River Road de Suzanne Johnson (VO)

Sentinels of New Orleans, Book 2

Résumé (traduction personnelle) : L’ouragan Katrina est parti depuis longtemps, mais la tempête surnaturelle fait rage à la Nouvelle-Orléans. De nouvelles espèces de l’au-delà ont déménagé en Louisiane après que l’ouragan ait détruit les frontières entre les mondes, et il incombe à la sentinelle Jaco Drusilla et son partenaire, Alex Warin, de maintenir les préternaturels en paix et les humains ignorants. Mais une guerre se prépare entre deux clans de sirènes Cajun de la paroisse de Plaquemines, et dans les profondeurs des marais, DJ apprend qu’il y a pire que des sirènes en colère et des menaces de change-gator. Les sorciers sont en train de mourir, et quelque chose-ou quelqu’un de l’Au-Delà empoisonne les eaux du puissant Mississippi, menaçant les êtres humains qui vivent et travaillent le long de la rivière. DJ et Alex doivent comprendre ce qui est la source surnaturelle de la contamination de l’eau et savoir qui, ou quoi, tue les sorciers. Est-ce un sirène non content, la nymphe coquine, ou quelque autre créature ? Après tout, le prétendant mort-vivant de DJ, le pirate Jean Lafitte, connaît son chemin autour d’un corps ou deux.

Avis : Depuis la fin du premier tome j’attendais avec impatience de pouvoir me plonger dans ce nouvel opus. Et quel plaisir alors de retrouver Drusilla et tous ses acolytes ! Parce que oui, bien sûr, tout le monde est là pour semer la pagaille dans la vie de notre jeune héroïne. Bon je l’avoue j’ai été aussi conquise par tous les passages en Français. Comment ne pas l’être ? Je trouve ça toujours si drôle de trouver des dialogues en français dans un roman en anglais. Puis c’est vrai qu’on peut ainsi voir si c’est vraiment de la bonne traduction ou si l’auteur n’a pas vraiment réfléchi à ce qu’il écrivait. Je dois dire qu’ici tout a été parfait, bon à part quelques erreurs c’est vrai mais la plupart des dialogues ou phrases étaient vraiment bien tournés. Mais revenons à l’histoire en elle-même.
Katrina n’est plus d’actualité et DJ doit apprendre à vivre dans sa nouvelle ville. Mais tout a changé depuis qu’elle culpabilise de ce qu’il s’est passé pour Jake et fait tout pour l’éviter. Mais quand Jean Laffite se mêle de ses problèmes et lui demande de l’aide pour s’occuper des sirènes avant que tout tourne au désastre, elle ne peut refuser son assistance. L’eau du Mississipi semble être empoisonnée et notre héroïne va devoir en trouver la cause. Bien que cette découverte en milieu de roman ait été une totale surprise pour moi, je dois dire que c’était aussi bien trouvé, c’est la dernière chose à laquelle on aurait pu penser. En plus de cette affaire, deux sorciers sont retrouvés morts et Alex et Drusilla enquêtent pour découvrir ce qu’il s’est passé, bien que tout soit bien plus compliqué que prévu. Hélas, s’il n’y avait que ça, ça serait beaucoup plus simple, mais notre jeune femme doit aussi faire face aux hommes qui sont entrés dans sa vie sans savoir ce qu’elle peut vraiment faire. Entre un Alex qu’on a du mal à comprendre, un Jake qui aimerait bien pouvoir rester maître de lui-même et un Jean Laffite qui veut quelque chose de notre héroïne, c’est difficile de vraiment choisir.
Drusilla est égale à elle-même, déterminée à provoquer bien des soucis à tout le monde quand elle veut quelque chose mais courageuse et loyale. J’aime beaucoup cette héroïne qui est en constante évolution. Elle apprend continuellement à se connaître au fil de l’histoire et à comprendre de quoi elle est capable. Mais c’est encore quelque chose d’un peu difficile pour elle. Je suis persuadée qu’elle est capable de beaucoup plus, mais seul le temps nous le dira. J’apprécie aussi énormément les trois hommes de sa vie et c’est vrai que j’aurais vraiment du mal à en choisir un seul. Chacun a de nombreuses qualités qu’on ne peut qu’aimer, mais il faudrait arriver à comprendre leurs réelles motivations quant à sa personne. En attendant que tout cela arrive, de nouveaux problèmes apparaissent aussi, nous ouvrant de nombreuses voies futures qui semblent annoncer de nouvelles grandes histoires. Et j’ai vraiment hâte d’en savoir plus.
C’était un nouveau très bon tome avec une intrigue parfaitement développée. Je n’ai pas vu venir le coupable avant la fin de l’histoire et c’est vrai que j’ai été assez surprise de ne pas l’avoir envisagé. Un livre et une série très agréable à découvrir. Puis il faut dire, n’êtes-vous pas intrigué par le seul fait qu’il y ait plein de sirènes mâle dans ce roman ? Parce que je dois dire que je l’ai totalement été et c’était un grand plaisir de découvrir cette nouvelle culture. On sent énormément toutes les recherches que Suzanne Johnson a faites pour rendre tout cela réel.

7 thoughts on “River Road de Suzanne Johnson (VO)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.