Bienvenue en enfer de Rachel Caine

Vampire City, Tome 1

Résumé : A seize ans, Claire Danvers est une étudiante de génie, promise à un avenir brillant. Ses parents l’envoient pourtant s’enterrer à Morganville, dans une université au fin fon du Texas. Très vite, elle devient le souffre-douleur de la « mafia manucurée » du campus.

Claire trouve alors refuge dans la maison de ses rêves. Elle se lie bientôt d’amitié avec ses trois colocataires, Eve la gothique, Shane le rebelle au coeur tendre et Michael, musicien prodige qui ne sort qu’après le coucher du soleil.

Mais Claire n’est pas encore tirée d’affaire. Car à Morganville, certaines personnes ont les dents longues et, la nuit, les ombres sont habitées…

Claire survivra-t-elle à Vampire City ?

Avis : Claire, 16 ans est une élève brillante, une surdouée. Avec un dossier scolaire comme le sien, elle aurait tout à fait sa place dans de prestigieuses universités américaines telles que Yale, Caltech, etc. Pourtant, ses parents l’envoient à l’université «Texas Prairie», ou la «Très pourrie», à Morganville, un trou perdu situé au fin fond du Texas. Rapidement, elle devient le souffre-douleur de Monica et sa bande. Terrifiée par ce qu’elles pourraient lui faire à l’avenir, Claire décide de quitter le dortoir de la fac et de s’installer dans une vieille maison, habitée par trois jeunes un peu plus âgés qu’elle. Très vite, elle se lie d’amitié avec ses trois nouveaux colocataires, Eve la gothique au combien compatissante, Shane l’impulsif et Michael, le mystérieux musicien qui ne se lève qu’après le coucher du soleil. Soulagée d’avoir quitté le dortoir, Claire n’est plus seule et se croit enfin à l’abri. Mais elle se trompe. Ce que Claire ignore c’est qu’à Morganville, personne n’est vraiment en sécurité car la nuit, la ville se transforme en «Vampire City», et que celui qui ne bénéficie pas d’une protection, il a intérêt à courir et très vite !

Voici une nouvelle série plutôt originale et qui renoue un peu avec le mythe originel du vampire, tel qu’on le connait grâce aux classiques du XIXe siècle. Ici, les vampires ne sont pas de beaux mâles ténébreux aux traits fins et angéliques mais bel et bien des créatures maléfiques, cruelles et avides de sang. Un retour aux sources donc mais qui fait du bien ! Ca change un peu de Journal d’un Vampire, Twilight et Cie et de tout ce qu’on a pu lire dernièrement en matière de bit-lit ou de romance paranormale.

Le lecteur est happé par l’histoire dès le début. Il y a de l’action, beaucoup même. Claire est complètement terrorisée par Monica et les autres filles. Elle se fait sans cesse agresser, torturer, certains passages sont durs. Il ne s’agit pas d’une petite altercation entre filles ou d’un simple crêpage de chignons. Les agressions sont brutales, violentes, elles font ressortir le degré de cruauté chez les hommes et tout ce dont ils sont capables d’infliger à autrui. Ici il est question de survie. Heureusement, par la suite, Claire ne sera plus seule et elle pourra compter sur ces trois nouveaux amis qui se montreront très protecteurs envers elle et feront de leur mieux pour l’aider. Mais la vie n’est vraiment pas facile à Morganville car ils sont également traqués par les vampires.

Bref, c’est un roman captivant, qui se lit très vite. Ce premier volet est un excellent début de série. Petit bémol cependant, la fin, un peu brutale à mon goût. Il faut absolument que je lise la suite et ce, très rapidement.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *