Noir Sanctuaire de Douglas Preston & Lincoln Child

Pendergast, Tome 16

Résumé : Après une mauvaise rencontre dans les marais d’Exmouth, Massachusetts, l’agent spécial du FBI Aloysius Pendergast est porté disparu…
Bouleversée par la perte de son protecteur, Constance Greene se retire dans les souterrains du manoir de Pendergast, au 891 Riverside Drive, à New York, où une bien mauvaise surprise l’attend…
Diogène, le frère cadet d’Aloysius, que tout le monde croyait mort, fait sa réapparition et réussit à convaincre la jeune femme de le suivre sur une île mystérieuse.
Sur place, il lui fait visiter son sanctuaire, un petit temple à colonnades aux hautes fenêtres munies de vitres anthracite, où il collectionne les souvenirs de tous ses crimes et forfaits.
Croyant à un enlèvement, Proctor, l’indéfectible majordome de Pendergast, s’est lancé à leur poursuite, mais il semble toujours avoir un coup de retard sur Diogène.
Quels sont les noirs desseins de ce dernier ? Pourra-t-il enfin se venger de son aîné à qui il voue une haine farouche ? À moins que Constance ait elle aussi échafaudé un plan machiavélique…

Avis : Ça faisait longtemps que je n’étais pas revenue à la série mais ce n’est pas faute de passer un très bon moment à chaque fois. Si je ne me trompe pas, j’ai lu les 7 premiers tomes et je continuerai la suite à l’occasion. J’étais donc très contente quand l’opportunité s’est présentée de lire ce seizième tome. Je dois dire que, même si je me demandais si j’allais tout comprendre, je n’ai vraiment eu aucun souci. J’ai trouvé que les auteurs étaient parfaitement parvenus à présenter une histoire que l’on peut découvrir sans même avoir lu les romans précédents.

Nous retrouvons donc nos personnages dans une nouvelle aventure. Pendergast a disparu et est prétendu mort de façon officielle. C’est déjà une terrible nouvelle à accepter pour Proctor et Constance mais ils devront aussi faire face très vite à une nouvelle menace. En effet, Diogène semble de retour, prêt à tout pour reconquérir Constance (ou bien est-ce une supercherie ?) et après avoir mené Proctor en bateau, il est bien décidé à atteindre son but.

On suit donc les différents personnages dans l’histoire, en les voyant agir chacun de leur côté. J’avoue que j’étais très intriguée par rapport à Constance et Diogene sans savoir ce qui en était vraiment de la vérité derrière tous ces évènements. Je dois dire que j’ai d’ailleurs été surprise par plusieurs retournements de situation dans l’histoire.

C’était très agréable de retrouver Pendergast et comme toujours c’est un régal de se replonger dans le style des deux auteurs. On retrouve des chapitres courts qui nous donnent l’impression d’avancer très rapidement dans l’histoire. On en apprend un peu plus au sujet de Diogene et il nous présente une facette complètement différente de celle que l’on connait. Après autant de tomes, les auteurs nous surprennent et comme je le disais j’ai passé un très bon moment.

4 

mellianefini

11 thoughts on “Noir Sanctuaire de Douglas Preston & Lincoln Child

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *