Immortels Tome 1 – La fuite de Cate Tiernan

Résumé : Nastasya est une immortelle : elle semble avoir 18 ans mais en a 459. Ces dernières décennies, sa vie consiste à noyer son ennui dans les soirées arrosées. Un soir à Londres, son meilleur ami brise le dos d’un homme qu’il trouvait gênant. Bouleversée par cette cruauté et rongée par la culpabilité de n’avoir rien fait pour s’interposer, Nasty s’enfuit aux États-Unis. Elle y rejoint River, une autre immortelle qui l’avait invitée autrefois à vivre chez elle. Nasty se retrouve alors dans un centre de réhabilitation pour les immortels qui ont perdu le goût de vivre. La rebelle jeune fille finit par se plier aux règles de la maison et se lie avec les autres habitants, dont le sombre et mystérieux Reyn. Sa nouvelle vie lui permet de renouer avec ses origines, dont elle avait enfoui le souvenir. Elle se rappelle notamment l’assassinat de sa famille auquel Reyn pourrait ne pas être totalement étranger…«Je suis née en 1551, un joli chiffre bien symétrique. Quatre cent cinquante ans plus tard, on me demande encore ma pièce d’identité dans les bars. Avant que vous vous mettiez à crier, Waouh, génial ! Laissez-moi vous dire à quel point c’est pénible. Je suis une adulte. Depuis presque toujours. Pourtant, je ne peux sortir de cet état d’adolescence éternelle, et je ne peux pas modifier mon apparence.»

Avis : Nastasya (Nasty pour les intimes) est donc une immortelle (ou Aefrelyffen) qui passe le plus clair de son temps à s’amuser avec ses amis, immortels eux aussi. Elle multiplie les soirées, fêtes et virées nocturnes. Mais cette routine a soudainement pris fin à Londres, la nuit où son meilleur ami Incy, qu’elle croyait bien connaître, a usé de la magie pour faire le mal : il s’en est pris à un mortel et y a pris du plaisir. Surprise par cette attitude malveillante qu’elle voyait pour la première fois chez son ami, elle finit par baisser sa garde. L’écharpe qu’elle porte autour du cou la quitte momentanément, révélant à Incy, la marque qu’elle porte sur sa nuque et qu’elle prenait soin depuis toujours de cacher. Paniquée et se sentant en danger, Nasty finit par faire sa valise et fuit Londres pour se cacher aux Etats-Unis, plus précisément à West Lowing, dans le Massachusetts. Là-bas, elle rencontre River, la propriétaire de River’s Edge, sorte de foyer pour immortels en détresse ayant l’apparence d’une ferme agricole où on y apprend les techniques d’agriculture biologique. Mais très vite, Nasty va se rendre compte que les cours dispensés à River’s Edge ne se limitent pas uniquement aux techniques d’agriculture bio…

Vivre à Rivers’Edge c’est exactement comme vivre à la ferme : avec toutes les tâches et les corvées que ça comporte. Nasty la fêtarde à un peu de mal à trouver ses marques. Néanmoins elle finit par s’habituer progressivement à ce nouveau train de vie et se rapproche non seulement des autres pensionnaires mais aussi des habitants de West Lowing.
Encore une histoire sympathique et assez originale. Ici les immortels ne sont pas des vampires mais plutôt des sorciers. L’héroïne est très courageuse et elle a de la répartie. Elle a surtout un très long passé derrière elle puisqu’elle est âgée de 459 ans (bien qu’en apparence, elle semble n’avoir que 18 ans) ! Il y a donc de nombreux retours en arrière sur son ancienne et très longue vie. Ses souvenirs sont parfois durs et violents mais aussi à certains moments, nostalgiques. Elle a pratiquement tout vécu : elle a été mariée, mère et veuve, elle a connu la richesse, la pauvreté, la misère, les guerres, les maladies et fléaux en tout genre. Bref, c’est un peu «Madame je sais tout, j’ai tout vu», mais cependant, on finit quand même par s’attacher à cette fille car elle a beaucoup souffert. Son passé est douloureux et elle cache un lourd secret qui nous sera progressivement dévoilé. Nasty se sent attirée par Reyn, un autre pensionnaire de River’s Edge mais ce dernier se montre distant, désagréable et il l’évite. Réyn est du genre secret et renfermé sur lui-même. C’est un personnage torturé. River quant à elle est l’archétype de la personne gentille et attentionnée, généreuse toujours prête à aider les autres.
L’histoire est assez captivante, il est question ici de magie blanche/magie noire mais malgré tout j’ai trouvé que c’était un peu long ! En effet, entre les souvenirs de Nasty et la vie à la ferme, l’action tarde à venir. La confrontation tant attendue n’a pas lieu, il va donc falloir attendre la sortie tome 2 pour savoir comment les choses vont évoluer. Au final ce premier volet ne fait que poser le décor : présentation des personnages, fonctionnement de River’s Edge, différence entre les immortels Tähti et les autres puis révélations sur le passé de Nasty, ses pouvoirs, etc. J’espère qu’il y aura davantage d’action dans le tome 2 et moins de retours en arrière !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.