Les clans seekers d’Arwen Elys Dayton

Seeker, Tome 1

Résumé : Lorsque Quin aura prêté serment, elle deviendra enfin ce pour quoi elle s’est entraînée toute sa vie : une Seeker. Un honneur qui se mérite tout autant qu’il s’hérite. Une fois initiée, Quin pourra se battre aux côtés de ses deux compagnons les plus proches, Shinobu et John, pour protéger le pauvre et l’opprimé. Ensemble, ils iront porter la flamme au coeur des ténèbres. Et elle sera avec celui qu’elle aime, qui n’est autre que son meilleur ami. Mais la nuit où elle prête serment, tout bascule. Les masques tombent et Quin découvre qu’elle a été élevée dans le mensonge. Ni sa mission, ni sa famille, ni même ses amis ne sont ce qu’elle croyait. Et il est trop tard pour faire marche arrière…

Avis : J’avais vu passer ce livre plusieurs fois sur les blogs mais les avis mitigés m’avaient empêchée de trop m’en approcher. Pourtant, j’ai été assez intriguée quand on me l’a offert, et puis il faut toujours tenter pour se faire un avis propre, n’est-ce pas ? C’est ainsi que je suis partie dans ma lecture en espérant en ressortir plus heureuse que d’autres.

J’ai senti dès le début que j’aurais du mal avec l’histoire, ou en tout cas que je n’allais pas l’apprécier autant que je le voudrais. Il y a trop peu d’explications, trop peu de partage avec les lecteurs pour qu’on comprenne exactement ce qu’il se passe. On peut ainsi prendre l’exemple des Seekers… eh bien je peux vous dire que si dès le début de l’histoire tout est flou à ce sujet, nous n’en savons pas plus à la fin… C’est frustrant parce que l’histoire tourne uniquement autour d’eux mais on ne parvient pas à identifier quoi que ce soit. Je pense que c’est là, le point problématique du roman, le manque de construction du monde, le manque d’explication et nous n’évoluons au final que dans quelque chose de superficiel qu’on ne comprend jamais. Pourtant, cette fois, je n’ai même pas l’excuse de dire que l’anglais en est peut-être à l’origine et que je n’ai pas compris certains points car j’ai lu le roman en Français. Je trouve ça un peu décevant parce que je suis sûre que l’histoire aurait mérité bien plus et aurait été bien plus aussi ! Mais finalement ce point n’est pas uniquement par rapport aux explications de la nature des Seekers, mais de nombreux autres aussi et même si on s’habitue à cela petit à petit, on espère toujours comprendre ce qu’il se passe en détail. Je vais paraitre négative, mais j’ai un autre souci avec l’histoire : le temps… J’avoue que j’ai parfois eu du mal à comprendre à quel période nous nous retrouvions : présent, passé proche, passé lointain, futur. Il me fallait souvent quelques pages pour arriver à situer l’histoire (et encore je ne suis pas sûre que tout ait été bien localisé).

Il y a quand même du bon aussi ne vous inquiétez pas, l’idée pouvait être intéressante s’il y avait eu plus de substance. Le livre se lit d’ailleurs assez rapidement et j’ai tout de même aimé ce que j’ai entraperçu ou essayé de comprendre. J’ai aimé suivre Quin même si je ne comprends pas du tout son obsession à faire plaisir à son père et à accepter les actes innommables auxquels il l’a confronté. Je ne sais pas, l’histoire se lit, ce n’est pas formidable mais on reste curieux des événements, cependant elle aurait mérité davantage d’approfondissements.

2 

mellianefini

16 thoughts on “Les clans seekers d’Arwen Elys Dayton

  1. Le résumé a l’air pas mal… Mais au vu de ton avis, je vais passer ! On ajoute à ça que j’ai apprécié aucun des titres que j’ai lu dans cette collection. Mais je suis peut-être tombée sur les mauvais 😉

Répondre à Melliane Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *