Affliction de Laurell K. Hamilton

Anita Blake, Tome 22

Résumé : Les zombies sont de retour et certains doivent être détruits.Pour cela, il suffit d’appeler Anita Blake. Jusqu’à présent elle ne les avait jamais vraiment considéré comme une véritable menace. Mais elle n’avait jamais non plus entendu parler de spécimens qui pouvaient causer la mort d’êtres humains dans d’horribles souffrances à cause de ce que les médecins commencent à nommer la « maladie zombie ».Ces créatures chassent le jour et sont aussi rapides et forts que des vampires. Et bien sûr, s’ils vous mordent, vous devenez comme eux…

Avis de Cass : Je viens de m’apercevoir que je suis en retard puisque la traduction en français est déjà sortie.

Ce roman rappelle un peu les premiers livres puisqu’on y suit Anita qui travaille et c’est la partie que j’apprécie le plus.

Les choses qui m’ont un peu agacée :

– Au bout de 22 tomes, on sait à quoi ressemblent ses petits amis, pas besoin de refaire des descriptions à chaque fois et toujours la même (cheveux et muscles… c’est lassant.)

– Il y a toujours un policier qui pose problème à Anita lors d’une affaire, mais là c’est franchement trop. J’en ai sauté des paragraphes !

– D’ailleurs, tout le monde ne fait que parler la vie sexuelle d’Anita, c’est le seul sujet de conversation en fait (lassant !)

– J’ai un souci avec la taille de soutien-gorge d’Anita… Je ne sais pas exactement à quelle taille ça correspond en France mais EEE semble énorme et elle est évidemment super mince. Mouais… mon expérience me dit que ce n’est pas franchement possible !

C’est tout ce qui me revient à l’esprit actuellement. En fait, en résumé, la partie bagarre avec les zombies est cool, les scènes de sexe sont pas mal mais le reste n’est pas génial.

3Cass

Avis de Melliane : J’avoue que j’ai mis un peu de temps avant de commencer ce livre. Je n’ai plus depuis quelques livres l’anticipation de me jeter sur chaque nouvelle sortie. Il faut dire que Laurell K. Hamilton est partie parfois un peu trop loin dans ses idées. Ceux qui lisent la série savent de quoi je parle. Pourtant j’étais quand même curieuse de lire le roman, notamment après avoir vu un très bel avis d’Aurianx. Aurianx a un très bon goût au niveau des livres et je me suis dit que si elle avait autant apprécié le roman, je n’avais peut-être pas à être aussi pessimiste.

J’avoue que l’idée du roman m’a tout de suite rappelée celui réalisé sur Jason, car les deux partaient de la même base. En effet, Anita est appelée par la mère de Micah, son père étant mourant à l’hôpital après avoir été attaqué par un zombie des plus étranges. En effet, il est en train de pourrir à petit feu de l’intérieur et rien ne semble pouvoir le guérir. Retrouver Micah serait donc la dernière chose qu’il pourrait faire. Mais notre cher léopard ne sait pas comment sa famille va l’accueillir, notamment après toutes les choses qu’il leur a dites ou encore en voyant le couple qu’il forme maintenant avec Anita et Nathaniel. J’avoue que j’étais vraiment curieuse de pouvoir découvrir toute la famille de ce personnage si important à l’histoire. Mais pourtant rien ne se passera comme prévu et notre héroïne va se retrouver embarquée dans une histoire qui la dépasse complètement. Elle va devoir traquer un vampire qui semble capable de sauter d’un corps à un autre quelle que soit la nature de la personne. Mais en plus de cela, ce méchant parvient à créer des zombies comme personne n’en a vu. On se demande comment Anita va pouvoir régler tout cela avant que tout n’empire au plus haut point.

J’ai trouvé que Laurell était parvenue à maîtriser un peu plus son histoire, essayant de reprendre les reines et remettant Anita sur les rails. Bien sûr, tout ce qui a été fait ne peut être effacé et comme toujours tout le monde la dénigre quant à ses histoires sexuelles. Mais on en a l’habitude à la fin, n’est-ce pas ? J’ai tout de même trouvé que c’était plus light que d’habitude. Il ne doit y avoir d’ailleurs que trois scènes d’amour dans le roman et j’ai trouvé que c’était largement suffisant. J’ai aussi pris plaisir à retrouver tous les personnages que l’on connait et je ne m’attendais pas vraiment à voir Jean-Claude ce qui était donc une jolie surprise. Mais bien sûr il ne sera pas le seul là et nous aurons aussi la chance de voir Edward ! Oui, oui ! Edward ! J’étais vraiment contente de le retrouver là, c’est un personnage que j’apprécie particulièrement. Cette apocalypse permettra aussi à Anita de comprendre certaines choses sur les hommes de sa vie. Pour le côté plus triste un « ami » de notre exécutrice va mourir et j’avoue que c’était vraiment difficile de voir les conséquences de tout cela.

Je dois dire que j’ai beaucoup apprécié l’histoire même si bien sûr comme toujours le niveau est pour moi loin des premiers mais c’est une bonne lecture et je suis curieuse de lire la suite. Bon j’avoue qu’à la fin je me demande comment l’auteur va arriver à gérer les méchants, comme ils semblent tous revenir à un moment ou un autre. D’ailleurs j’étais un petit peu déçue par la fin de l’histoire. Après tout ce que le vampire avait réussi à faire et tout le mal qu’il a perpétré, j’ai trouvé la résolution de l’affaire finalement assez rapide. Surtout qu’Anita aurait pu le faire bien avant et épargner de nombreuses morts. J’ai donc été surprise de voir cette finalité là et j’attendais un peu plus de combattivité.

Enfin vous l’aurez compris malgré quelques détails j’ai apprécié l’histoire et comme toujours je lirai la suite de la série en essayant de voir où tout cela va nous mener.

4 

mellianefini

14 thoughts on “Affliction de Laurell K. Hamilton

  1. J’avais beaucoup aimé le tome 1, mais je ne pense pas aller jusqu’au tome 20 haha ! Il faudrait déjà que j’achète le tome 2, ce que je ne pense pas faire pour le moment. J’ai la flemme. Bref, vos deux avis ne me donnent pas trop envie pour la suite ! Mais bon, j’ai le temps. ^^

  2. 22 tomes !!!! o_O moi qui voulait commencer la saga je vais passer mon tour j’crois, j’pensais pas y’avait autant ^^ »

    c’est le problème que j’ai avec certaines sagas d’urban fantasy c’est trop axé sur le sexe j’trouve ça dommage :/

  3. 22 tomes !!!! o_O moi qui voulait commencer la saga je vais passer mon tour j’crois, j’pensais pas y’avait autant ^^ »

    c’est le problème que j’ai avec certaines sagas d’urban fantasy c’est trop axé sur le sexe j’trouve ça dommage :/

  4. Quand les sagas commencent à avoir trop de tomes…ça me fait peur même si je fais quelques exceptions. Bonne suite de lecture même s’il semble que cela ne soit plus aussi addictif qu’avant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *