My Real Children de Jo Walton (VO)

Résumé (traduction personnelle) : Nous sommes en 2015, et Patricia Cowan est très vieille. « Confuse aujourd’hui, » peut-on lire sur les notes au bout de son lit. Elle oublie ce qu’elle devrait savoir : l’année, les événements majeurs dans la vie de ses enfants. Mais elle se souvient de choses qui ne semblent pas possibles. Elle se souvient avoir épousé Mark et avoir quatre enfants. Et elle se souvient ne pas s’être mariée et avoir élevé trois enfants avec Bee à la place. Elle se souvient de la bombe qui a tué le président Kennedy en 1963, et elle se souvient de Kennedy en 1964, refusant de se présenter à nouveau après l’échange nucléaire qui a rayé Miami et Kiev.

Son enfance, ses années à Oxford pendant la guerre, la Seconde Guerre mondiale étaient des choses solides. Mais après cela… a-t-elle épousé Mark ou non? Ses amis l’appellent elle Trish, ou Pat? Est-elle une femme au foyer qui a échappé à un mariage après avoir élevé ses enfants, ou un écrivain de voyage à succès avec des maisons en Grande-Bretagne et Italie? Et la lune dehors à sa fenêtre: accueille-t-elle une station de recherche bénigne, ou un poste hérissée de commande de missiles nucléaires?

Deux vies, deux mondes, deux versions de l’histoire moderne. Chacun avec leurs amours et les pertes, leurs peines et leurs triomphes. My Real Children est l’histoire des deux vies de Patricia Cowan … et de la façon dont la vie joue sur le monde.

Avis : Quand j’ai vu le thème de l’histoire j’avoue que j’ai été très intriguée. Comment est-ce que l’héroïne pouvait se rappeler de deux vies différentes ? Laquelle est-elle la véritable ?

On commence ainsi l’histoire en découvrir la Patricia d’aujourd’hui, celle qui est en maison de retraite et qui peut lire tous les jours les notes des médecins signifiant si elle est confuse ou non. Mais quoi qu’elle y lise, Patricia se rappelle de deux vies différentes, deux vies qui lui ont donné des enfants différents et qui ont vu des événements mondiaux variés.

C’est ainsi que l’on suit la vie de Patricia ou, en tout cas, ses deux vies depuis son enfance. Les deux se corrèlent assez bien jusqu’à ce qu’elle rencontre au collège Mark… Ah Mark, un homme et un si grand changement. C’est ici que les vies divergent, avec un mariage malheureux, ou une vie avec une jeune femme rencontrée lors de voyages. J’avoue que j’ai été surprise par les deux histoires diamétralement opposées. Ainsi on découvre les joies, les peines, les obstacles, ses enfants, et toute sa vie jusqu’à sa détérioration mentale.

J’ai beaucoup accroché à l’histoire dès le premier chapitre mais c’est vrai que le retour en arrière l’enfance de Patricia m’a un peu fait décroché. Il faut dire que la religion devient un thème central à l’histoire et ce n’est pas forcément ce qui est le plus attrayant pour moi. J’ai toujours un peu de mal dès que la religion devient un peu trop présente et c’est vrai que ça m’a mise un peu en retrait. Après c’est vrai que l’histoire n’est pas véritablement pleine d’action mais c’était intéressant de voir évoluer Patricia, de voir les différentes facettes qu’elle pouvait avoir, de découvrir comment ses enfants allaient grandir et devenir des adultes. C’était d’ailleurs très touchant de voir la relation de notre héroïne avec ses enfants, son amour et son dévouement quoi qu’il se passe.

C’était une lecture intéressante, différente de ce que l’on peut trouver habituellement. J’ai peut-être moins réussi à rentrer dans l’histoire mais j’ai tout de même passé un bon moment avec le tout. C’était touchant de voir évoluer Patricia, et la voir changer au fils des épreuves dans sa vie.

3 

mellianefini

12 thoughts on “My Real Children de Jo Walton (VO)

  1. Oh je pense que ce livre doit être super et très perturbant pourtant! A tester, mais encore de la VO. (C’est très difficile de se laisser tenter par la VO quand tu connais mon niveau d’anglais). Bisous Melliane. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *