Cinquante nuisances d’Earl Grey de Fanny Merkin

Fifty Shames, Tome 1

Résumé : Une parodie désopilante qui vous fera mouiller le sachet.

Comme le hasard fait bien les choses, Anna, étudiante naïve aux mensurations idéales, a rencontré un homme incroyablement riche, divinement mystérieux, et délicieusement plus âgé qu’elle. Depuis, elle passe son temps à soupirer et à se mordre la lèvre inférieure.
Surmonter les cinquante nuisances d’Earl Grey ne sera pas une mince affaire. Entre son admiration sans bornes pour le groupe Nickelback, son insupportable penchant pour le goût de la Bud Light et sa singulière addiction au BDSM (Bardes, Dragons, Sorcellerie et Magie), Anna n’est pas au bout de ses surprises… et vous non plus.

Avis : J’ai lu bien après tout le monde Cinquante Nuances de Grey quand il m’en a été donné l’occasion je l’avoue. Il n’a pas été un gros coup de cœur comme pour certains mais j’ai tout de même passé un bon moment sans réellement avoir l’envie de lire les autres tomes de la série. Pourtant quand j’ai vu la sortie de Cinquante nuisances d’Earl Grey, j’ai été tout de suite intriguée. Il faut dire que le résumé donne pas mal envie et c’est vrai qu’on se dit facilement qu’il y a mesure à faire une bonne parodie du roman original. D’ailleurs, j’avais vu certains très bons avis pour ce livre et j’étais curieuse de voir ce que cela donnait au final. Pourtant, il est vrai que je n’ai pas vraiment accroché au tout et même si on peut lire l’histoire assez rapidement, je pense que c’était un peu trop loufoque pour que je ne puisse vraiment adhérer à l’histoire.

L’histoire entre les deux romans, vous vous doutez, reste basiquement la même. Quelques petites modifications sont faites sans vraiment changer le tout. Anna par exemple ne se mord pas du tout la lèvre, mais elle n’arrête pas de mettre ses doigts dans son nez. Oui une mauvaise habitude ça c’est sûr. C’est drôle, en lisant le résumé, et l’explication de BDSM (Bardes, Dragons, Sorcellerie et Magie), j’ai pensé que l’histoire ne tournerait peut-être pas autour de leurs relations intimes, mais au final c’est quand même le cas aussi et nous n’avons pas vraiment de passages sur les Bardes, Dragons, Sorcellerie et Magie. Mais c’est peut-être moi qui me faisait une fausse idée sur ce que l’histoire allait donner.

Il est vrai que le tout se lit vraiment rapidement, l’écriture est aérée, simple, ce qui est vraiment très agréable mais je crois que pour moi le problème vient de l’histoire. Je n’ai pas vraiment accroché à l’humour de l’auteur ou compris pourquoi elle avait choisi de réaliser certains événements de la sorte. Le tout est vraiment déjanté, peut-être un peu trop pour qu’on arrive à en avoir un brin de réalisme. Je ne pense pas que cela gênera tout le monde mais c’est vrai que c’est la première parodie de roman que je lis et je n’ai peut-être pas assez de sens critique pour vraiment apprécier. Pourtant c’est tout de même intéressant de découvrir le tout mais comme pour l’œuvre originale, je ne pense pas en lire plus.

2 

mellianefini

28 thoughts on “Cinquante nuisances d’Earl Grey de Fanny Merkin

  1. Je me retrouve bien dans ta chronique… Je n’ai pas spécialement apprécié cette parodie, ce n’est pas mon truc 🙂 Il y a un ou deux moments marrants mais ça peut vite devenir lourd !

  2. J’ai laissé tomber Cinquante Nuances de Grey au but de 100 pages, ce n’est pas du tout ma tasse de thé… Du coup, je ne vais pas trop me précipiter sur celui-ci non plus, mais à feuilleter quand même si l’occasion se présente !

  3. J’ai arrêté Cinquante nuances de Grey après environ 20 pages, car l’écriture m’exaspérait.. Une parodie ça peut être marrant, mais j’en ai plus qu’assez d’entendre parler de cette série, alors je vais passer.. 😛

  4. Je n’ai pas encore lu le tome 3 de l’original. Par contre je vois partout des ré-écritures humoristiques. Dommage que celle-là ne soit pas si bien… Ça me tente d’en lire, peut-être pas celle-là.

  5. Je trouvais déjà la trilogie humoristique (j’ai craqué durant la lecture du tome 3…) alors j’ai bien peur qu’avec cette parodie ça soit un peu trop too much pour moi ! 😉

    En tout cas, je tire mon chapeau tu as eu du courage ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.