Coexist de Julia Crane (VO)

Keegan’s Chronicles, Tome 1
Résumé (traduction personnelle) : Keega, 16 ans, a de plus en plus de difficultés à ne pas révéler son grand secret à ses amis – C’est une elfe, descendante d’une longue lignée d’elfes qui vivent en secret au milieu des humains.
Dans leur société, deux personnes sont prédestinées mais elles ne peuvent pas se rencontrer avant leurs 18 ans. A l’encontre de la tradition, Thad, le frère de Keegan lui annonce le nom de son promis : Rourk. En effet, ses visions l’ont averti qu’elle aurait besoin de la protection de ce jeune garçon, surtout depuis que Keegan doit avoir un rôle prédominant dans la guerre à venir entre les elfes de l’ombre et de la lumière.
Rourk se retrouve attiré par cette jeune femme à chaque fois qu’elle pense à son prénom. Il voudrait vraiment lui parler, mais ne peut que rester dans l’ombre, silencieux gardien l’aidant quand elle en a besoin. Mais un tournant dans leur destinée force Rourk à faire un pas plus en avant dans son rôle de protecteur et ainsi donc faire connaître sa présence.
Une ancienne prophétie mêle la famille de Keegan pour leur futur. Tout dépend de l’issue de la bataille : Keegan et Rourk pourraient ne jamais être ensemble.
Avis : Tout d’abord je dois dire que j’ai adoré la couverture dès que je l’ai vue, elle m’a vraiment donnée envie de lire ce premier tome. Ensuite, une histoire sur les elfes n’est pas très récurrent, surtout pour ce type de livre, du coup cela a éveillé ma curiosité.
J’avoue que j’ai eu un peu de mal à rentrer dans ce premier volume au départ, mais finalement mon sentiment a vite changé. Je pense que c’est du au fait qu’on tombe directement au milieu de la vie de Keegan sans vraiment comprendre ce qu’il se passe. Au fil des pages, cependant, on se surprend à apprécier cette jeune femme vive et déterminée et à espérer tout comme elle, sa rencontre avec Rourk.
On découvre une nouvelle société dont le mécanisme est vraiment très intéressant. Chaque elfe possède une personne prédestinée qu’elle ne peut rencontrer que le jour de ses 18 ans et en attendant ils peuvent profiter de leur jeunesse comme chaque enfant normal. Je me dis que d’un côté c’est une bonne idée pour avoir un semblant de normalité, mais en même temps beaucoup de choses peuvent se passer en 18 ans et forcer deux personnes à ne pas se voir est quand même compliqué. Je ne sais pas si c’est vraiment réalisable. D’ailleurs on le voit bien avec Rourk qui ne suit pas vraiment les règles du jeu. En outre j’étais très curieuse de prendre part à leur rencontre, et c’est très touchant quand elle arrive. On s’attache finalement très vite à ces deux personnages qui s’aiment d’un amour inconditionnel. Qui ne rêve pas d’avoir son alter-ego quelque part ? Puis l’occasion qu’ils ont de passer du temps ensemble, d’apprendre à se connaître, c’est vraiment mignon.
On peut aussi retrouver de nombreuses autres créatures magiques, personnages qu’on ne s’attendait pas du tout voir surgir tout au long de l’histoire. Et j’ai été agréablement surprise. D’ailleurs j’espère en apprendre plus sur Donald, les quelques bribes d’histoire nous intriguent énormément au sujet de ce personnage et ses amis. Je n’en dirais pas plus.
L’écriture est fluide et le livre se lit alors assez rapidement, bon il faut dire aussi qu’il n’est pas non plus très long. Je pense qu’il y a certains passages qui ne sont pas assez développés, ce qui est dommage. On passe de temps en temps d’un personnage à l’autre sans vraiment de transition, et c’est assez troublant parfois de vraiment comprendre de qui on parle, même si au bout de quelques phrases cela devient logique.
Je ne m’attendais pas du tout à cette fin, c’est une grande surprise, remettant tout en question. J’ai vraiment hâte de pouvoir le deuxième tome, pour connaître la suite des aventures de Keegan et de Rourk.

10/16

4 thoughts on “Coexist de Julia Crane (VO)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *