Chapelwood de Cherie Priest (VO)

The Borden Dispatches, Tome 2

Résumé (traduction personnelle) : Birmingham, Alabama est infesté par la malveillance. Les préjugés et la haine ont consommé les esprits et les cœurs de son peuple. Un meurtrier, platement nommé « Harry Hacker» par la presse, a dépecé des citoyens avec une hache. Et à partir de l’église connue sous le nom Chapelwood, un évangile impie est propagé par une secte qui vénère les dieux sombres au-delà des cieux.

Cette obscurité appelle Lizzie Borden. Il rappelle un mal qu’elle avait osé espérer éteint. Les paroissiens de Chapelwood ont l’intention de sacrifier une jeune femme pour convoquer les êtres qui ne devraient jamais partager une réalité avec l’humanité. Une apocalypse dans leur sillage brûlera la terre de toute vie.

A moins qu’elle ne l’arrête …

Avis : J’avais bien aimé le premier tome, les idées introduites étaient vraiment intéressantes et j’étais curieuse de pouvoir découvrir ce second roman. Je dois dire que j’ai même apprécié ce tome un peu plus que le précédent, ce qui était une agréable surprise.

20 ans se sont passés depuis la fin du roman précédent et Lizzie est plus seule que jamais dans sa grande demeure. Nance a disparu sans laisser de traces, Emma n’est plus là, de même que le cher docteur que nous avions appris à découvrir. Tout le monde pense qu’elle est une sorcière et sa vie ne fait qu’évoluer dans la solitude. Pourtant un personnage inattendu va revenir dans sa vie par un coup de téléphone, le détective Wolf. En effet, il semblerait qu’il se passe quelque chose d’étrange à Birmingham. Un meurtrier à la hache sévit comme un vieux souvenir sans que personne ne comprenne les motivations et une pièce à conviction semblerait montrer un portrait de Nance. Lizzie pourrait-elle enfin comprendre ce qui est arrivé à sa moitié ? Mais ce n’est pas tout car c’est aussi l’histoire d’une jeune femme Ruth, qui a quitté la secte dans laquelle elle était enfermée pour se marier et ainsi fuir son père, père qui a tué le prêtre qui l’a aidée dans cette affaire. Elizatbeth pensait enfin avoir les réponses à ses questions, mais ces dernières ne font que s’amplifier quand elle s’allie avec Wolf pour aider la jeune femme et comprendre ce qu’il se passe ici.

J’avoue que j’ai été très surprise par les idées de l’histoire, c’était très intéressant de voir la mention du Ku Klux Klan, de sectes et de voir comment l’ensemble allait évoluer. Lizzie n’a pas beaucoup changé pendant toutes ces années mais c’est assez triste de voir la personne qu’elle est devenue… Je ne sais pas si nous aurons plus de romans de la série mais c’est vrai que je suis curieuse de voir ce qu’il pourrait advenir à présent. Nos héros doivent traverser un grand nombre d’obstacles ici et ils ne sont pas prêts d’arriver à leurs fins. J’ai beaucoup apprécié les passages de notre héroïne d’ailleurs, j’ai trouvé que ses chapitres étaient les plus touchants, toujours écrits sous la forme d’une lettre écrite à Emma. Cela permet vraiment de partager plus facilement tous ses sentiments.

Vous l’aurez compris, j’ai passé un bon moment avec l’histoire et je suis curieuse d’en avoir plus.

4

mellianefini

 

3 thoughts on “Chapelwood de Cherie Priest (VO)

  1. C’est vraiment bien que ce tome 2 ait rempli toutes les promesses, voire même davantage que le premier ^^ Je sais exactement ce que je dois faire ; ouvrir en grand les portes de ma wish-list… Eh oui, encore 😉 Merci pour cette tentation de plus 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *