The Botticelli Affair de Traci L. Slatton (VO)

Résumé (traduction personnelle) : La magnifique et ancienne faussaire d’art, Laila Cambridge, a envie de revoir son père. Elle est une étudiante diplômée en histoire de l’art et son père a disparu il y a cinq ans. Elle est bloquée dans sa thèse et elle est fauchée. Elle sort un soir prendre un verre et rencontre le sexy et mystérieux John Bolingbroke, qui en sait beaucoup trop sur elle. Puis il tombe sur elle alors qu’elle fait faire un tour du Met. Il lui dit que son père est toujours vivant, mais en danger mortel.

Bolingbroke prétend être un collectionneur d’art. Il y a deux semaines, il a vu Robert Cambridge recherchant une légendaire peinture perdue de Botticelli. Bolingbroke a entendu parler d’un complot visant à poursuivre Robert, voler la peinture, et le tuer. Bolingbroke sait que Laila a des connexions dans le monde souterrain de l’art miteux, il veut Laila pour l’aider à trouver Robert et la peinture. Le temps manque. Le groupe qui poursuit Robert a des ressources illimitées. Ils ont une semaine au plus avant que le groupe assassine son père.

De New York, à Paris, d’Amsterdam à Rome, Laila poursuit son père, la peinture, et sa propre rédemption …

Avis : J’étais assez curieuse de l’histoire après avoir lu le résumé. Je ne connaissais pas du tout l’auteur mais l’idée du mélange vampire/art était bien trouvée, sachant évidemment que les vampires sont alors très au courant de tout ce qu’il s’est passé niveau peintures.

Dans cette histoire, on suit Laila, une jeune artiste qui a décidé d’arrêter de peindre, son talent n’étant que de refaire des toiles de maîtres. Elle reste bloquée dans sa thèse et a du mal à vivre avec la disparition de son père. Aussi, quand un homme qu’elle ne connait pas se présente et lui annonce que son père est en danger et que pour le sauver il a besoin d’elle et de ses relations pour retrouver une toile perdue depuis des siècles, notre héroïne va se retrouver propulsée dans un monde qu’elle ne connaissait pas.

Bolingbroke a toujours promis de protéger la fille de son ami, mais quand il rencontre Laila, il tombe indubitablement sous son charme. Pourtant il sait que c’est complètement interdit pour lui. Avec lui et Laila, on se retrouve dans une course contre la montre pour trouver une peinture disparue. Une peinture portant un terrible secret et recherchée par de nombreuses personnes. C’était une bonne histoire et j’étais curieuse de voir évoluer la relation entre Laila et Bolingbroke. C’est assez rare que les auteurs aient des personnages qui s’aiment mais qui ne succombent pas l’un pour l’autre. Aussi j’ai beaucoup aimé ce détail même si c’est parfois un peu frustrant c’est vrai.

C’était vraiment très intéressant de suivre cette quête. Découvrant les bas-fonds de métiers de l’art et en découvrant ainsi un peu plus sur les tableaux de maîtres. Bien sûr, vous devez aussi vous demander comment les vampires entrent en compte dans toute cette histoire ? Eh bien, ils recherchent eux aussi le tableau. Pourquoi ? Alors ça c’était la grande question ! J’avoue que j’ai été vraiment intriguée tout au long de l’histoire à comprendre pourquoi toutes ces personnes étaient après le Botticelli, au point de tuer pour le récupérer. Et j’avoue que j’ai été surprise au plus haut point quand j’ai appris la raison à la fin de l’histoire. Une bonne idée, bien que j’avoue que j’aurais aimé en apprendre encore plus.

3

mellianefini

One thought on “The Botticelli Affair de Traci L. Slatton (VO)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.