself to a wife he didn’t choose. There’s no harm in him having a bit of fun with her. But the man remains stubbornly elusive, staving off all of her advances with infuriatingly noble refusals.

A Quest to Save the World
But things change when a new terror threatens the Thirteen Kingdoms. Following prophecy, Astar and Zeph—along with a mismatched group of shapeshifter, warrior, and sorceress friends—go on a quest to stop a magic rift before it grows beyond anyone’s ability to stop. Thrust together with Zephyr, Astar finds himself increasingly unable to resist her seductive invitations. And, in the face of life and death battles with lethal monsters, he begins to lose sight of why having her, just once, is such a terrible idea.

Review: I’ve always had a good time with Jeffe Kennedy’s novels, even though it’s been a long time since I’ve read one. She’s back with a brand new series in the world of the Thirteen Kingdoms.

Zephyr has always loved Astar. But he’s heir to the throne and he’s determined to do the right thing. That means staying a virgin until marriage, marrying the suitable woman his mother will choose for him and above all, behaving perfectly. It is not easy to follow this line when Zephyr is trying to seduce him and has secretly loved him since childhood.

Also when they learn that they have to go on a mission with some of their friends, she finally sees an opportunity with Astar or to abandon her hunt for good.

I had a hard time getting into the story, but little by little I started to get a little more interested in the characters and what they would become. Zephyr is a dynamic and fresh character and it was nice to see someone who didn’t care about the rules for once. Besides, she’s going to introduce Astar to a whole new world.

Yes, it turned out to be a very nice novel and I was thrilled to find the author’s pen again.

The Golden Gryphon and the Bear Prince de Jeffe Kennedy (VO)

Heirs of Magic, Tome 1

Résumé : Suit The Long Night of the Crystalline Moon dans UNDER A WINTER SKY.

Un héritage d’honneur

Le prince héritier Astar a toujours voulu faire ce qui était juste : faire honneur à l’héritage de son défunt père, être à la hauteur de ses devoirs en tant qu’héritier du Haut Trône des Treize Royaumes, et s’attacher aux principes d’honneur et d’intégrité qui structurent sa vie – et qui contiennent le féroce grizzli qu’il a au fond de lui. Nulle part dans ces principes, il n’y a de place pour la métamorphe Zephyr, au cœur féroce, à l’esprit libre et à la beauté vertigineuse. Pourtant, même s’ils ont été amis une grande partie de leur vie, Astar est capable de garder Zéphyr à distance en toute sécurité. Il a déjà reçu une liste d’épouses potentielles, ces princesses feront une reine convenable, et Zephyr n’y figure pas.

Une obsession de longue date

Zeph a toujours voulu le magnifique et charmant Astar, depuis aussi longtemps qu’elle s’en souvienne. Non pas que son désir ardent pour lui – et son corps parfaitement sculpté et musclé – l’ait empêchée de profiter d’un certain nombre d’amants. Astar peut être honorablement (et bêtement) déterminé à rester chaste jusqu’au mariage, mais Zeph est une Tala, et ils n’ont pas de telles règles. Pourtant, elle aime Astar – comme un ami – et elle veut qu’il goûte au moins à la vie avant qu’il ne s’enchaîne à une femme qu’il n’a pas choisie. Il n’y a pas de mal à ce qu’il s’amuse un peu avec elle. Mais il reste obstinément insaisissable, repoussant toutes ses avances par ses refus d’une noblesse exaspérante.

Une quête pour sauver le monde

Mais les choses changent lorsqu’une nouvelle menace plane sur les treize royaumes. Suivant la prophétie, Astar et Zeph – avec un groupe d’amis métamorphes, guerriers et sorciers mal assortis – se sont engagés dans une quête pour stopper une brèche magique avant qu’elle ne soit incontrôlable. Poussé par Zephyr, Astar se retrouve de plus en plus incapable de résister à ses séduisantes invitations. Et, face aux combats de vie et de mort avec des monstres mortels, il commence à perdre de vue ses raisons qui l’empêchent de l’avoir, ne serait-ce qu’une fois.

Avis : J’ai toujours passé un bon moment avec les romans de Jeffe Kennedy, même si ça fait longtemps que je n’en ai pas lu un. Voilà qu’elle revient avec une toute nouvelle série dans l’univers des Treize Royaumes.

Zephyr a toujours aimé Astar. Mais voilà, il est l’héritier du trône et il est déterminé à faire les choses bien. Ça signifie rester vierge jusqu’au mariage, épouser la femme convenable que sa mère va choisir et surtout, se comporter parfaitement. Ce n’est pas facile de suivre cette ligne quand Zephyr s’efforce de le séduire et qu’il l’aime en secret depuis son enfance.

Aussi quand ils apprennent qu’ils doivent partir pour une mission avec certains de leurs amis, elle y voit enfin une opportunité avec Astar ou d’abandonner définitivement sa chasse.

J’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire, mais petit à petit, j’ai commencé à m’intéresser un peu plus aux personnages et à leur devenir. Zephyr est un personnage dynamique et plein de fraicheur et c’était sympa de voir quelqu’un qui se fichait des règles pour une fois. D’ailleurs, elle va faire découvrir un tout nouveau monde à Astar.

Oui, c’était finalement un roman très sympa et j’étais ravie de retrouver la plume de l’auteure.