Julian de Maloria Cassis

Cooper Training, Tome 1

Résumé : Entre haine et amour, il n’y a qu’un pas… Sauront-ils le franchir ?

Amy est une forte tête qui refuse de se laisser marcher sur les pieds. Face au comportement plus que douteux de l’un de ses collègues, ses convictions lui ont valu de perdre son dernier travail.

Mais après des mois au chômage, Amy a besoin d’un job à tout prix. Lorsqu’elle entend parler d’un poste de secrétaire dans une salle de sport, elle saute sur l’occasion. Julian, le propriétaire aussi sexy qu’exécrable, refuse de l’embaucher car elle ” ne correspond pas au profil “. C’est mal connaître Amy… Elle ne lui laissera pas d’autre choix que de l’embaucher, il lui fera vivre un enfer pour qu’elle démissionne.

Dans une ambiance électrique, Amy et Julian commencent à se lancer des défis. Mais ils pourraient vite se retrouver pris à leur propre jeu.

L’un et l’autre parviendront-ils à mettre leur fierté de côté et à écouter ce que leurs cœurs murmurent ?

Avis : Voilà un résumé qui m’intriguait et j’étais curieuse de me lancer dans ce premier tome.

Amy se retrouve au chômage à cause d’un homme qui, après qu’elle ait refusé ses avances, l’a fait passer pour menteuse. De ce fait, elle a énormément de mal à retrouver un emploi. Alors, quand sa sœur lui dit qu’un club cherche une standardiste, elle n’hésite pas. Pourtant voilà, rien qu’en la voyant, le propriétaire très sexy la prend en grippe et semble la détester. Mais elle est bien décidée à lui prouver qu’il a tort. Entre haine et amour, il n’y a qu’un pas, même si Julian ne cherche en aucun cas une relation sérieuse.

J’ai trouvé ce roman assez sympa, même si je dois dire qu’au départ, c’est assez difficile d’apprécier Julian parce que c’est un vrai connard et pour le coup, il n’a aucune excuse. Ceci mis à part, c’est un roman agréable et le style de l’auteur est fluide. Amy est pleine de dynamisme et fraiche et c’était aussi très sympa de voir sa relation avec sa sœur est son neveu.

Pour conclure, c’était un roman assez sympa à lire et j’avoue que ça donne envie de connaitre les histoires des autres personnages.

14 thoughts on “Julian de Maloria Cassis

  1. J’avoue que ce genre de couverture me fait plus fuir qu’autre chose (vive les préjugés…). Donc, contente d’avoir lu ton avis dessus, ça peut être sympa de temps en temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.