Addiction de J.R. Ward


Anges Déchus, Tome 2

Résumé : 7 péchés capitaux, 7 âmes. Jim Heron est capable du pire comme du meilleur. Ce qui lui vaut d’être choisi par les forces du bien et du mal pour décider du destin des Hommes. Sept âmes dans la balance, sept âmes à sauver ou à damner.

Sa deuxième mission : Isaac Rothe, un ancien membre des commandos comme lui. Traqué par Matthias, leur ancien chef, Isaac vit de petits combats clandestins et mène une vie de fugitif jusqu’au jour où il est accusé de meurtre. Jeté en prison, il doit s’en remettre à sa sublime avocate : Grier Childe, pour laquelle il ressent une attirance immédiate. L’heure n’est pas à la romance, pourtant son passé tumultueux mettant en danger non seulement sa vie, mais son âme, l’amour pourrait s’avérer l’arme ultime contre le mal.


Avis : J’attendais cette suite d’Anges Déchus avec beaucoup d’impatience. En effet, j’avais adoré le premier tome, Convoitise et j’avais hâte de retrouver Jim et ses acolytes pour une nouvelle mission. Je dois dire que je n’ai pas été déçue.

L’histoire débute deux jours après les événements du tome 1. Jim, Adrian et Eddie quittent Caldwell pour se rendre à Boston. C’est là-bas que Jim doit accomplir sa deuxième mission : sauver l’âme d’Isaac Rothe. Ce dernier gagne sa vie en se livrant à des combats clandestins. Mais lors d’une descente de la police, il est arrêté. Pour s’en sortir, il doit s’en remettre à Grier Childe, l’avocate qui lui a été commise d’office.

Je dois dire que dans l’ensemble j’ai beaucoup aimé. Fini les petites allusions à la Confrérie. Si Convoitise constituait un avant-goût de ce nouvel univers, avec Addiction, on peut dire qu’on entre carrément dans le vif du sujet et que cette fois, le combat entre le bien et le mal est bel et bien engagé. Ici la mission prend une tournure bien plus personnelle car Jim et Isaac se connaissent. Ils sont tous les deux des anciens membres des commandos XOps, une organisation ultra secrète dirigée par Matthias. Isaac a déserté les XOps, or le seul moyen de quitter cette organisation c’est dans un cercueil. Jim devra donc non seulement lutter pour sauver l’âme de son ami mais aussi affronter son ancien patron, Matthias qui est déterminé à se débarrasser d’Isaac.

Comme le tome précédent, Addiction est un peu long au démarrage mais une fois passé les premiers chapitres, en entre à fond dans l’histoire. L’intrigue est toujours aussi bien menée. Jim est désormais un ange déchu. Il a des ailes et peut se dématérialiser à volonté. C’était amusant de le voir en plein « apprentissage ». Rappelons qu’il y a 7 âmes en jeu, 7 chances pour que le bien ou le mal l’emporte et qu’il est le seul à pouvoir déterminer du sort de ces 7 âmes. C’était assez impressionnant de le voir à l’œuvre avec ses nouveaux pouvoirs mais il y a tellement de choses qu’il ignore encore à propos de cette lutte… D’autant plus que ses coéquipiers et son nouveau patron Nigel ne semblent pas disposés à tout lui révéler.

Parmi la multitude de points vue on a donc celui d’Adrian, bien plus présent dans ce tome, et bien sûr celui de Nigel. J’ai beaucoup apprécié ces passages et j’espère qu’on les verra davantage par la suite. Mais le plus captivant dans ce livre c’est qu’on a également eu droit au point de vue de Divine ! J’ai adoré ces passages. C’était intéressant de la découvrir telle qu’elle est réellement et d’apprendre toutes ces choses sur elle. J’ai beaucoup aimé la façon qu’à J.R. Ward de la dédiaboliser et elle en fait de même avec Matthias.

J’avoue que j’aurais aimé voir un peu plus Jim en proie à sa dualité. En effet, ce dernier possède autant une part de bien qu’une part de mal en lui et du coup, je m’attendais à ce qu’il soit tôt ou tard confronté à ce conflit intérieur mais il n’en est rien. Au contraire, Jim semble déterminé à rester du côté des gentils. Ses confrontations avec son ennemie sont explosives, éprouvantes mais aussi très intenses. La démone est déterminée à remporter cette partie coûte que coûte et pour cela elle n’hésite pas à tricher. On ne peut s’empêcher de se demander comment tout ça va évoluer. J’ai adoré le rebondissement à la fin bien que je m’y attendais un peu.

Au final, j’ai trouvé ce tome à la hauteur du précédent, sauf en ce qui concerne la romance qui à mon avis manque un brin d’étincelle. En effet, Grier et Isaac ne m’ont pas autant fait vibrer que Vin et Marie-Terese. Ils m’ont au contraire paru plus fades mais malgré tout ça reste un très bon deuxième tome j’ai vraiment hâte de lire la suite.

4 thoughts on “Addiction de J.R. Ward

  1. Je n’ai toujours pas lu le tome 1 qui est dans ma PAL … J’ai pas osé lire ta critique du tome 2 de peur de lire des évènement liés au tome 1 ! : o
    En tout cas, la couverture est pas mal !

    • Oui je te comprends ! En tout cas j’aime beaucoup cette série et je te la recommande!! ^^

      C’est vrai que les couv françaises sont très belles ! Mais la couv VO est très jolie aussi! 😀

Répondre à les-chroniques-de-Johanne Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.