Nero de Sarah Brianne (VO)

Made Men, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Nero est le roi de Legacy Prep, vivant une vie de pouvoir.
Elle est le punching ball de l’école, vivant une vie de peur.
Les seules bonnes filles que Nero connait sautent dans son lit quand il le leur demande.
La seule fois où Elle s’est approchée d’un bad boy, c’est dans la queue de la cafétéria.
Le chef de la mafia lui a donné l’ordre de découvrir ce qu’elle sait.
Sa bouche est scellée.

Avis : J’ai vu quelques très bons avis de ce roman et c’est vrai que ça m’a donné envie de me lancer dans le récit pour découvrir ce que l’auteure allait nous proposer.

Elle est le souffre-douleur de l’école, elle subit tout ce qu’on lui fait endurer et essaie de protéger son amie Chloe. Nero est le roi de l’établissement, mais il est aussi le fils d’un des boss de la mafia de la ville et son rêve c’est de pouvoir faire partie de cette famille et prouver qu’il en est digne ! Quand une nuit Elle assiste au meurtre d’un homme, Nero a enfin sa première mission : découvrir ce que la jeune fille sait et surtout savoir si elle va parler. Pourtant, il ne s’attendait pas à se prendre à son propre jeu et à tomber sous le charme de cette jeune fille.

J’ai passé un bon moment avec l’histoire. L’écriture est fluide et c’est très agréable de suivre le récit. Ce qui m’a cependant plus dérangée ce sont les incohérences et le comportement de Nero. Pour ce qui est des incohérences, j’ai trouvé ça assez étrange qu’Elle subisse autant de sévices, certains très graves avec de grosses blessures, des humiliations publiques et des harcèlements quotidiens sans que personne ne s’en rende compte une seule fois ou ne dise quoi que ce soit. Je sais que ce genre de choses peut aller très loin dans la réalité, mais quand une personne se fait presque torturer quotidiennement aussi publiquement je trouve ça assez bizarre. Ensuite, il y a Nero. J’ai vraiment détesté sa façon de se comporter ! Il aide Elle mais elle DOIT le remercier, elle doit l’embrasser, elle doit faire TOUT ce qu’il lui dit. Je trouve ça vraiment dérangeant, alors oui, elle tombe sous son charme, mais ça ne change pas le problème. Elle passe de quelqu’un qui la harcèle à quelqu’un qui l’oblige à agir contre sa volonté, et je ne sais pas ce qui est pire. C’est malsain et désagréable de voir qu’elle doit se plier à ses ordres pour avoir la chance de ne pas être harcelée par les autres.

Au global j’ai trouvé que c’était un roman intéressant mais comme vous le voyez plusieurs points m’ont beaucoup dérangée.

 

3 thoughts on “Nero de Sarah Brianne (VO)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.