L’Arbre des Pendus de Carol O’Connell

Kathleen Mallory, Tome 10


Résumé (Traduction Personelle) : La petite fille apparut dans Central Park : les cheveux roux, les yeux bleus, souriante, parfaite hormis le sang sur son épaule. C’est tombé du ciel, dit-elle, quand elle était à la recherche de son oncle, qui s’est transformé en arbre. Pauvre enfant, pensèrent-ils tous. Mais ensuite ils trouvèrent un corps dans l’arbre.
Pour Mallory, fraichement revenue dans l’Unité Spéciale des Crimes après trois mois sans nouvelles, il y a quelque chose au sujet de cette fille qu’elle comprend. Ils disent que Mallory est endommagée, mais elle sait reconnaitre un esprit comme le sien. Et celui-ci va la mener à une histoire de crimes extraordinaires : des meurtres s’étant déroulés quinze ans auparavant, chantage et complicité et une cruauté particulière que seule une personne ayant une histoire telle que Mallory peut reconnaitre. Dans les semaines suivantes, elle va devoir tout gérer… à sa propre manière.

Avis: C’est impressionnant quand je me dis que j’ai lu le tome précédent il y a plusieurs années. Je ne m’attendais plus vraiment à une suite… Alors quelle surprise quand j’ai découvert qu’un dixième tome allait sortir ! J’étais vraiment contente car j’avoue que j’avais un peu peur que la série se termine ainsi avec encore de nombreuses questions et de nombreux espoirs inaccomplis au sujet de notre héroïne.
Bon c’est vrai ce livre n’a rien avoir avec le surnaturel mais quel plaisir de suivre cette nouvelle histoire ! Mallory est de retour plus coriace que jamais. Tout le monde se pose des questions sur son absence mais personne n’a le courage de lui demander quoi que ce soit. Comme toujours tous les personnages sont présents pour notre plus grand plaisir.
Carol O’connell nous emmène dans une nouvelle histoire complexe où l’on suspectera de nombreux personnages petit à petit. J’avoue que d’ailleurs je ne m’étais vraiment pas attendu à un tel déroulement de l’histoire. Tous les éléments sont liés, de nombreux personnages sont remis en cause… C’est génial. Mallory va devoir gérer de nombreux soucis et on se demande encore comment elle fait tout ça. Personne ne semble vraiment la comprendre, pas même Charles. Bon Riker semble être la seule personne qui entraperçoit la vérité, et c’est assez agréable de voir qu’une personne semble prête à tout pour la protéger. J’ai vraiment été surprise par l’attitude de Charles dans ce tome, il est si différent des autres romans. Il veut s’affirmer plus, mais n’arrive pas à voir que Mallory fait tout pour protéger cette petite Coco. Mais en plus de cela, il retourne contre elle les seules personnes en qui elle avait confiance. Mais Mallory n’est pas personne à montrer ses sentiments, elle garde tout pour elle et élabore des petites vengeances car elle est aussi bien rancunière quand elle le veut.
Coco, cette jeune fille si différente des autres, fait chaud au cœur. Je ne connaissais pas du tout cette pathologie, je ne sais pas vraiment si elle existe non plus mais c’est vrai qu’on comprend ses sentiments tout de suite. Elle est si mignonne, elle est seulement en quête d’amour et cet amour elle le veut de Mallory, la personne qu’elle aime le plus au monde. On comprend les doutes de Charles quant aux intentions de notre héroïne, mais on comprend aussi la détermination de notre enquêtrice à résoudre cette affaire. Mallory est peut-être différente des autres jeunes femmes, c’est sûr, mais elle a essayé de prendre soin de Coco à sa propre manière.
L’histoire est vraiment triste et complexe, et c’est vrai que je ne m’attendais pas du tout à un tome pareil. Mais j’ai vraiment beaucoup aimé toute l’histoire. On se pose de nombreuses questions sur ces entêtes de chapitres écrit par un certain personnage dont on ne connait rien. Je me suis demandé au départ si ce n’était pas des citations mais non. On ne comprend que bien plus tard la vérité et il était très important de bien tout lire pour arriver à finalement comprendre le déroulement de l’histoire.
On réfléchit, on doute, on comprend les personnages petit à petit. Je n’ai pas beaucoup de séries policières que j’apprécie particulièrement mais celle-ci est une exception. Chaque tome est riche en émotions et j’espère vraiment qu’un tome 11 paraîtra car je suis sûre que Mallory, Riker, Charles et toute la bande nous réserve encore de jolies surprises.

9 thoughts on “L’Arbre des Pendus de Carol O’Connell

  1. Je suis trop d’accord avec toi pour Charles. C’est clair qu’il faut qu’il s’oppose plus à elle, mais là il a trop mal choisi sa bataille ! Il aurait dû lui faire confiance. Mais bon, comme toi, j’ai adoré encore une fois ! Et t’as vu la dernière phrase ? Trop triste et touchant !

    • C’était bizarre je n’ai pas compris pourquoi il avait fait ça, comme si il n’avait plus du tout confiance en elle… Oui ce tome jouait vraiment beaucoup sur les émotions, Carol O’Connell a vraiment un joli talent d’écrivain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *