La Floraison de Céline Landressie

Rose Morte, Tome 1

Résumé : Dans une France en proie à de terribles dissensions religieuses, Rose, unique enfant du comte Greer en exil, est une jeune femme au caractère bien trempé. Mais son père, craignant pour son avenir, désire à tout prix la marier. C’est en essayant de se soustraire à ce destin qu’elle va faire la connaissance du comte Artus de Janlys. Par le biais de cet insaisissable aristocrate, la jeune femme va être propulsée dans un univers de dangers et de mystères, où les meurtres abjects qui terrifient la capitale trouveront une explication incroyable et pourtant bien réelle…

Avis : J’avais entendu de très jolies choses au sujet de Céline Landressie et c’est vrai qu’après tous les avis que j’ai eu l’occasion de voir, j’étais curieuse de voir ce qu’il en était exactement. L’idée de base est assez sympa, un mélange de romance historique avec un brin de paranormal par la même occasion. Comme j’adore les deux, le mix m’intrigue toujours beaucoup.

Rose est une jeune femme qui est en avance sur son siècle. En effet, malgré l’envie de ses parents pour qu’elle se trouve un prétendant et l’épouse, notre héroïne a envie de vivre indépendante et libre de toutes obligations. Mais même si son père la comprend, voilà qu’il arrive à bout de patience et sa mère, Mary, n’a pas vraiment de très bons rapports avec elle. Alors oui, Rose va devoir user de stratagèmes avec son amie Charlotte pour se sortir des plans de ses parents. Mais ces mêmes plans pourraient bien lui faire rencontrer un homme qu’elle n’attendait plus, un homme qu’elle commence à apprécier et avec qui elle espère créer quelque chose. Les histoires d’amour de Rose pourraient être simples et l’histoire centrale du roman, mais des desseins  plus sombres se présentent assez vite dans ce premier volume. En effet, un grand mystère entoure le père de notre héroïne, et on est intrigué dès le début du roman. On s’imagine un grand nombre de choses  mais j’avoue que j’ai quand même été surprise quand j’ai appris la vérité.

Ce roman nous permet de suivre Rose dans les bons et les mauvais moments de sa vie, son espoir de vie libre, ses amours, sa  tristesse, son évolution. Oui, parce qu’elle commence l’histoire avec un côté assez naïf mais cela change et évolue alors qu’elle se rend compte que les gens autour d’elles ne présentent pas leurs véritables facettes. Sa vie va drastiquement changer au cours des chapitres et je dois dire que j’ai passé un très bon moment à la découvrir. Il est vrai pourtant que j’ai mis un peu de temps avant de vraiment rentrer dans l’histoire. La première moitié est assez longue à se mettre en place et on attend qu’il se passe quelque chose qui n’arrive pas vraiment. Pourtant passer ça, les choses se bousculent beaucoup plus vite et on se retrouve complètement emportée.

On se doute assez vite de la nature du comte Artus de Janlys, même si c’est vrai que Rose, elle, ne se pose que très peu de questions. J’étais cependant curieuse de voir comment notre héroïne allait être jetée dans ce monde différent de celui qu’elle connaissait et ce qu’il se passerait exactement avec Artus de Janlys. Les créatures et les mythes que l’auteure introduit ici sont vraiment intrigants et différents et j’avoue que j’ai été très curieuse pour le tout. Je suis d’ailleurs impatiente de pouvoir en lire plus et ainsi d’en apprendre plus par la même occasion.

Pour conclure c’était un bon premier roman et je lirai la suite avec le plus grand plaisir.

4 

mellianefini

44 thoughts on “La Floraison de Céline Landressie

  1. C’est vrai qu’il est vraiment sympa ce petit 😀 Par contre, moi j’étais loin de me douter de la vraie nature d’Artus, j’étais persuadée qu’il s’agissait d’un vampire… mais je suis contente de m’être trompée, la mythologie est beaucoup plus intéressante du coup, et puis les vampires j’en ai un peu assez en ce moment.

  2. En regardant la couverture, je n’ai pas été du tout séduite mais plus j’avançais dans ton avis et plus je me disais qu’il y avait cette touche de mystère qui me ferait passer un superbe moment…Maintenant j’hésite ! 😉

  3. Oh mon dieu, J’ADORE la couverture! Elle est tellement belle! Jamais entendu parler de ce romance, mais cela ne m’étonne pas; après tout, j’ai légèrement arrêté de lire de livres français (je sais, je sais, je sais…) mais je lirais celui-ci avec plaisir! Jolie critique!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.