Le colis de Sebastian Fitzek

Résumé : Psychiatre, Emma Stein a été victime d’une agression nocturne dont elle s’est miraculeusement sortie. Depuis, elle vit recluse dans sa maison, de peur de croiser à nouveau la route de ce psychopathe que la presse a surnommé le Coiffeur.
Un jour, son facteur lui demande d’accepter un colis pour l’un de ses voisins. Emma connaît tous ceux qui habitent dans sa rue.
Or, jamais elle n’a entendu parler de cet homme…

Avis : C’est le deuxième roman que je lis de l’auteur et si j’avais été vraiment impressionnée par celui que j’avais lu, il m’a de nouveau surprise avec celui-ci !

Emma essaie de survivre après une agression qui l’a laissée complètement traumatisée. Elle n’arrive plus à sortir de chez elle, elle ne veut plus voir personne. Pourtant, elle ne s’attendait pas à ce qu’un colis déclenche une histoire dont elle ne sortira pas indemne.

L’ambiance est glaçante, on se demande ce qu’il en est exactement avec Emma. Est-elle folle ? Invente-t-elle tout ça ? Est-elle paranoïaque ? C’est vraiment très difficile de statuer sur tout ça. C’est d’autant plus compliqué que notre héroïne ment sur certaines choses et ces choses font qu’il est difficile de savoir si on peut réellement lui faire confiance. On se demande pendant toute l’histoire ce qui lui est arrivé réellement pour comprendre ce qu’elle est devenue. Et quand la fin arrive, c’est un tel retournement de situation qu’on ne le voit pas venir.

J’ai été une fois de plus surprise par la façon dont le roman a été construit. C’était parfait, surprenant, unique, terrible, effroyable, mais tellement bien fait ! Je suis impatiente de découvrir encore d’autres romans de l’auteur !

The Whispering Room by Dean Koontz

Jane Hawk, Book 2

Synopsis: “No time to delay. Do what you were born to do. Fame will be yours when you do this.”

These are the words that ring in the mind of mild-mannered, beloved schoolteacher Cora Gundersun—just before she takes her own life, and many others’, in a shocking act of carnage. When the disturbing contents of her secret journal are discovered, it seems certain that she must have been insane. But Jane Hawk knows better.

In the wake of her husband’s inexplicable suicide—and the equally mysterious deaths of scores of other exemplary individuals—Jane picks up the trail of a secret cabal of powerful players who think themselves above the law and beyond punishment. But these ruthless people bent on hijacking America’s future for their own monstrous ends never banked on a highly trained FBI agent willing to go rogue—and become the nation’s most wanted fugitive—in order to derail their insidious plans to gain absolute power with a terrifying technological breakthrough.

Driven by love for her lost husband and by fear for the five-year-old son she has sent into hiding, Jane Hawk has become an unstoppable predator. Those she is hunting will have nowhere to run when her shadow falls across them.

Review: I heard a lot about Dean Koontz, but it’s true that I had never tried one of his books. Also, I was very intrigued to start this novel!

Jane has embarked on a race against time to try to save the world. But how can you trust anyone and keep your son safe when many people are controlled by a secret society, a society that will do anything to dominate the world? Wanted by everyone, become public enemy number one, she will have to remain as discreet as possible to thwart the plans of the richest.

I had a really good time with that novel. I loved the idea, which I found very original! However, I must admit that I had a hard time understanding the story at the beginning because it is a perfect follow-up to the first volume (which I didn’t read) and I will recommend starting with the first one so as not to be as lost as I was at the beginning. But little by little, the author resituates the plot and we understand what is happening.

In any case, I found it really fascinating and there is still a lot to discover. As a result, I’m all the more curious now to find out what’s next!

La chambre des murmures de Dean Koontz

Jane Hawk, Tome 2

Résumé : Jane Hawk face à la confrérie secrète

« Il n’est plus temps d’attendre… »

Tels sont les mots qui résonnent dans l’esprit de Cora Gundersun, une enseignante appréciée de tous, au matin du « grand jour ». Juste avant qu’elle commette un attentat-suicide au volant de son 4×4 bourré de jerrycans d’essence.

« Accomplis la mission qui t’incombe… »

L’effroyable contenu du journal intime de Cora corrobore l’hypothèse de la démence. Lorsque de nouveaux cas surviennent, Jane Hawk, inspectrice du FBI en disponibilité, comprend que chaque seconde compte. À jamais marquée par le deuil de son mari, un marine qui s’est mystérieusement donné la mort, elle sait qu’elle n’a plus rien à perdre.

« … et tu seras célèbre et adulée ! »

Sa traque va conduire Jane sur la piste d’une confrérie secrète dont les membres se croient au-dessus des lois. Une quête de justice à la mesure de sa soif de vengeance…

Avis : J’avais beaucoup entendu parler de Dean Koontz, mais c’est vrai que je n’avais jamais essayé un de ses livres. Aussi, j’étais très intriguée de me lancer dans ce roman !

Jane s’est lancée dans une course contre la montre pour essayer de sauver le monde. Mais comment faire confiance à quiconque et garder son fils à l’abri quand de nombreuses personnes sont contrôlées par une société secrète, une société qui est prête à tout pour dominer le monde ? Recherchée par tout le monde, devenue l’ennemi public numéro 1, elle va devoir rester aussi discrète que possible pour déjouer les plans des plus riches.

J’ai vraiment passé un bon moment avec ce roman. J’ai adoré l’idée que j’ai trouvée très originale ! Par contre, je dois bien avouer que j’ai eu du mal à bien comprendre l’histoire au départ parce qu’il fait parfaitement suite au premier tome (que je n’ai pas lu) et je recommanderai de commencer par le premier pour ne pas être aussi perdue que moi au départ. Mais petit à petit, l’auteur resitue l’intrigue et on comprend ce qu’il se passe.

Dans tous les cas, j’ai trouvé ça vraiment fascinant et il reste encore beaucoup de choses à découvrir. Du coup, je suis d’autant plus curieuse maintenant de découvrir la suite !

City of the Lost by Kelley Armstrong

Casey Duncan, Book 1

Synopsis: Casey Duncan is a homicide detective with a secret: when she was in college, she killed a man. She was never caught, but he was the grandson of a mobster and she knows that someday this crime will catch up to her. Casey’s best friend, Diana, is on the run from a violent, abusive ex-husband. When Diana’s husband finds her, and Casey herself is attacked shortly after, Casey knows it’s time for the two of them to disappear again.

Diana has heard of a town made for people like her, a town that takes in people on the run who want to shed their old lives. You must apply to live in Rockton and if you’re accepted, it means walking away entirely from your old life, and living off the grid in the wilds of Canada: no cell phones, no Internet, no mail, no computers, very little electricity, and no way of getting in or out without the town council’s approval. As a murderer, Casey isn’t a good candidate, but she has something they want: She’s a homicide detective, and Rockton has just had its first real murder. She and Diana are in. However, soon after arriving, Casey realizes that the identity of a murderer isn’t the only secret Rockton is hiding—in fact, she starts to wonder if she and Diana might be in even more danger in Rockton than they were in their old lives.

Review: I was really excited to get into this new series by Kelley Armstrong. I usually like her novels a lot and I’ve seen some very nice reviews of this series, so how can I resist it?

I admit, however, that I am a little disappointed. I think the basic idea has already been too seen and reviewed. A village lost in the woods? A forest around where would live hostile beings who can kill? Yes, I was disappointed because it is a very common theme and I was expecting more. But all is not negative because that aside, the author’s ideas are very nice and I had a good time with the characters.

Diana and Casey are two young women fleeing their past, but when it catches them both, they know they have to disappear and what’s better than Rockton? Indeed, it seems that this city is all they expect, after paying a certain amount and a very thorough investigation, they can finally leave in this city for 2 years to keep a low profile. But just arrived, Casey will be put to the test to discover the identity of a killer and in a city where everyone has created a character, it will not be easy.

What I preferred in this novel are the characters, their secrets and interactions. We doubt everyone, wondering what exactly they are hiding, if the person they are proposing is not really who they are. I thought it was good and I loved following our beloved heroine’s investigation, as well as seeing how Rockton was handled.

It was a good read and I am curious to discover the secrets we do not know yet.

 

 

City of the Lost de Kelley Armstrong (VO)

Casey Duncan, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Casey Duncan est une détective qui travaille sur des homicides et qui a un secret : quand elle était à l’université, elle a tué un homme. Elle n’a jamais été prise, mais il était le petit-fils d’un gangster et elle sait qu’un jour ce crime la rattrapera. La meilleure amie de Casey, Diana, fuit un ex-mari violent et abusif. Lorsque le mari de Diana la retrouve et que Casey est elle-même attaquée peu de temps après, Casey sait qu’il est temps pour elles de disparaître à nouveau.

Diana a entendu parler d’une ville faite pour des gens comme elles, une ville qui accueille des gens en fuite qui veulent se défaire de leurs anciennes vies. Vous devez faire une demande pour vivre à Rockton et, si vous êtes accepté, cela veut dire vous éloigner complètement de votre ancienne vie et vivre hors de la société dans les contrées sauvages du Canada : pas de téléphone, pas d’internet, pas de courrier, pas d’ordinateur, pas d’électricité, et aucun moyen d’entrer ou de sortir sans l’approbation du conseil municipal. En tant que meurtrière, Casey n’est pas une bonne candidate, mais elle a quelque chose qu’ils désirent : c’est une détective, et Rockton vient d’avoir son premier vrai meurtre. Elle et Diana sont là. Cependant, peu après son arrivée, Casey se rend compte que l’identité d’un meurtrier n’est pas le seul secret que cache Rockton – en fait, elle commence à se demander si Diana et elle pourraient être encore plus en danger à Rockton que dans leurs anciennes vies.

Avis : J’étais vraiment impatiente de me lancer dans cette nouvelle série de Kelley Armstrong. J’aime généralement beaucoup ses romans et j’avais vu de très jolis avis de cette série, alors comment résister ?

J’avoue cependant que je suis un peu déçue. Je trouve que l’idée de base a déjà été vue et revue. Un village perdu dans les bois ? Une forêt autour où vivraient des êtres hostiles qui peuvent tuer ? Oui ,j’ai été déçue parce que c’est un thème très commun et je m’attendais à plus. Mais tout n’est pas négatif parce que cela mis à part, les idées de l’auteure sont très sympas et j’ai passé un bon moment avec les personnages.

Diana et Casey sont deux jeunes femmes qui fuient leur passé, mais quand il les rattrape toutes les deux, elles savent qu’elles doivent disparaitre et quoi de mieux que Rockton ? En effet, il semblerait que cette ville soit tout ce qu’elles attendent, après avoir payé une certaine somme et une enquête très approfondie, elles peuvent enfin partir dans cette ville pendant 2 ans pour faire profil bas. Mais à peine arrivée, Casey va être mise à l’épreuve pour découvrir l’identité d’un tueur et dans une ville où tout le monde s’est créé un personnage, ce ne sera pas de tout repos.

Ce que j’ai préféré dans ce roman ce sont les personnages, leurs secrets et les interactions.  On doute de chacun en se demandant ce qu’ils cachent exactement, si la personne qu’ils proposent n’est pas réellement celle qu’ils sont. J’ai trouvé que c’était bien trouvé et j’ai adoré suivre l’enquête de notre chère héroïne, de même que de voir la façon dont Rockton était gérée.

C’était une bonne lecture et je suis assez curieuse de découvrir les secrets que nous ne connaissons pas encore.

 

The Night Stalker by Robert Bryndza

Detective Erika Foster, Book 2

Synopsis: If the Night Stalker is watching, you’re already dead…

In the dead of a swelteringly hot summer’s night, Detective Erika Foster is called to a murder scene. The victim, a doctor, is found suffocated in bed. His wrists are bound and his eyes bulging through a clear plastic bag tied tight over his head.

A few days later, another victim is found dead, in exactly the same circumstances. As Erika and her team start digging deeper, they discover a calculated serial killer – stalking their victims before choosing the right moment to strike.

The victims are all single men, with very private lives. Why are their pasts shrouded in secrecy? And what links them to the killer?

As a heat wave descends upon London, Erika will do everything to stop the Night Stalker before the body count rises, even if it means risking her job. But the victims might not be the only ones being watched… Erika’s own life could be on the line.

The global bestselling author of The Girl in the Ice is back with a heart-racing, electrifying thriller. If you love Angela Marsons, Rachel Abbott and Karin Slaughter, you’ll be hooked on Robert Bryndza.

Review: Here is a thriller that I was curious to discover, and if I didn’t read the first volume, I had a good time with this second book!

Erika is still struggling to recover from her husband’s death which happened two years ago and her work keeps her head above water. When a doctor is found dead with a bag over his head and naked, the authorities make all kinds of assumptions. But Erika, the person in charge, is determined to understand what is going on, although everyone is trying to force her to turn to assumptions she doesn’t believe in at all!

I really had a good time with this story and I was curious to find out the whole truth and explanations about this story. Erika has to manage many external things that have a strong impact on her research and it’s true that it must be frustrating for her. We also discover some chapters from the killer’s side, learning more about the story and character, and especially about the motivations.

It was a good thriller and I really liked the originality touches that the author introduces here. I must admit that I am very curious to learn more and to discover the rest of Erika’s investigations!

Oiseau de Nuit de Robert Bryndza

Detective Erika Foster, Tome 2

Résumé : Après le succès de La Fille sous la glace, l’auteur aux plus de deux millions de livres vendus en Grande-Bretagne revient faire trembler la France avec un thriller psychologique hautement compulsif et paranoïaque.

S’il vous observe, vous êtes mort.

La scène de crime est abominable : un médecin réputé est retrouvé asphyxié dans son lit, nu, un sac en plastique sur la tête, les poignets entravés. Jeu sexuel qui aurait mal tourné ?
Quelques jours plus tard, le corps d’un journaliste de tabloïds est découvert dans des circonstances similaires.
Puis un autre.

Voici donc l’enquêtrice Erika Foster avec un serial killer en liberté, un prédateur qui semble tout connaître des vies très secrètes de ses victimes.

Qui sait qui il observe en ce moment même ?

Avis : Voilà un thriller que j’étais curieuse de découvrir, et si je n’ai pas lu le premier tome, j’ai passé un bon moment avec ce deuxième livre !

Erika a toujours du mal à se remettre de la mort de son mari deux ans auparavant et son travail lui permet de garder la tête hors de l’eau. Quand un médecin est retrouvé mort avec un sac sur la tête et nu, les autorités font toutes sortes de suppositions. Mais Erika, la personne en charge, est bien déterminée à comprendre ce qu’il se passe, bien que tout le monde essaie de la forcer à se tourner vers des hypothèses auxquelles elle ne croit pas du tout !

J’ai vraiment passé un bon moment avec cette histoire et j’étais curieuse de découvrir toute la vérité et les explications sur cette intrigue. Erika doit gérer beaucoup de choses externes qui impactent fortement ses recherches et c’est vrai qu’on se dit que ça doit être frustrant pour elle. On découvre aussi quelques chapitres du côté du tueur, en en apprenant ainsi petit à petit davantage sur son histoire et sur son personnage, et surtout sur ses motivations.

C’était un bon thriller et j’ai bien aimé les touches d’originalité que l’auteur introduit ici. J’avoue que je suis bien curieuse d’en apprendre plus et de découvrir la suite des enquêtes d’Erika !