Hex de Thomas Olde Heuvelt

Résumé : Quiconque né en ce lieu est condamné à y rester jusqu’à la mort.
Quiconque y arrive n’en repart jamais. Bienvenue à Black Spring, charmante petite ville américaine. Du moins en apparence : Black Spring est hantée par une sorcière, dont les yeux et la bouche sont cousus. Elle rôde dans les rues et entre chez les gens à sa guise, restant parfois au chevet des enfants des nuits entières. Les habitants s’y sont tellement habitués qu’il leur arrive d’oublier sa présence. Ou la menace qu’elle représente. En effet, si la vérité échappe de ses murs, la ville tout entière disparaîtra. Pour empêcher la malédiction de se propager, les anciens de Black Spring ont utilisé des techniques de pointe. Mais un groupe d’adolescents locaux décide de braver les règles, et plonge la ville dans un atroce cauchemar…

Avis : Ça faisait longtemps que je n’avais pas lu un roman tel que celui-ci. Et c’est vrai que c’est finalement un roman de la trempe des romans d’horreur de Stephen King. Ayant lu le roman le soir, je peux vous dire que je regardais autour de moi pour être sûre que la vieille sorcière aux yeux et à la bouche cousue n’était pas à côté de moi.

La ville de Black Spring n’est pas une ville comme les autres. Toutes les personnes qui viennent y habiter ou qui y habitent déjà sont bloquées dans cette ville pour toujours et depuis des centaines d’années. Ils peuvent en partir bien sûr, ils sont libres, mais s’ils restent trop longtemps à l’extérieur, des envies de suicide se manifestent et sont de plus en plus importantes. Mais en plus de cela, la sorcière rode, elle peut se manifester à n’importe quel endroit en ville et s’invite dans les maisons de tout un chacun. Ce n’est pas quelque chose d’agréable et c’est même plutôt terrifiant. Mais la ville essaie d’éviter l’arrivée de nouveaux étrangers et cache même l’existence de cette sorcière qui fait peur à tout le monde. Personne n’a le droit d’interagir avec elle, il faut la cacher quand des étrangers viennent en ville, il ne faut pas la déranger… Il faut dire que le gouvernement a tout essayé pour la détruire, mais à part l’apparition de nouveaux morts, rien n’y a fait.

Nous suivons ainsi principalement une famille qui réside ici depuis plusieurs années. C’est à ce moment-là que les problèmes commencent. En effet, certains ados ont décidé de se rebeller face aux règles et de provoquer et d’humilier cette sorcière. 

J’ai vraiment beaucoup aimé le roman que j’ai lu très vite. L’auteur parvient parfaitement à créer une atmosphère oppressante et terrifiante. On attend tous de voir ce que Katherine (la sorcière) va faire face à ces moqueries, qui sera le prochain à tomber sous son joug… J’avoue que je ne m’attendais pas à un tel retournement de situation à la fin du roman. J’ai vraiment été surprise.

 

18 thoughts on “Hex de Thomas Olde Heuvelt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.