L’esclave de C.S. Pacat

Prince Captif, Tome 1

Résumé : Damen est un héros pour son peuple et le légitime héritier du trône d’Akielos. Mais lorsque son demi-frère s’empare du pouvoir, Damen est capturé, dépouillé de son identité et offert comme esclave de plaisirs au prince d’un royaume ennemi. Beau, manipulateur et létal, son nouveau maître, le prince Laurent, incarne ce qui se fait de pire à la cour de Vere. Mais dans la toile mortelle de la politique Vérétienne, les apparences sont trompeuses, et lorsque Damen se retrouve pris dans un jeu de pouvoir pour le trône, il doit s’allier à Laurent afin de survivre et sauver son royaume. Sans jamais oublier une règle vitale : cacher sa véritable identité à tout prix. Car l’homme dont il a besoin est celui qui a le plus de raisons de le haïr…

Avis : Je n’ai jamais vraiment été attirée par les romances m/m mais c’est aussi vrai que je n’en ai pas réellement testées jusqu’à maintenant. Pour tout dire, je ne suis pas sûre que j’en tente vraiment beaucoup plus à présent mais j’ai beaucoup apprécié ce premier volume et je suis assez curieuse de voir ce que le second donnera.

Damen est un prince, l’héritier au trône de son pays, mais son destin va changer complètement lors du coup d’état de son demi-frère. Annoncé mort à la population entière, il est vendu en tant qu’esclave de plaisir dans une nation ennemi. Devant cacher son identité, gérer sa toute nouvelle condition et essayer de survivre, Damen va découvrir ce qu’il aurait ne jamais aimé voir. Et alors que ses sentiments sont assez tiraillés au sujet de son maître, Laurent (le futur successeur de ce royaume), notre héros est bien décidé à s’échapper coûte que coûte. Mais voilà que complots et trahisons se mêlent à la politique et rien ne sera plus facile pour nos héros.

J’ai beaucoup aimé découvrir Damen. Cet homme change radicalement de vie et pourtant, il essaie de garder son sens de l’honneur quoi qu’il se passe. Il désire aider les esclaves qui ont été vendus comme lui mais qui n’ont pas eu autant de chance. Bien sur, tout le monde est intrigué à son sujet vu son comportement de « barbare », différent de la soumission que tous les autres  présentent. Il va être confronté à un monde qu’il ne connait pas, à des mœurs qu’il ne suit pas et qui pourtant vont changer sa vie. Malgré la méfiance de tous à son encontre, il va arriver à se rapprocher de Laurent et même à parvenir à le faire changer d’avis sur certaines décisions. Ce personnage est aussi intrigant. En effet, il est très difficile de le cerner et de comprendre exactement ce qu’il désire. Son humeur peut changer du tout en tout en peu de temps, passant d’un homme opiniâtre et sans cœur à quelqu’un qui se fait du souci pour les autres. J’avoue que je n’arrive toujours pas à statuer à son sujet, mais peut-être que le tome 2 aidera à mieux comprendre tout cela.

Dans tous les cas j’ai beaucoup  aimé découvrir les idées de l’auteur dans ce premier volet et suivre les aventures de Damen et Laurent. Le monde est très intrigant et je suis très curieuse de pouvoir en découvrir plus à présent. C’était une bonne découverte, quelque chose de différent et j’attendrais la suite avec plaisir !

 4

mellianefini

20 thoughts on “L’esclave de C.S. Pacat

  1. Bon ben un bon bilan au final, c’est bien que tu soit allée au delà des tes a priori sur le genre. J’avoue que je ne sais toujours pas si je vais me laisser tenter ou pas, mais si un jour je me ré-attaque au genre ce sera surement avec ce livre là.

  2. C’est drôle, quand je lis tes critiques en français, je t’imagine avec un accent français… comme dans les films, haha! Mais c’est normal, on a tous un accent pour certaines personnes.

    J’aime, J’aime, J’aime. 🙂

    Aussi, je me demande ce dont tu as pensé de la scène dans le jardin… avec Laurent donnant des ordres… et le gars les mettant en pratique. Hahaha, c’était trop bien. ^^ Je trouve.

    Peu importe, je suis contente que tu aies aimée!!!

    • LOL c’est sur que j’ai un très gros accent Français ! Et puis je suis du Sud de la France alors je pense que ça en rajoute aussi.

      Merci de me l’avoir tant recommandé en tout cas !

      Ah cette scène… c’était intrigant.

Répondre à laeti Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *