Le maître des démons de Elizabeth Peters

Amelia Peabody, Tome 12

Résumé : Fini le temps paisible des touristes et des explorateurs de tombes. Dans l’Égypte d’obédience anglaise, les contrecoups de la Première Guerre mondiale se font durement sentir. L’agitation nationaliste s’étend, attisée par les agents de l’empire allemand, tandis que Constantinople préparerait, dit-on, une offensive sur le canal de Suez. L’archéologue Emerson, son épouse Amelia Peabody, leur fils Ramsès, et la belle Nefret vont être mêlés à de redoutables intrigues. Doivent-ils aider à l’arrestation de Wardani, chef du mouvement anti-anglais? Quel rôle joue Sethos, leur vieil et insaisissable ennemi, dans cette ambiance de complots et de soupçons ? Quant à l’anticonformiste et irrésistible Ramsès, ne prend-il pas beaucoup de risques en bravant le chauvinisme guerrier devenu de rigueur dans la communauté anglaise du Caire?

Avis : Voilà une série que j’aime beaucoup, je prends toujours énormément de plaisir à la lire. Si je ne les ai pas tous encore lus, il ne m’en reste pas beaucoup et j’essaie de les faire durer. C’est donc avec beaucoup d’excitation que je me suis lancée dans Le Maitre de Sethos. Je tiens à dire par contre à ceux qui n’ont pas encore commencé la série, que l’ordre de sortie et la chronologie ne vont pas de paire avec ces livres et je conseille de ne pas faire comme moi (je lis tout dans le désordre) mais de chercher un lien qui référence la temporalité les romans. Je pense que ça sera d’autant plus appréciable.

Nous retrouvons donc tous nos héros les Emersons, Nefret et Ramses dans une nouvelle histoire avec la guerre qui approche et dans laquelle nos personnages jouent bien sûr un rôle important. Mais voilà, les soucis s’accumulent, les recherches archéologiques sont ralenties et nos héros doivent aussi affronter d’anciens ennemis comme Sethos ! Mais ce n’est pas tout, car les relations entre Nefret et Ramses sont délicates à cause des évènements précédents et chacun agira dans l’ombre de l’autre.

J’ai vraiment passé un super moment encore une fois ! Cette série est vraiment géniale et je ne peux que vous la recommander si vous ne l’avez pas encore essayée. Les personnages sont hauts en couleurs et leurs aventures sont toujours des plus passionnantes. Il se passe comme toujours énormément de choses dans ces romans, mais c’est aussi loin d’être fini. Il y a aussi des révélations qu’on n’attendait pas et que j’étais ravie de découvrir et redécouvrir en fonction des romans lus.

Encore donc un très bon ajout à la série et je suis impatiente de lire ceux qui me manquent !

Entre mes mains le bonheur se faufile de Agnès Martin-Lugand

Résumé : Depuis l’enfance, Iris a une passion pour la couture. Dessiner des modèles, leur donner vie par la magie du fil et de l’aiguille, voilà ce qui la rend heureuse. Mais ses parents n’ont toujours vu dans ses ambitions qu’un caprice : les chiffons, ce n’est pas « convenable ». Et Iris, la mort dans l’âme, s’est résignée.
Aujourd’hui, la jeune femme étouffe dans son carcan de province, son mari la délaisse, sa vie semble s’être arrêtée. Mais une révélation va pousser Iris à reprendre en main son destin. Dans le tourbillon de Paris, elle va courir le risque de s’ouvrir au monde et faire la rencontre de Marthe, égérie et mentor, troublante et autoritaire…
Portrait d’une femme en quête de son identité, ce roman nous entraîne dans une aventure diabolique dont, comme son héroïne, le lecteur a du mal à se libérer.

Avis : Voilà un roman que j’étais curieuse de lire. Mon amie Céline m’avait fait découvrir l’auteure et je dois dire que quand elle m’a offert ce nouveau livre, je n’ai pu m’empêcher d’être très curieuse. L’auteure a une plume indéniable et ses idées sont vraiment très intéressantes et justes.

Dans ce roman, nous découvrons, Iris, une jeune femme qui n’est pas heureuse dans sa vie. Son couple ne va pas si bien que ça, son travail ne lui plait pas et elle n’est pas heureuse. Et, quand elle apprend qu’elle avait été prise quand elle était plus jeune dans l’école de couture qu’elle rêvait tant d’intégrer, sa vie se délite. Ce n’est pas un job convenable et pour cela ses parents lui ont toujours caché qu’elle avait été acceptée. Reprenant sa vie en main et faisant front face à tous ceux qui s’opposent à elle, Iris va parvenir à être engagée dans un atelier de couture. Un endroit où elle pourra enfin s’essayer à ce travail qui lui plait temps. Dans ce cadre, Iris devra choisir ce qu’elle veut pour sa vie, pour son mariage, pour être enfin heureuse et ne rien regretter.

C’était un très beau roman, très touchant et très prenant. J’ai adoré découvrir Iris, même si j’étais très triste de voir comment certains la traitaient. Elle va s’ouvrir et s’épanouir dans ce monde qu’elle aime tant, mais les choses ne sont pas si simples. Si j’ai douté de quelques révélations, j’avoue que j’ai vraiment été très surprise par d’autres.

Je n’ai pas lâché le récit avant de l’avoir terminé et je dois dire que je suis ravie. Je suis passée par tellement d’émotions avec Iris et j’étais impatiente de voir où elle allait me mener.

Trail of Lightning by Rebecca Roanhorse

The Sixth World, Book 1

Synopsis: While most of the world has drowned beneath the sudden rising waters of a climate apocalypse, Dinétah (formerly the Navajo reservation) has been reborn. The gods and heroes of legend walk the land, but so do monsters.

Maggie Hoskie is a Dinétah monster hunter, a supernaturally gifted killer. When a small town needs help finding a missing girl, Maggie is their last—and best—hope. But what Maggie uncovers about the monster is much larger and more terrifying than anything she could imagine.

Maggie reluctantly enlists the aid of Kai Arviso, an unconventional medicine man, and together they travel to the rez to unravel clues from ancient legends, trade favors with tricksters, and battle dark witchcraft in a patchwork world of deteriorating technology.

As Maggie discovers the truth behind the disappearances, she will have to confront her past—if she wants to survive.

Welcome to the Sixth World.

Review: Here is a novel that I was very curious to read and, if I expected a more urban fantasy novel, I was not disappointed to have something fantasy-like.

The author offers us a very different story from what is usually expected and I really liked the idea of focusing on a different mythology from the Indians in the United States. How can we resist it, right?

Maggie was abandoned by her mentor. She waited a long time for him to realize that she was there, that he would come back, but 9 months passed and no news. So when a family comes to her for help in finding their little girl who has been kidnapped by a monster, she is forced to launch herself into a story that is beyond her control. Fortunately for her, she will very quickly be accompanied by a man who seems to be willing to help her, but who also hides many secrets.

No romance here, if that’s what you’re expecting, or at least not really, but I thought it was nice enough. The universe is complex and rich and I loved discovering what the author had in store for us. Maggie is a tormented person, by who she is and where she comes from, but she is determined, and tries to relearn to act alone. Kai is more difficult to identify and you can feel that he hides something under her casual attitude, but how much?

There is a lot going on in this novel and I have to say that after this end, I am curious to see what happens.

Trail of Lightning de Rebecca Roanhorse (VO)

The Sixth World, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Alors que la plus grande partie du monde s’est noyée sous les eaux soudaines d’une apocalypse climatique, Dinétah (anciennement la réserve Navajo) est re-née. Les dieux et les héros des légendes parcourent le pays, mais les monstres aussi.

Maggie Hoskie est une chasseuse de monstres de Dinétah, une tueuse avec des pouvoirs extraordinaires. Lorsqu’une petite ville a besoin d’aide pour retrouver une fille disparue, Maggie est leur dernier et le meilleur espoir. Mais ce que Maggie découvre à propos du monstre est beaucoup plus grand et plus terrifiant que tout ce qu’elle pourrait imaginer.

À contrecœur, Maggie demande l’aide de Kai Arviso, un guérisseur non conventionnel. Ensemble, ils se rendent dans les bas-fonds pour dénouer les anciennes légendes, échanger des faveurs avec des escrocs et lutter contre la sorcellerie noire.

Comme Maggie découvre la vérité derrière les disparitions, elle devra affronter son passé – si elle veut survivre.

Bienvenue dans le sixième monde.

Avis : Voilà un roman que j’étais très curieuse de lire et, si je m’attendais à un roman plus urban fantasy, je n’ai pas été déçue d’avoir quelque chose de fantasy.

L’auteure nous propose une histoire très différente de ce à quoi on s’attend habituellement et j’ai beaucoup aimé l’idée de se concentrer sur une mythologie différente des indiens des États-Unis. Comment y résister, n’est-ce pas ?

Maggie a été abandonnée par son mentor. Elle a attendu longtemps qu’il se rende compte qu’elle était là, qu’il revienne, mais 9 mois se sont écoulés et aucune nouvelle. Alors quand une famille vient lui demander de l’aide pour retrouver leur petite fille qu’un monstre a enlevé, elle est obligée de se lancer seule dans une histoire qui la dépasse. Heureusement pour elle, elle va très vite être accompagnée par un homme qui semble bien vouloir l’aider, mais qui cache aussi de nombreux secrets.

Pas de romances ici, si c’est ce que vous attendez, ou en tout cas pas vraiment, mais j’ai trouvé ça assez sympa pour tout dire. L’univers et complexe et riche et j’ai adoré découvrir ce que l’auteure avait en réserve pour nous. Maggie est une personne tourmentée, par ce qu’elle est et ses origines, mais elle est déterminée, et essaie de réapprendre à agir seule. Kai est plus difficile à cerner et on sent qu’elle cache quelque chose sous son attitude désinvolte, mais à quel point ?

Il se passe beaucoup de choses dans ce roman et je dois dire qu’après cette fin, je suis curieuse de voir ce qu’il va se passer.

Bayou Born by Hailey Edwards

Foundling, Book 1

Synopsis: Her beginning may be our end…

Deep in the humid swamps of the Mississippi bayou, a mysterious, half-wild child is dragged just in time from the murky waters. She has no memories, no family and is covered in strange markings, the meaning of which no one is able to decipher. Adopted by the policeman who rescued her, Luce Boudrou follows him into the force, determined to prove herself in the eyes of those who are still suspicious.

However, there’s more of a battle ahead than Luce could possibly imagine. She may be an orphan without a past, but no one – including Luce herself – could ever be prepared for the truth of her dark, powerful destiny…

Review: I had really enjoyed the series the author wrote about necromancy, so when I discovered this other saga, I was eager to immerse myself in the novel. I generally like everything about bayou and I was curious to learn more!

Luce Boudrou is a young woman who has no past. She appeared one day and grew up with a police officer without knowing what happened before. But here it is, when she finds a woman in the Bayou, a person who has the same marks as her and who could perhaps finally give her answers about who she is, she is determined to save her. But at the same time, Luce’s life is disrupted when her friend disappears and she can’t find her trace. However, Luce’s life could also be in danger and the young woman will have to choose her battles.

I had a little trouble with the story. Like a lot. And I only managed to get interested in it after 100 pages. From then on, however, I was more easily swept away by the revelations and I had a very good time with the novel. In fact, I ordered the next one right away too, as I was eager to learn more. Luce is an enigmatic character who hides many secrets, much more than we think and it was very interesting to learn more about her little by little. If it’s true that she takes some truths a little too easily, I really enjoyed learning more about Cole and the others. There are still several things I can’t wait to understand! That’s why I need to get into book 2.

Bayou Born de Hailey Edwards (VO)

Foundling, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Son commencement est peut-être notre fin….

Au fond des marais humides du bayou du Mississippi, une mystérieuse enfant à moitié sauvage est tirée juste à temps des eaux troubles. Elle n’a pas de souvenirs, pas de famille et est couverte de marques étranges, dont personne ne peut déchiffrer le sens. Adoptée par le policier qui l’a secourue, Luce Boudrou le suit dans les forces de l’ordre, déterminée à faire ses preuves aux yeux de ceux qui sont encore méfiants.

Cependant, il y a plus de bataille à venir que Luce ne pourrait l’imaginer. Elle est peut-être orpheline sans passé, mais personne – y compris Luce elle-même – n’a jamais pu être préparé à la vérité de son sombre et puissant destin….

Avis : J’avais beaucoup apprécié la série sur la nécromancie de l’auteure, aussi quand j’ai découvert cette autre saga, j’étais impatiente de me plonger dans le roman. J’aime beaucoup généralement tout ce qui a trait au bayou et j’étais curieuse d’en apprendre plus !

Luce Boudrou est une jeune femme qui n’a pas de passé. Elle est apparue un jour et a grandi avec un policier sans savoir ce qu’il y avait avant. Mais voilà, quand elle retrouve une femme dans la Bayou, une personne qui a les mêmes marques qu’elle et qui pourrait peut-être enfin lui donner des réponses sur qui elle est, elle est déterminée à la sauver. Mais en parallèle, la vie de Luce est bouleversée quand son amie disparait et qu’elle ne parvient pas à retrouver sa trace. Cependant, la vie de Luce pourrait elle aussi être en danger et la jeune femme va devoir choisir ses batailles.

J’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire. Vraiment beaucoup. Et je n’ai réussi à m’y intéresser qu’après 100 pages. A partir de là, cependant, j’ai été emportée plus facilement par les révélations et j’ai passé un très bon moment avec le roman. D’ailleurs, je me suis tout de suite commandé la suite aussi, parce que je suis impatiente d’en apprendre plus. Luce est un personnage énigmatique qui cache de nombreux secrets, bien plus que ce que l’on pense et c’était très intéressant d’en apprendre plus petit à petit. Si c’est vrai qu’elle prend certaines vérités un peu trop facilement, j’ai beaucoup apprécié en apprendre plus sur Cole et les autres. Il reste encore plusieurs choses que je suis impatiente de comprendre ! Vivement que je me lance dans le 2.

Without Merit by Colleen Hoover

Synopsis: Not every mistake deserves a consequence. Sometimes the only thing it deserves is forgiveness.

The Voss family is anything but normal. They live in a repurposed church, newly baptized Dollar Voss. The once cancer-stricken mother lives in the basement, the father is married to the mother’s former nurse, the little half-brother isn’t allowed to do or eat anything fun, and the eldest siblings are irritatingly perfect. Then, there’s Merit.

Merit Voss collects trophies she hasn’t earned and secrets her family forces her to keep. While browsing the local antiques shop for her next trophy, she finds Sagan. His wit and unapologetic idealism disarm and spark renewed life into her—until she discovers that he’s completely unavailable. Merit retreats deeper into herself, watching her family from the sidelines when she learns a secret that no trophy in the world can fix.

Fed up with the lies, Merit decides to shatter the happy family illusion that she’s never been a part of before leaving them behind for good. When her escape plan fails, Merit is forced to deal with the staggering consequences of telling the truth and losing the one boy she loves.

Review: This is a novel I hadn’t read yet from Colleen Hoover and I was looking forward to immersing myself in this story to discover what it would present us.

The Voss family is really not like any other family, that’s for sure! It’s completely screwed up and Merit, well Merit is trying to deal with it. But it’s not simple, not at all, because Merit knows the secrets of her whole family, the secrets she keeps and who puts her on the margins of everyone. She feels excluded, and she doesn’t know how to position herself in relation to others. But when one day she meets Sagan, a boy she doesn’t know and that he kisses her, she doesn’t expect him to think she’s her twin sister.

I loved discovering Merit. She is a young girl who is ill at ease in her own skin and constantly compares herself to her sister. She doesn’t know how to act, she knows she’s different from others, but she doesn’t know what else to do. I also loved discovering her family, seeing how different they were, but also how great they were in their own way. All of them have their own history that will be discovered little by little throughout the novel.

The novel deals with very interesting themes and I must admit that I hadn’t seen them coming. It was a touching, different and very interesting novel. I am always really impressed to see what the author offers us every time: some extraordinary and intense stories.