Nanorigines de Florent Maudoux

Freaks’ Squeele, Tome 5

Résumé : Contre la fermeture de la F.E.A.H, une seule solution : l’action !

Après les tentatives d’assassinat subies par son directeur, la F.E.A.H. reprend sa scolarité aussi normalement que possible. Un air d’insouciance semble pour une fois s’installer… Du moins jusqu’à ce qu’on ne découvre que l’université est menacée par un projet de loi visant à réduire le nombre d’écoles de héros ! Une seule solution pour sauver la F.E.A.H : prouver qu’elle existe depuis plus de 50 ans. Le trio de super-héros formé par Chance l’intello, la sexy Xiong Mao et le puissant Ombre plonge alors dans une investigation périlleuse pour reconstituer l’histoire de son université, et par la même occasion, leur propre histoire.

Avis : Je pense qu’avec cette série, un tome sur deux est excellent. D’ailleurs cela s’est prouvé avec ce nouveau volume que j’ai grandement apprécié à l’inverse de son précédent. Oui, beaucoup d’action, de révélations, et de retours plus particuliers sur les personnages et leur passé.

On retrouve donc nos héros face à un nouveau problème et cette fois-ci St-Ange a décidé d’enlever toutes les subventions et diplômes à toutes autres écoles plus récentes qu’eux. Voilà donc des manifestations mises en place, et nos héros lancés dans une aventure pour essayer de prouver que leur école est légitime si l’opinion publique ne change pas devant cette nouvelle loi. C’était alors intéressant de suivre nos personnages dans cette nouvelle histoire et de voir ce qu’il allait advenir, notamment quand on découvre qu’ils sont tous amnésiques.

J’ai pris beaucoup de plaisir à suivre l’ensemble même si j’ai toujours un peu de mal avec le personnage de Lynette qui est assez nouveau et qui me semble en trop à présent mais c’était tout de même une fois de plus une très bonne découverte. Il ne me reste que deux volumes à lire et je suis assez curieuse de voir qu’elle sera la fin de l’histoire.

4

mellianefini

17 thoughts on “Nanorigines de Florent Maudoux

  1. Je n’aurai peut-être pas dit « un sur deux » mais je comprends ton sentiment. C’est parfois inégal.

    Mais j’adore Chance et son évolution !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *