De plumes et d’os de Shannon Mayer & Kelly St. Clare

Le Jeu des Couronnes, Tome 2

Résumé : Élue. Accusée à tort du meurtre de mon père par son assassin. Les Cours Faes à mes trousses. Destinée à ne jamais pouvoir toucher l’homme pour qui je brûle de désir. Et ma situation n’est pas près de s’embellir…

Si ma vie avait commencé à s’améliorer, ce n’est plus du tout le cas. Loin de là. Et le dernier merdier en date?? C’est la cerise sur le gâteau et le guili à la betterave?!

Le père qui m’a abandonnée à la naissance est désormais mort. L’agitation règne au sein des cours assoiffées de sang. De mon sang. Je dois démasquer le coupable, mais pas avant d’avoir résolu le mystère de la folie qui s’abat sur le peuple fae.

Première étape : localiser l’entrée de l’Autre Monde avant que les royaumes ne sombrent dans l’anarchie. C’est là-bas que je trouverai les réponses dont j’ai besoin, j’en suis convaincue.

Avec mes deux nouvelles épées enchantées, un bouclier magique, mon pouvoir capricieux et un esprit étrange à mes côtés, je dois retrouver le chemin de notre terre ancestrale. Et si j’y parviens en résistant au fae de la Cour d’Hiver qui traque chacun de mes pas, encore mieux?!

Mais je suis à moitié humaine, après tout.

Avis : Après un premier tome rempli d’action, j’étais plutôt curieuse de voir comme notre chère Kallik allait s’en sortir dans cette suite ! Il faut dire qu’elle n’est pas au bout de ses peines avec sa mission : elle doit restaurer l’Autre Monde.

Aidée par ses acolytes de toujours, notre héroïne va devoir faire des choix et surtout bien réfléchir à qui elle peut faire confiance. En effet, ce tome va tout remettre en question et Kallik va découvrir des choses qu’elle n’aurait jamais crues possible à commencer par elle-même. Ce n’est pas facile, pas du tout même, surtout maintenant qu’elle est l’ennemie public numéro 1 ! Pourtant, notre héroïne ne va pas se laisser aller, elle va tout faire pour sauver ceux qu’elle aime.

De nombreux secrets sont révélés au cours de l’histoire, des choses auxquelles je ne m’attendais pas du tout mais qui sont vraiment bien trouvées ! Je dois bien avouer qu’après tout ce qui s’est passé je n’attends qu’une chose : me plonger dans la suite pour découvrir ce qu’il va se passer. Toute la vie de Kallik va changer, sans savoir si c’est pour le meilleur ou pour le pire. Un ennemi grandit dans l’ombre et je ne sais que, vu que le prochain tome est le final, la grande bataille va arriver et vite !

Une très bonne lecture !

Into the Windwracked Wilds by A. Deborah Baker

The Up-and-Under, Book 3

Synopsis: When the improbable road leaves Avery and Zib in the land of Air and at the mercy of the Queen of Swords, escape without becoming monsters may be impossible. But with the aid of the Queen’s son, the unpredictable Jack Daw, they may emerge with enough of their humanity to someday make it home. Their journey is not yet over; the dangers are no less great.

Review: These novels are like little candies, original tales like no other, which allow to have a good time.

We find our two heroes: Zib and Avery for the continuation of their adventures. This time they will meet the Queen of Swords who has a passion: creating monsters. It is also in this context that they will meet her son who will help them: Jack.

These novels are very poetic and it is always pleasant to discover and read them. The author has an amazing pen and I wonder if our two children will ever get home.

Into the Windwracked Wilds de A. Deborah Baker (VO)

The Up-and-Under, Tome 3

Résumé (traduction personnelle) : Lorsque l’improbable route laisse Avery et Zib au pays de l’Air et à la merci de la Reine des Épées, il leur sera peut-être impossible de s’échapper sans devenir des monstres. Mais avec l’aide du fils de la reine, l’imprévisible Jack Daw, ils peuvent s’en sortir avec suffisamment d’humanité pour rentrer un jour chez eux. Leur voyage n’est pas encore terminé ; les dangers n’en sont pas moins grands.

Avis : Ces romans sont comme des petites bonbons, des contes originaux comme nuls autres, qui permettent de passer un bon moment.

Nous retrouvons nous deux héros : Zib et Avery pour la suite de leurs aventures. Ils vont rencontrer cette fois-ci la Reine des Epées qui a une passion : créer des monstres. C’est aussi dans ce cadre qu’ils vont rencontrer son fils qui les aidera : Jack.

Ces romans sont très poétiques et c’est toujours agréable de les découvrir et de les lire. L’auteure a une plume assez étonnante et je me demande si nos deux enfants arriveront un jour à rentrer chez eux.

The Luminaries by Susan Dennard

The Luminaries, Book 1

Synopsis: Hemlock Falls isn’t like other towns. You won’t find it on a map, your phone won’t work here, and the forest outside town might just kill you.

Winnie Wednesday wants nothing more than to join the Luminaries, the ancient order that protects Winnie’s town—and the rest of humanity—from the monsters and nightmares that rise in the forest of Hemlock Falls every night.

Ever since her father was exposed as a witch and a traitor, Winnie and her family have been shunned. But on her sixteenth birthday, she can take the deadly Luminary hunter trials and prove herself true and loyal—and restore her family’s good name. Or die trying.

But in order to survive, Winnie enlists the help of the one person who can help her train: Jay Friday, resident bad boy and Winnie’s ex-best friend. While Jay might be the most promising new hunter in Hemlock Falls, he also seems to know more about the nightmares of the forest than he should. Together, he and Winnie will discover a danger lurking in the forest no one in Hemlock Falls is prepared for.

Not all monsters can be slain, and not all nightmares are confined to the dark.

Review: I’ve heard a lot about the author, but I don’t think I’ve ever tried one of her books.

The Luminaries is the first book in a new series, and I have to say that I was immediately intrigued by the synopsis.

Winnie and her family were exiled when their people discovered that our heroine’s father was a spy. Since then, they have all been trying to make amends, to no avail. But Winnie’s 16th birthday is coming up and if she can pass the trials of Luminaries, she can help her family reclaim their old life. But these tests are dangerous and she is not trained. Still, she goes in without a second thought, hoping that she will succeed in killing a nightmare in the forest. Unfortunately, her ordeal doesn’t go as planned and she soon discovers that the woods are home to a much more terrible creature, one that no one believes in.

I had a great time with the novel. Winnie is determined to change her life and do what it takes, even if it’s far from easy. She’s going to team up with an old friend who ditched her when she was exiled so he can help her train. And then there’s the werewolf whose behavior is strange and who I had my suspicions about from the beginning.

This was a nice first volume. Several stories were started and I am curious to see where the author will take us.

The Luminaries de Susan Dennard (VO)

The Luminaries, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Hemlock Falls n’est pas une ville comme les autres. Vous ne la trouverez pas sur une carte, votre téléphone ne fonctionnera pas là-bas, et la forêt, à l’extérieur de la ville, pourrait bien vous tuer.

Winnie Wednesday ne souhaite rien de plus que de rejoindre les Luminaries, l’ordre ancien qui protège la ville de Winnie – et le reste de l’humanité – des monstres et des cauchemars qui surgissent chaque nuit dans la forêt de Hemlock Falls.

Depuis que son père a été démasqué parce que c’est un sorcier et un traître, Winnie et sa famille ont été bannies. Mais le jour de son seizième anniversaire, elle peut passer les épreuves mortelles des chasseurs de Luminaries et prouver sa loyauté et sa fidélité – et restaurer la réputation de sa famille. Ou mourir en essayant.

Mais pour survivre, Winnie fait appel à la seule personne qui peut l’aider à s’entraîner : Jay Friday, un bad boy et l’ancien meilleur ami de Winnie. Jay est peut-être le nouveau chasseur le plus prometteur de Hemlock Falls, mais il semble aussi en savoir plus qu’il ne le devrait sur les cauchemars de la forêt. Ensemble, Winnie et lui vont découvrir un danger qui rôde dans la forêt et auquel personne à Hemlock Falls n’est préparé.

Tous les monstres ne peuvent pas être tués, et tous les cauchemars ne vivent pas dans l’obscurité.

Avis : J’ai beaucoup entendu parler de l’auteure, mais je ne crois pas avoir déjà tenté un de ses livres.

The Luminaries est le premier tome d’une nouvelle série, et je dois bien dire que je résumé m’a tout de suite intriguée.

Winnie et sa famille ont été exilées quand leur peuple a découvert que le père de notre héroïne était un espion. Depuis, ils essaient tous de se racheter, en vain. Mais les 16 ans de Winnie arrivent et si elle parvient à passer les épreuves de Luminaries, elle pourrait aider sa famille à récupérer leur ancienne vie. Mais ces épreuves sont dangereuses et elle n’est pas entraînée. Pourtant, elle se lance sans réfléchir, en espérant qu’elle parviendra à tuer un cauchemar dans la forêt. Malheureusement, son épreuve ne va pas se passer comme prévu et elle va vite découvrir que les bois abritent une créature bien plus terrible, une créature à laquelle personne ne croit.

J’ai passé un bon moment avec le roman. Winnie est déterminée à changer sa vie et à faire ce qu’il faut pour ça, même si c’est loin d’être simple. Elle va s’allier à un ancien ami qui l’a laissée tomber quand elle a été exilée pour qu’il l’aide à s’entraîner. Et puis, il y a le loup-garou dont le comportement est étrange et sur lequel j’ai eu des soupçons dès le début.

C’était un premier tome bien sympathique. Plusieurs histoires ont été amorcées et je suis curieuse de voir où l’auteur va nous mener.

House of Dragons by K.A. Linde

Royal Houses, Book 1

Synopsis: Ten years ago, half-Fae, half human Kerrigan Argon was discreetly dropped off onto the steps of Draco Mountain with nothing but a note. Her life changes completely as she’s swept into the care of the House of Dragons—an elite training program for gifted Fae.

On the year of her seventeenth name day, each student will be chosen by one of the twelve tribes of Alandria to enter society.

Everyone is chosen, except Kerrigan.

So, she strikes a bargain with the Dragon Society: convince a tribe to select her or give up her birthright forever.

With the unlikeliest of allies—Fordham Ollivier, the cursed Fae prince, who escaped his dark throne—she has to chart her own destiny to reshape the world.

Review: I didn’t know this novel, but I had seen that some of the author’s paranormal romances had been translated into French, even though I haven’t read any of them.

Kerrigan has lived in the Dragon Society since she was abandoned when she was younger. It hasn’t been easy and she gets her kicks by fighting in the underground, a place on the fringe of society. But this year, Kerrigan’s life is going to change: she will be chosen by a Tribe that she will join to finally have a life of her own. However, nothing is going to happen as planned and it starts with the arrival of Fordham Ollivier, a member of the House of Shadows who is not afraid of anything and who is going to question the whole functioning of the Society.

This was a fairly dense first volume, but I had a good time. Kerrigan’s life is really not simple and her choices will have big consequences on what happens next. I am curious to discover what will happen next. Fordham and Kerrigan are two touching and different characters, and I’m sure they will help each other as they get along.

Les amants maudits de K.E. Linde

La Maison des Dragons, Tome 1

Résumé : Kerrigan vit dans la Maison des Dragons depuis ses douze ans, il est maintenant temps pour elle de trouver sa place au sein d’une tribu. Mais quand vient la sélection, rien ne se passe comme prévu…
Il y a dix ans, Kerrigan Argon, mi-Fae, mi-humaine, a été abandonnée sur les marches de Mont Draco sans rien d’autre sur elle qu’une note, et sa vie a changé à jamais. Recueillie par la Maison des Dragons, elle suit le programme de formation d’élite pour les Faes aux talents les plus prometteurs qui y est dispensé et à l’issue duquel, tous les ans, les étudiants de dix-sept ans sont sélectionnés par l’une des douze tribus d’Alandria pour entrer dans la société.
Et cette année, tout le monde est sélectionné… sauf Kerrigan.
Elle se voit donc contrainte à conclure un marché avec la Société du Dragon : elle dispose d’un mois pour convaincre une tribu de la choisir, ou elle renoncera à la liberté dont elle a toujours rêvé.
Aidée du plus improbable des alliés, le prince Fordham Ollivier, un Fae maudit de la Maison des Ombres qui a échappé à son sinistre trône, Kerrigan doit tracer son propre destin pour remodeler le monde.

Avis : Je ne connaissais pas ce roman, mais j’avais vu que certaines des romances paranormales de l’auteur avaient été traduites en français, même si je n’en ai lu aucune.

Kerrigan vit dans la Maison des Dragons depuis qu’elle été abandonnée quand elle était plus jeune. Ça n’a pas été facile et elle se défoule comme elle peut en combattant dans Bas-Fonds, un endroit en marge de la société. Mais voilà, cette année, la vie de Kerrigan va changer : elle sera choisie par une Tribu qu’elle intègrera pour enfin avoir une vie à elle. Pourtant, rien ne va se passer comme prévu et ça commence par l’arrivée de Fordham Ollivier, un membre de la Maison des Ombres qui n’a pas froid aux yeux et qui va remettre en cause tout le fonctionnement de la Société.

C’était un premier tome assez dense, mais qui m’a permis de passer un bon moment. La vie de Kerrigan n’est vraiment pas simple et ses choix vont avoir de grosses conséquences sur la suite. Je suis curieuse de découvrir ce qui ca se passer par la suite. Fordham et Kerrigan sont deux personnages touchants et différents, et je suis sûre qu’ils s’aideront l’un et l’autre en se côtoyant.