Reine de beauté de Amy K. Green

Résumé : Dans la lignée de La Vérité sur l’affaire Harry Quebert, un premier roman noir d’une grande finesse psychologique ; une réflexion grinçante sur la bonne société puritaine américaine, qui, sous la perfection de ses apparences, cache une obsession névrotique pour l’innocence de la jeunesse.
La communauté de Wrenton, dans le Maine, est sous le choc : le corps de Jenny Kennedy, reine de beauté de treize ans, vient d’être retrouvé à l’orée des bois, dans une chemise de nuit rose, un bouquet de fleurs à la main.
Le coupable ? Tous désignent un garçon simplet, fervent amateur de concours de miss.

Seule Virginia, la demi-sœur de la victime, récuse cet avis. Si elle détestait sa cadette presque autant qu’elle déteste la famille parfaite recomposée par son père, elle n’en connaissait pas moins les secrets troubles de la belle adolescente. Des secrets qui les unissaient malgré elles…

Pourquoi remuer le passé quand tout le monde semble s’accorder sur un coupable ? Pourquoi prendre le risque de souffrir, encore ?

Mais Virginia veut savoir. À tout prix. Quitte à révéler le vice sous la blancheur des façades à bardeaux blancs de ce village paisible. Quitte à pénétrer sur le terrain de chasse du plus terrible des prédateurs…

Avis : Je ne connaissais pas l’auteure, mais le résumé m’a tout de suite attirée et j’étais très curieuse de découvrir la vérité sur le meurtre de Jenny, la demi-sœur de Virginia.

Virginia n’a jamais été proche de sa famille, et encore moins de sa belle-mère et de sa demi-sœur. Mais quand cette dernière est retrouvée morte après avoir été violée, Virginia ressent le besoin de découvrir ce qui s’est passé. Ce ne sera pas simple, elle devra se plonger dans un passé qu’elle essaie d’oublier, mais aussi dans les secrets que ses proches protègent autant qu’ils ne peuvent. Trouvant un allier au sein de la police, elle va tout faire pour exposer la vérité. Mais alors que le nombre de coupables augmente et que tout le monde aurait pu commettre cet acte terrible, nos soupçons passent d’un personnage à l’autre sans jamais vraiment savoir qui est réellement responsable. Et finalement, jusqu’à la fin, l’auteure nous mène par le bout du nez et je dois bien dire que je ne m’attendais pas à un tel dénouement !

C’était un très bon thriller et j’ai vraiment eu du mal à lâcher le roman avant de l’avoir fini parce que j’étais vraiment curieuse de découvrir la vérité. Virginia est une femme brisée et complètement perturbée et c’était intéressant de suivre un personnage principal comme elle. Les chapitres sur Jenny étaient tout aussi intéressants, voir comment cette fille que tout le monde adorait est devenue une adolescente avec des désirs propres et qui faisait tout pour devenir la personne qu’elle voulait elle a été passionnant.

Une très bonne découverte !

7 thoughts on “Reine de beauté de Amy K. Green

Répondre à She reads a book Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *