Interview – Nathy

Nous sommes très heureuses d’accueillir aujourd’hui  Nathy, l’auteure du roman Anamorphose et des nouvelles La Chasse et Lucrezia, fille d’Astaroth. Vous pouvez d’ailleurs lire mon avis d’Anamorphose en cliquant ici. Le premier tome de sa toute nouvelle la série, Dark-Side, Le Chevalier-vampire sera disponible en ebook dès le 8 juin 2013 chez Lune-Ecarlate Éditions. Merci à Nathy pour cette interview.

                          

Bonjour, bienvenue sur Between Dreams and Reality ! Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Bonjour et merci de m’accueillir. Je suis donc Nathy illustratrice et auteure de la quarantaine. Mes prochains écrits devraient être édités chez Lune-Ecarlate Éditions. Mes histoires appartiennent à la fantasy urbaine et au fantastique, quant à mes créations graphiques de la 3D pour la plupart même si parfois je fais un peu de composition photos, elles sont de genres différents : fantasy, gothic, érotisme soft…

Quand avez-vous réalisé pour la première fois que vous vouliez devenir écrivain ?

En réalité, je n’ai pas voulu devenir écrivain. J’ai juste eu envie d’écrire des choses à l’adolescence comme beaucoup mais pour des raisons personnelles, j’ai arrêté à 17 ans. L’envie de reprendre la plume est revenue il y a une dizaine d’années. J’avais en tête d’écrire une épopée vampirique, j’ai fait des recherches pendant pas mal d’années et un jour encouragée par des copains auteurs, je me suis lancée avec l’écriture d’une nouvelle, c’est ainsi qu’en 2008 j’ai écrit La Chasse. Et des mois plus tard, je suis arrivée sur un forum où j’ai rencontrée d’autres femmes qui écrivaient, j’y ai trouvé une motivation pour partager mes histoires. C’est à ce moment-là (en 2009 que sont nés : Dark-Side, Anamorphose et Sombre-Rêve début 2010). Mais je n’ai jamais écrit avec pour seul but de publier quoi que ce soit. Pour moi l’écriture est avant tout un plaisir.

Et votre passion pour le graphisme, comment vous est-elle venue ? Était-ce avant ou après votre souhait de devenir écrivain ?

Ma passion pour le graphisme, le dessin, c’est autre chose, je suis tombée dedans quand j’étais petite.  J’ai dessiné avant de savoir écrire. Je ne me suis jamais posé la question, pour moi c’est aussi naturel que respirer.

Vous avez souligné que Dark-Side ainsi qu’Anamorphose faisaient partie d’un même cycle intitulé « Invictus Tenebrae », pouvez-vous nous en dire un peu plus sur ce cycle ?

Invictus Tenebrae c’est avant tout un univers. J’ai écrit plusieurs histoires de vampires, j’ai choisi de les regrouper sous une appellation. Comme les chroniques des vampires avaient déjà été utilisées par un célèbre auteur, j’ai choisi autre chose qui me correspondait mieux.

La sortie de Dark-Side, Le Chevalier-Vampire est donc prévue pour le 8 juin. Pouvez-vous nous dire un petit quelque chose sur ce nouveau roman ?

Dark-Side, le chevalier-vampire est le premier opus d’une série d’urban fantasy. Ce roman tourne principalement autour de deux personnages : Cathal, un guerrier vampire et Nelly une humaine comme vous et moi. On y rencontre aussi les ennemis séculaires des vampires… Cependant des disparitions inexpliquées ont lieu chez les vampires, personne ne sait pourquoi et Cathal est chargé d’en connaître les raisons, en parallèle il rencontre Nelly et il se passe plein de choses…

Ce roman est un « joyeux » mélange… il y a de l’action, de l’aventure, de la romance… et on découvre peu à peu toute la société des vampires.

Combien de livres comptez-vous écrire pour Dark-Side ?

Normalement Dark-Side devrait être une trilogie.

Dans quel genre littéraire classeriez-vous Dark-Side ? Y a-t-il un autre genre qui vous attire ?

Dark-Side est donc de l’urban fantasy mais en effet d’autres genres m’attirent comme la dark-fantasy, l’épouvante ou le thriller.

Comment trouvez-vous vos titres ? Les aviez-vous déjà en tête lorsque vous avez commencé le cycle ou vous êtes-vous pris la tête à chaque fois ?

Non, souvent je pars avec mon titre, ce n’est pas ça le plus gros problème.

A-t-il été difficile d’écrire votre premier roman ? Combien de temps cela vous a-t-il pris ?

En réalité Anamorphose n’est pas mon premier roman écrit, mais le second. Le premier à l’avoir été fut Dark-Side, mais sous une forme très différente de celle d’aujourd’hui. Si je me souviens bien le premier jet d’Anamorphose a été écrit en environ un mois, mais j’hésitais entre deux fins, j’en avais donc écrit deux dont l’une finissait à la Roméo et Juliette, soit par la mort des deux héros. Et puis, j’avais posté un extrait sur le forum d’une maison d’édition qui avait été fortement intéressé, mais il me fallait choisir. Sur le conseil de l’éditeur, il m’avait déconseillé la fin tragique et au final j’ai complètement réécrit un ter du livre et ensuite j’ai passé quasiment un an à le retravailler, à le corriger, jusqu’à en être dégoûté. Et puis la maison d’édition a fermé, et au final c’est Rebelle qui l’a publié.

Et pour le deuxième ?

Le premier jet de Dark-Side commencé en novembre 2009 et terminé en mars 2010, en parallèle j’ai écrit Anamorphose début 2010. Mais la version qui va sortir est une réécriture complète qui m’a pris au total deux à trois mois d’écriture et plus du double en correction.

Vos livres mettent en avant des personnages torturés, mais ô combien attachants! Il y en a-t-il un qui a été plus difficile à écrire qu’un autre ?

En fait, je peine plus avec les personnages féminins. Mais ce n’est pas le coté torturé qui est le plus difficile à écrire, c’est pour moi tout ce qui est : scène sensuelle, érotique ou celle de la vie de tous les jours, car je crains de ne pas être vraisemblable dans les dialogues surtout.

Vos personnages sont-ils inspirés des personnes que vous connaissez ?

Non, pas vraiment. Pour certaines choses, je prends de petits bouts par-ci par-là quand quelque chose  frappe mon imagination, mais sans plus.

Quel est votre personnage préféré dans le cycle Invictus Tenebrae ?

Le héros de Dark-Side : Cathal. C’est mon personnage préféré, peut-être parce que c’est celui de mon premier roman, il est le personnage que j’avais envie d’écrire et peut être celui où j’ai mis le plus de moi-même. Sans être mon penchant masculin, car il est quand même assez extrême, mais c’est celui où je me retrouve le plus.
C’est aussi le personnage pour lequel j’avais envie d’écrire et de concevoir ce monde vampirique, c’est pour lui que j’ai passé plusieurs années le nez dans les recherches diverses.

Dans votre guest post réalisé pour le blog en septembre dernier, vous avez dit que votre roman Anamorphose était un one shot. Aurons-nous néanmoins l’occasion de croiser à nouveau Dante et Camille en tant que personnages secondaires dans Dark-Side ?

En effet, on les croise un peu parce qu’il y a une scène commune aux deux livres, mais on ne fait que les apercevoir de loin.

Pouvez-vous nous dire un petit quelque chose sur Sombre-Rêve ?

Sombre-Rêve est le troisième roman que j’ai écrit au printemps 2010 dès que j’ai eu terminé Anamorphose et Dark-Side. Ce roman tourne autour du prince des vampires : Edern et de sa rencontre avec un personnage particulier.

Avez-vous eu besoin de faire beaucoup de recherches pour vos livres ?

Oui j’ai dû faire pas mal de recherches. Tout d’abord concernant les mythes du vampire, mais aussi sur le plan médical pour l’explication de la mutation vampirique. Beaucoup de recherches historiques concernant Venise à la fin du Moyen-Age et au début de la Renaissance italienne. Mais aussi tout ce qui concerne les tortures, j’ai épluché pas mal de documentation sur le sujet.
J’ai visionné des vidéos de combat aussi, demandé des démonstrations à d’anciens militaires, posés plein de questions sur comment on tue quelqu’un au combat au corps à corps… mes amies infirmières aussi ont été mises à contribution.
J’ai également fréquenté des forums et communautés (sur Internet) diverses.

Avez-vous déjà d’autres projets pour une future série? Ou est-ce top secret ?

Non, ce n’est pas secret, j’ai une vague idée d’un roman de dark-fantasy (donc pas de vampires), sinon j’ai d’autres bouts de romans de commencés dont une histoire d’anges dont on peut voir les premières lignes sur mon site : http://www.nathy.fr/Nathy/?p=463
Sinon, j’ai un projet de recueil de nouvelles, des spin-off d’Invictus Tenebrae où l’on va retrouver Lucrezia, Edern, Dominique… et aussi celui d’un Artbook.

Avez-vous un auteur préféré ? Ou un livre ?

Un livre préféré, j’avais adoré Faerie de Raymond Feist et l’Enfant des cimetières de Sire Cédric.

Quel est votre endroit préféré pour écrire ?

J’écris dans mon bureau où je travaille, sur mon ordinateur. J’ai une préférence le matin, car je suis au calme, reposée ou la nuit.

Merci Nathy d’avoir répondu à toutes nos questions.

Merci à vous également.

                      

Plus d’informations sur :

le site web de l’auteure : http://www.nathy.fr/Nathy/

le site de l’Éditeur : Lune-Ecarlate Éditions

Vous pouvez également suivre toute l’actualité de Nathy en rejoignant sa page Facebook ici.

6 thoughts on “Interview – Nathy

    • Oui c’est pas mal du tout. En tout cas j’avais beaucoup aimé « Anamorphose » alors je suis assez curieuse de découvrir Dark-Side, surtout que le héros est un des personnages secondaires vu dans Anamorphose. 😀

    • Oui, j’aime bien le style de l’auteure. 🙂 En plus Dark-Side est dispo depuis aujourd’hui en ebook ! Je suis assez curieuse au sujet de Cathal. J’espère que je vais apprécier ce personnage.

      Si jamais tu tentes un de ses livres, tiens-moi au courant 🙂 Je serais curieuse d’avoir tes impressions ! ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *