Sortilèges d’Aprilynne Pike

Série Wings, Tome 2
Résumé : Déchirée entre le monde féerique et le monde humain, Laurel ne se résout pas à l’idée d’abandonner les siens. Elle devra pourtant faire un choix : David, son petit ami, ou l’intriguant Tamani, l’elfe sentinelle vers qui elle est irrésistiblement attirée… Tout ce que vous pensiez savoir sur les fées sera à jamais bouleversé.

Avis : Plusieurs mois se sont écoulés depuis les événements survenus à la fin du tome 1. Dans ce volume Laurel a enfin accepté sa nature de fée et commence à prendre réellement la mesure de ce qu’on attend d’elle. Suite à une convocation, elle doit franchir la porte et se rendre à Avalon afin de commencer son apprentissage. En tant que fée d’automne, elle doit apprendre à concocter des potions et des élixirs. C’est capital, aussi bien pour sa propre protection et celle de ses proches que pour la survie du royaume car la menace qui plane sur eux se fait de plus en plus grandissante. Mais cet apprentissage s’annonce bien long et très difficile. Une fois de retour chez elle, Laurel essaie d’appliquer tous ces enseignements mais elle a beau s’entraîner, ses potions ne fonctionnent pas. Frustrée et de plus en plus irritable, elle s’en prend même à David. Et comme si ce n’était pas suffisant, voilà que sa mère a pris ses distances avec elle.
J’attendais la suite de cette saga depuis un bon moment. Ce deuxième tome se focalise essentiellement sur le choix auquel Laurel est confrontée : celui de mener une existence en tant qu’humaine ou bien en tant que fée. Un choix bien cornélien. Ayant été élevée parmi les humains, Laurel ne peut se résoudre à abandonner sa famille, ses amis et son petit ami, David. Mais l’appel d’Avalon est aussi très tentant. Qui plus est, elle est très attirée par Tamani, l’elfe sentinelle chargé de sa protection. Incapable de se décider, elle essaie de concilier ces deux vies et n’hésite pas à jouer sur les deux tableaux mais avoir une telle attitude n’est pas sans conséquences.
J’avoue que j’ai un peu moins apprécié ce deuxième tome car j’ai trouvé qu’il y a avait quelques longueurs. Je n’en suis pas venue à bout aussi rapidement que je l’aurais voulu et j’ai trouvé cela un peu dommage. Le fait qu’il soit plus axé sur le triangle amoureux en est peut être aussi la cause. En ce qui me concerne, j’ai préféré les passages se déroulant à Avalon. J’aurais voulu rester plus longtemps dans cet univers, en savoir davantage sur la vie et le fonctionnement de cette société.
En effet, de l’autre côté de la porte, on se retrouve dans un univers féerique et plein de magie. On découvre enfin Avalon. Tout cela est nouveau pour Laurel puisqu’elle a tout oublié de ses premières années où elle a vécu là-bas. Mais la vie dans le monde des fées est loin d’être aussi parfaite. A Avalon, les fées sont divisées en castes. Au sommet de la hiérarchie, on trouve les fées d’hiver, suivies des fées d’automne puis les fées d’été. Les fées et elfes de printemps, comme Tamani, se situent donc au plus bas de l’échelle et la plupart du temps sont au service des autres fées de caste supérieure. Il y a tout un protocole à respecter, un ensemble de règles très strictes auxquelles la jeune fille a bien du mal à s’y conformer. Cela a été très intéressant de découvrir en même temps que l’héroïne les usages et les coutumes des fées. J’ai été émerveillée aussi par les descriptions des paysages féeriques.
S’agissant des personnages, je dois dire que David m’a moins charmée dans ce deuxième tome, je ne sais pas trop pourquoi, il est toujours aussi doux et attentionné envers Laurel et ferait n’importe quoi pour elle mais je trouve qu’il a un peu perdu de sa superbe. Quant à Tamani, j’ai eu beaucoup de peine pour lui, surtout vers la fin. Laurel se montre terriblement cruelle envers lui. D’accord, elle ne veut pas quitter sa famille et on la comprend mais pourquoi jouer avec les sentiments de ce pauvre Tam de la sorte ? Du coup elle m’est bien moins sympathique. Il faut noter aussi l’apparition d’un nouveau personnage dans ce deuxième opus : une femme du nom de Klea Wilson mais on ne sait pas grand-chose sur elle. Amie ou ennemie ? La suite nous le dira (ou du moins espérons-le). La fin ouvre la voie à d’autres possibilités et à un troisième tome qui s’annonce encore plus captivant. Au final, même si j’ai moins accroché avec ce deuxième volet, je reste une grande fan de la saga et j’attends la suite avec impatience.

8 thoughts on “Sortilèges d’Aprilynne Pike

    • C’est vrai que c’est assez jeunesse mais ça se laisse lire quand même! lol J’ai passé un bon moment avec le tome 1, j’ai moins aimé celui-ci mais dans l’ensemble c’est assez sympa 😉

  1. Pour ma part, j’ai le tome 1 et 4 qui attends dans ma PAL. J’ai bien hâte de la découvrir malgré tout. Je ne m’attends pas a un coup de coeur, mais j,espère tout de même apprécier le tout ! merci Inessa pour ton avis xox

    • De rien Froggy, merci à toi d’être passée ! 😀
      Oui je pense que dans l’ensemble ça reste une bonne série, j’ai bien aimé le un, un peu moins celui-ci mais malgré tout j’ai très envie de connaître la suite !! Pas sûr que j’attende la sortie des tomes 3 et 4 chez Pocket ! J’ai très envie de me procurer les versions canadiennes pour enfin savoir comment ça se termine ! 🙂

    • Oh, c’est vrai ? Moi j’ai bien aimé le 1, c’est plus avec celui-ci que j’ai eu des difficultés. Il est plus épais que le premier et en plus il y a quelques longueurs mais la fin rattrape tout je pense. C’est sûr, ça fait très jeunesse mais c’est tout de même dans l’ensemble une bonne série et j’ai très envie de connaître le dénouement. Et puis je suis team Tamani alors rien que pour savoir ce qu’il devient, ça vaut le coup de lire les 2 suivants ! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *