Les Aventures de Celine : Intrépide de S.C. Stephens

Céline est une blogueuse française qui écrit des fiction mettant en scène ses romans préférés. Elles me font toujours rire et j’espère que vous les apprécierez aussi. Merci à elle de les partager.

—————————

Thoughtless, Tome 3

Résumé : Suite et fin de a serie phénomène de C. S. Stephens, et des aventures du couple désormais mythique : Kiera et Kellan. Les D-Bags vivent une véritable success story qui ne va pas sans causer des problèmes dans la vie de couple du si sexy chanteur du groupe. L’amour de Kiera et Kellan pourra-t-il resister aux pressions constantes que leur inflige le star system ? Un producteur plus ou moins véreux, une ancienne pop star qui cherche à utiliser leur célébrité et des médias qui relayent de fausses rumeurs : autant d’obstacles q’ils devront traverser ensemble. Heureusement ils peuvent compter sur l’amitié et les liens quasi familiaux qu’ils ont crées avec les autres membres du groupe qui les aideront à traverser ce ras de marée médiatique. Le succès a toujours un prix. Quel sera-t-il pour Kiera et Kellan ?

Avertissement: « Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite ».

Pour mémo: Episode 1 ; Episode 2 ; Episode 3

——————————————————

Je m’engage sur le chemin de terre en pressant un bouton minuscule sur le côté de ma montre. Le cadran s’illumine et affiche minuit passé. J’adore ce gadget. J’aurais pu utiliser la lampe torche de mon téléphone dont je me sers d’ailleurs pour m’orienter dans l’obscurité environnante, mais j’adore vraiment ce bouton, il me donne l’impression d’être un agent secret. J’étouffe le rire qui est en train de naître dans ma gorge. Je le suis un peu ce soir, agent secret…

Mon bonnet manque de tomber encore une fois, et je le remets en place en tirant de chaque côté. Il est un peu petit, et sa laine bleue ciel me gratte. C’est celui que ma grand-mère m’a tricoté quand j’avais 6 ans. J’ai composé ma tenue à la hâte ce soir, et je n’avais pas d’autre couvre-chef à ma disposition, hormis un vieux chapeau de cowboy, mais j’aurais été franchement ridicule, et surtout, il n’aurait pas maintenu l’écharpe qui me sert de cagoule en place. J’ai découpé deux trous pour les yeux dans l’étole rose, et je l’ai nouée derrière ma tête. Impossible de me reconnaître, j’en suis convaincue. Mais j’aurais dû penser à faire un trou pour le nez. J’ai un peu de mal à respirer.

Pour ma mission de ce soir, je devais être discrète, et j’ai bien retenu la leçon de Gilles Legardinier dans Demain j’arrête. Le bonnet péruvien n’est pas l’accessoire sur lequel miser lorsque l’on veut passer inaperçue, même si je ne suis pas sûre que les vaches en aient quelque chose à faire de ma tenue. Mais sait-on jamais? Les Dieux-de-tous-les-trucs-de-la-terre-et-de-la-mer ont des espions partout.

Je passe entre deux fils barbelés, mon précieux paquet pressé tout contre moi. Je l’ai fait tenir tout autour de ma taille avec du gros scotch. Il ne contient pas moins de trois livres, des gros en plus, et je ne voulais pas les perdre. J’entends un crac qui ne me dit rien qui vaille, sans savoir si c’est ma veste ou mon pantalon qui a été attaqué par le barbelé. Peut-être les deux d’ailleurs. Ce n’est pas grave. Je dois sauver ces ouvrages et empêcher qu’ils apparaissent sur la liste-noire-des-livres-interdits, et il y a toujours des sacrifices à faire pour toute grande cause.

Parce que même le dernier tome de cette trilogie vaut la peine, oh oui… Certes, il y a moins de tensions entre Kiera et Kellan qui ont appris à se faire confiance, mais l’amour et la passion sont toujours au rendez-vous. Que voulez-vous, je suis une sentimentale, et j’ai aimé leur histoire… Oui, même ce dernier tome, qui, s’il ne m’a transportée comme les autres, clôt leur histoire d’amour sans me laisser un goût d’inachevé. Et j’ai été heureuse de les retrouver, de suivre encore une fois la plume de l’auteure qui a tellement bien su leur donner vie, et qui a donné aux personnages secondaires tels qu’Anna et Griffin une place plus importante qui n’a pas été pour me déplaire. Le tome de la maturité sous le signe de l’Amour, un tome que j’ai refermé avec regrets, leur histoire est maintenant finie. Alors je dois le protéger, tout comme les tomes un et deux.

En slalomant entre les bouses qu’ont laissées les occupantes du pré, j’arrive près du marronnier qui trône en son centre. J’y ai vu un signe, parce qu’enfant, les marrons étaient mes armes favorites pour protéger les canetons de la « mare aux canards » des rats qui voulaient en faire leur casse-croûte. Pendant que ma grand-mère me préparait mon goûter au Kiri, j’ai appris à bien viser. Il n’y a pas beaucoup de marronniers par ici, un signe je vous dis.

« Note pour la prochaine fois : penser à prendre une pelle ».

La terre est dure sous mes doigts, et le trou doit être profond. Mais je persiste, et après avoir déposé le paquetage au fond, je le recouvre du mieux que je peux. Pendant tout ce temps, j’ai bloqué mes pensées. Tâche ardue quand on me connait. Mais je ne veux surtout pas me faire repérer.

Un meuglement sourd retentit derrière moi. Je me retourne lentement. Enfin non, c’est dans les romans que les héros se retournent lentement. Pas dans la vraie vie. Je me retourne tellement vite que je manque de tomber. Un énorme taureau charolais se tient à quelques mètres de moi, et me regarde fixement.
Je suis repérée…

One thought on “Les Aventures de Celine : Intrépide de S.C. Stephens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.