Of Monsters and Madness de Jessica Verday (VO)

Of Monsters and Madness, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Un récit romantique, historique de l’horreur gothique classique avec Edgar Allan Poe et son personnage Annabel Lee.

Rappelée chez elle par son père en 1820 à Philadelphie, une jeune fille se retrouve au milieu d’une vague de meurtres horribles dans laquelle il pourrait être impliqué. Elle est déchirée romantiquement entre les assistants de son père – un gentil et bon, un mystérieux et sombre – qui partagent un lourd secret et pourraient plus avoir à voir avec les événements violents qu’ils ne le laissent paraître paraitre.

Avis : Avant sa sortie, l’idée d’un roman d’horreur, le tout avec une ambiance gothique m’a tout de suite attirée. Pourtant, peu après, les avis plus que mitigés qui ont commencé à pulluler partout ont refroidi mon ardeur et j’ai mis beaucoup plus de temps à me lancer dans la lecture. D’ailleurs je peux vous dire toute de suite que je ne connais pas grand-chose d’Edgar Allan Poe et encore moins de son personnage Annabel Lee, ce qui signifie que pour une reprise, je ne pourrais faire aucune  comparaison mais ne donner qu’un avis personnel de l’histoire en elle-même.

Comme je le disais, je ne m’attendais pas à grand-chose au vu de tous les avis que j’avais pu lire sur certains blogs, du coup c’est vrai que finalement j’ai peut-être plus apprécié que certains ma lecture. On découvre une jeune fille, Annabel, qui a toujours vécu en marge de la société, jusqu’au jour où sa mère meurt et qu’elle soit rappelée auprès de son père. Mais voilà, il se passe des choses assez étranges dans cette demeure et il semblerait que, dans la ville, un tueur en série soit en liberté… Il va être très difficile à la jeune fille de s’adapter à cette nouvelle vie qu’elle n’a pas vraiment voulue, de voir que son père ne s’intéresse que très peu à elle et qu’elle doit changer pour être accepter dans cette nouvelle société. Mais en plus de cela, Annabel est aussi déterminée à comprendre les secrets qui lui sont cachés dans cette maison et à découvrir ce qu’il se passe.

On se doute un peu des évènements, ce n’est pas une grande surprise, mais c’était intéressant de voir notre héroïne comprendre petit à petit ce qu’il se passait, de même que les agissements de son père et ses assistants. C’était assez drôle de voir que l’auteure avait mis un peu de Dr Jekill et Mr Hyde dans son histoire parce que ce n’est pas forcément ce à quoi on s’attendrait pour une telle histoire. Par contre, même si on lit l’histoire assez rapidement, c’est vrai qu’elle manquait peut-être d’un petit quelque chose et j’avoue que j’ai été un peu déçue par la fin qui finalement essaie tant bien que mal de rajouter un cliffy pour qu’on lise la suite. Je ne suis pas sure que ce soit vraiment nécessaire comme on ne comprend pas vraiment ce qu’il s’est passé pour en arriver là.

Dans tous les cas, j’ai passé un bon moment et si j’en ai l’occasion je pense que je lirai la suite avec plaisir.

3-5

mellianefini

 

9 thoughts on “Of Monsters and Madness de Jessica Verday (VO)

  1. La couverture est sublime. 🙂 J’avoue ne pas non plus connaitre Edgar Allan Poe, donc je n’aurais pas pu faire de comparatif si je l’avais lu… Je suis contente que tu ais apprécié cette lecture. C’est toujours plus difficile quand on a des appréhensions. Bisous Melliane.

  2. « Un récit romantique, historique de l’horreur gothique classique »… Honnêtement, rien que cette phrase m’aurait déjà fait craquer ! D’ailleurs, je pense que je ne vais pas résister à l’envie de l’ajouter à mes envies récentes, c’est bien trop tentant, merci 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.